Façonéo veut piloter le Val Tram


 valtram gare

Façonéo a la volonté de prendre en charge financièrement la réalisation de la voie de Valdonne. Au travers d'un article dans un quotidien régional, Mr Barrau nous explique la démarche mise en place : réalisation en concession du projet, emprunt sur 25 ans porté par Façonéo pour lisser la dépense, le coût en investissement pour la métropole se limiterait à 5 M€ par an.

Le phasage envisagé initialement, disparaîtrait. Un comité de pilotage a lieu lundi 29 janvier. N'ayant pas eu de rendez vous avant celui-ci avec Mr Barrau, nous souhaitons faire part de notre avis et des questions que nous aimerions soulever.

Inutile de rappeler notre volonté de voir aboutir au plus tôt le projet de la voie de Valdonne. La demande de Façonéo doit le permettre nous soutenons cette option.

Cette prise en concession par Façonéo doit s'inscrire dans sa mission de service public et ne pas faire peser sur les usagers des coûts supplémentaires. La gratuité des transports en communs du territoire doit être préservée malgré ce type d'organisation financière.

Nous estimons donc que par ce montage, Façonéo retrouve de la liberté dans la conception de ce projet. Il doit pouvoir imposer des choix qui nous semble importants et de bon sens.

La station Le Barbouillet :

Rappelons les incertitudes sur la station du Barbouillet dans le projet actuel. Il nous semble essentiel qu'à l'occasion de la prise en main de la voie de Valdonne par Façonéo, d'intégrer cette station dans la réalisation du projet.

Les rames de 35 mètres :

Façonéo envisage pour 2035 (échéance comprise dans le temps d'emprunt) une extension des rames à 35 m, oui à cette prévision mais elle nous pose quelques questions.

Rappelons que nous considérons que le matériel roulant envisagé pour le démarrage du Val Tram sera très vite sous capacitaire. Ne serait-il pas judicieux d'envisager cette possibilité dès à présent même avec toutes les conséquences qu'elle entraîne ?

Il faut prévoir dès à présent un réaménagement du centre de maintenance susceptible de les recevoir.

Cette prévision de quais pour des rames de 35 m pose aussi à nos yeux un problème pour ceux concernant l'insertion dans Aubagne, ainsi que, si elles devaient aller jusqu'au Charrel, pour les quais du tracé du Tram actuel. Nous aimerions avoir des éclaircissements sur ce problème.

Dans la même perspective, passer à la solution Tram-train, envisagée à l'origine du projet, pourrait constituer dans ce nouveau contexte une évolution adaptée. D'autant plus que l'article laisse entrevoir une extension de la ligne au delà de La Bouilladisse.

Elle serait en totale cohérence avec le futur projet de la ligne nouvelle PACA et le réaménagement de la gare de St Charles. Elle permettrait notamment aux habitants du territoire du pays d'Aubagne et de l'Etoile de rejoindre Marseille sans rupture de charge.

Le dimensionnement des sous stations électriques et la tension de service et les caténaires devraient donc dès à présent être pensées pour être compatible avec cette évolution.

Nous aurons des éclaircissements sur ces points lors de notre rencontre avec Mr Barrau le 9 février prochain. Nous pensons qu'ils peuvent être abordés pendant le comité de pilotage à venir.

Nous voulons une voie de Valdonne qui réponde vite et pour longtemps aux besoins des habitants de ce territoire et à son développement.

 L'association « Se déplacer en liberté »

 

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Voie de Valdonne : rencontre en préfecture +

    Les représentants du collectif "Voie de Valdonne" (V2V) donnaient une conférence de presse lundi 13 août pour rendre compte de la réunion tenue en préfecture le 7 août dernier avec Madame Charbonneau, secrétaire générale depuis avril 2018. La Provence et Mèfi étaient là. Lire la suite
  • Après la pluie et la grêle à Aubagne +

    Le jeudi 9 août dernier, de violentes précipitations se sont abattues sur Aubagne en tout début d'après midi. Une impressionnante pluie de grêlons a occasionné de nombreux dégâts. En moins de deux heures, 64 mm d'eau par m² (autant que pour 15 jours du mois d'avril) tombaient sur Aubagne. Lire la suite
  • Gazay : le choix de déserter le centre ville +

    Les soirées d'animation de l'été sur Voltaire, Foch ou Rau ont été quasiment supprimées par la ville. L'activité autour des restaurants, bars, salon de thé et la dynamique de centre ville en général en souffrent profondément. Lire la suite
  • La vitrine de la céramique et du santon +

    Le 21 juillet, le maire d'Aubagne et la présidente du territoire ont inauguré la 50ème foire à la céramique et au santon, sur le cours Foch, à Aubagne. Il y a huit artisans de moins que l'an dernier. Pourtant, le site de la ville qui utilise beaucoup le "copier-coller" n'a Lire la suite
  • Rencontre avec le Préfet : le collectif Voie de Valdonne précise +

    Suite à notre article "Le Préfet reçoit le collectif Voie de Valdonne", les porte-parole du collectif ont souhaité apporter un certain nombre de précisions sur le but de cette rencontre, précisions que nous publions bien volontiers ci-dessous. Nous joignons aussi à leur demande le courrier qu'ils ont adressé au Préfet Lire la suite
  • Mépris du personnel communal : de pire en pire +

    Le 13 juillet, une réunion du Comité Technique de la ville a eu lieu. Il a marqué une nouvelle étape dans le mépris affiché par Gazay et sa "haute" administration pour les agents communaux. Les Comités Techniques des collectivités, composés d'élus et de représentants élus du personnel, sont des instances Lire la suite
  • Re-dynamisation du Centre-Ville +

    La redynamisation du centre ville aubagnais c'est un peu comme le monstre du Loch Ness. On en parle beaucoup mais nous arrivons tout juste à en voir le bout de la queue. Mais nos yeux sont-ils bien fiables ? Lire la suite
  • 1