Cuges: les élus de la majorité penchent sérieusement vers la droite extrême


 les produits porcins

Lors du conseil municipal du 18 décembre, perdue dans une délibération concernant le règlement de la cantine scolaire, une phrase en apparence anodine prévoit « la fin des repas spéciaux ».

Intrigués, les élus de l’opposition demandent des explications à l’élu à l’origine du nouveau règlement intérieur et rapporteur de la délibération, l’adjoint à la petite enfance Frédéric Adragna. Celui-ci justifie la mesure par des difficultés d’organisation de la restauration scolaire à cause de ces repas « spéciaux ».

Les élus de l’opposition se font plus pressants, et Frédéric Adragna finit par reconnaitre que les repas concernés sont les repas végétariens, végétaliens et… les repas sans porc. En effet, sur 50 repas de substitution préparés, 48 concernent les repas sans porc. L’opposition dénonce une mesure discriminatoire, au mépris de l’intérêt des enfants.

Peu importe, dans leur totalité, les élus de la majorité votent cette délibération. Ces élus dont certains se disent « progressistes » (sic !) valident une position jusqu’ici réservée aux élus Front National. Et pour qu’il n’y ait aucun doute, une conseillère municipale de la majorité se mêle quelques jours plus tard à une discussion sur Facebook de parents outrés avec cette phrase : « Eh bien, chère amie, allez vivre au Bled et vous comprendrez la notion de liberté » ! Avec sa carte d’adhérente au parti LR !

 cantine cuges siani 

On connaissait le virage vers une droite dure pris par le parti Les Républicains avec Wauquiez, on en a ici une triste illustration.

Et dire que tout ce beau monde, le député Bernard Deflesselles, le maire d’Aubagne Gérard Gazay, la présidente du conseil de territoire Sylvia Barthélémy, peut-être la présidente du conseil départemental Martine Vassal, des maires sans doute, entoureront Bernard Destrost et ses élus lors des vœux à la population le 27 janvier ! Et cautionneront ainsi cette dangereuse dérive…

Depuis ce conseil municipal, une réunion le 11 janvier 2018 a permis de lever les derniers doutes, si besoin était : de l’aveu même des agents communaux affectés aux réfectoires, de l’aveu même de la diététicienne du prestataire de service Garig, responsable de la confection des repas, les repas de substitution n’entrainent aucune désorganisation ni surcoût.

Et Frédéric Adragna, adjoint au maire, de défendre une décision des élus… en brandissant une menace ridicule : le service scolaire n’est pas une obligation, le maire peut très bien fermer la cantine à la prochaine rentrée ! Bonjour l’esprit de dialogue et la notion de liberté portés par la majorité municipale…

Depuis, une pétition circule à l’initiative de parents d’élèves pour dénoncer une mesure dont les enfants seront les seules victimes, et une position nauséabonde qui  met fin au « bien vivre ensemble » à Cuges.  

Diego de la Vega

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Gazay refuse le multiplexe à Aubagne +

    En rejetant l'aménagement des Gargues (rappelons que les autorités environnementales avaient classé le projet dans les priorités pour le label "écoquartier"), le maire d'Aubagne a aussi rejeté la construction d'un complexe cinématographique à Aubagne. Lire la suite
  • Aubagne : des caméras factices ? +

    Dans un article précédent, Mèfi vous avait relaté les raisons d'une panne internet à La Pérussonne qui nous avait fait découvrir, qu'en fait, faute de budget, la caméra qui trône au-dessus de l'école ne fonctionne pas. Notre cellule d'investigation a poursuivi son enquête et nous avons découvert que ce n'était Lire la suite
  • Les services financiers de la ville en attestent : Mèfi a raison ! +

    Le 28 juin aura lieu la prochaine réunion du conseil municipal d'Aubagne qui doit adopter son "budget supplémentaire". C'est l'occasion de lire les documents officiels sur l'état financier de la municipalité. Lire la suite
  • Étude pagnolesque +

    La Provence du 14 juin, nous propose un article ayant pour titre Retour sur 50 ans d'histoire de la zone des Paluds. Petit coup de pub pour le livre (qui paraitra en fin d'année) de Gilbert Orsi, président honoraire de la Zone des Paluds à Aubagne. Et il la connait Lire la suite
  • Panne d'internet à la Perussonne : la faute à Gazay ? +

    Mèfi! fait encore du GazayBashing penseront certains. Auxquels nous répondrons : la panne d'internet à La Perussonne, très localisée somme toute, n'est pas la faute du maire d'Aubagne... quoique... Lire la suite
  • Ecole de céramique : le conseil régional confirme +

      Après notre article sur l'école de céramique implantée à Aubagne depuis 1989, le conseil régional s'est fendu d'un communiqué qui confirme les nuages noirs qui s'accumulent sur la structure. Lire la suite
  • La Marseillaise a les boules +

    Cette année, le Mondial La Marseillaise à Pétanque aura lieu du 1er au 5 juillet. Après les épreuves difficiles que vient de traverser ce quotidien et la décision du Tribunal de Commerce d'approuver le plan de poursuite de l'activité, plus que jamais c'est une nouvelle occasion pour toutes et tous Lire la suite
  • 1