La colère de M. Bacchio, restaurant le 3 Farfalle


3 farfale

M. Bacchio, l'un des propriétaires du restaurant "Le 3 Farfalle", place Joseph Rau, ne décolère pas devant le refus persistant de la mairie de lui accorder l'autorisation d'une terrasse couverte.

Le 3 Farfalle, c'est un restaurant italien qui marche très correctement pendant 6 mois de l'année. La terrasse installée sur la place permet de goûter à une cuisine soignée, avec des spécialités dont seuls les Italiens ont le secret.

Mais de mi-octobre à mi-avril, l'espace intérieur est trop réduit pour accueillir tous les clients. M. Bacchio a donc, tout naturellement, demandé au maire l'autorisation de construire une terrasse couverte, ouverte au printemps et en été et qui pourrait être chauffée ou au moins protégée des intempéries le reste de l'année.

Depuis trois ans, il essuie un refus. Toutes les excuses ont été trouvées : "Il faudrait l'autoriser à tous ceux qui le demanderont" (et alors ?), "Il faudrait écrire une charte à respecter" (il n'y a qu'à l'écrire !)...

A chaque année, à chaque demande, une excuse pour refuser. Et mettre en danger l'équilibre financier d'un des meilleurs restaurants d'Aubagne.

Ce propriétaire envisage de quitter Aubagne, d'autant plus que "c'est sale" dit-il. Et qu'il a un fort sentiment que l'on se moque de lui. Madame Pellen, adjointe au maire, déléguée au commerce et à l'artisanat, lui avait affirmé que les locaux disponibles sur la place Rau allaient être occupés par des bureaux. Il vient d'apprendre que ce sera un restaurant... italien.

De la concurrence directe, et, dit-il, "Eux ils auront, sans doute droit à une terrasse couverte". Il semble qu'à Aubagne les "chaînes" (Gelati Nino, Zia Concetta...) soit privilégiées. Peut être à cause d'une plus grande surface... financière ?

On comprend mieux pourquoi c'était le patron de "Zia Concetta" qui avait cru bon de venir vendre "les gigantesques travaux" de la place de Guin dans une vidéo à la gloire de l'équipe municipale.

Qu'on nous permette de souligner que ce serait une mauvaise image pour le centre d'Aubagne, si le propriétaire des 3 Farfalle mettait sa menace de départ à exécution. Rappelons que c'est lui qui a permis la reprise des animations musicales d'été, place Joseph Rau, alors que la ville les avait abandonnées.

Nous sommes sûr qu'à cette occasion, madame Pellen va abandonner son costume de politicienne pour reprendre celui de commerçante. C'est l'intérêt du dynamisme commercial du centre ville. C'est l'intérêt d'Aubagne.

Antoine Monticellu

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Voie de Valdonne : rencontre en préfecture +

    Les représentants du collectif "Voie de Valdonne" (V2V) donnaient une conférence de presse lundi 13 août pour rendre compte de la réunion tenue en préfecture le 7 août dernier avec Madame Charbonneau, secrétaire générale depuis avril 2018. La Provence et Mèfi étaient là. Lire la suite
  • Après la pluie et la grêle à Aubagne +

    Le jeudi 9 août dernier, de violentes précipitations se sont abattues sur Aubagne en tout début d'après midi. Une impressionnante pluie de grêlons a occasionné de nombreux dégâts. En moins de deux heures, 64 mm d'eau par m² (autant que pour 15 jours du mois d'avril) tombaient sur Aubagne. Lire la suite
  • Gazay : le choix de déserter le centre ville +

    Les soirées d'animation de l'été sur Voltaire, Foch ou Rau ont été quasiment supprimées par la ville. L'activité autour des restaurants, bars, salon de thé et la dynamique de centre ville en général en souffrent profondément. Lire la suite
  • La vitrine de la céramique et du santon +

    Le 21 juillet, le maire d'Aubagne et la présidente du territoire ont inauguré la 50ème foire à la céramique et au santon, sur le cours Foch, à Aubagne. Il y a huit artisans de moins que l'an dernier. Pourtant, le site de la ville qui utilise beaucoup le "copier-coller" n'a Lire la suite
  • Rencontre avec le Préfet : le collectif Voie de Valdonne précise +

    Suite à notre article "Le Préfet reçoit le collectif Voie de Valdonne", les porte-parole du collectif ont souhaité apporter un certain nombre de précisions sur le but de cette rencontre, précisions que nous publions bien volontiers ci-dessous. Nous joignons aussi à leur demande le courrier qu'ils ont adressé au Préfet Lire la suite
  • Mépris du personnel communal : de pire en pire +

    Le 13 juillet, une réunion du Comité Technique de la ville a eu lieu. Il a marqué une nouvelle étape dans le mépris affiché par Gazay et sa "haute" administration pour les agents communaux. Les Comités Techniques des collectivités, composés d'élus et de représentants élus du personnel, sont des instances Lire la suite
  • Re-dynamisation du Centre-Ville +

    La redynamisation du centre ville aubagnais c'est un peu comme le monstre du Loch Ness. On en parle beaucoup mais nous arrivons tout juste à en voir le bout de la queue. Mais nos yeux sont-ils bien fiables ? Lire la suite
  • 1