De l'eau pour tous


eau bien commun

Le 8 janvier, le quotidien La Provence faisait connaître à ses lecteurs l'existence d'un Aubagnais qui habitait au croisement des Arnauds et de Longuelance et qui ne bénéficiait pas de la distribution de l'eau potable.

Depuis la construction de sa maison, il y a 38 ans, des forages lui ont permis de subvenir à ses besoins en eau. Pour l'eau potable, il affirme utiliser l'eau minérale vendue dans les commerces.

En décembre 2017, un responsable de la SPL "L'Eau des collines" est venu lui proposer un projet pour desservir son habitation. Le maire s'est engagé : "Ce raccordement sera effectué au cours du premier trimestre 2018".

Cela semble la moindre des choses, qu'en France, en 2018, tout le monde puisse bénéficier de l'eau courante et potable. Et on pourrait y rajouter et le droit à un assainissement collectif.

Quelques questions méritent, tout de même d'être posées. Rappelons en effet que dans toute construction le coût des réseaux en plus du raccordement est inclus dans le prix d'un terrain et que donc celui-ci a une valeur d'achat -ou de vente- beaucoup plus élevé en étant desservi par l'eau.

La valeur du terrain du propriétaire qui n'a pas l'eau depuis 38 ans va donc exploser. Cela peut aller du simple au double. La plus-value va-t-elle servir à payer une bonne partie des frais de raccordement ou cela va-t-il être payé quasi exclusivement par la puissance publique ?

Et si c'est cette dernière hypothèse qui est retenue, est-ce bien équitable pour toutes celles et tous ceux, y compris les bailleurs sociaux, qui ont payé antérieurement ?

Au fond, la conjugaison du droit à l'eau partout et pour tous et l'équité doit être rendue possible. Peut-on imaginer un service public de l'eau qui place toutes les citoyennes et tous les citoyens à égalité ? Toute autorisation de construction ouvre le droit à l'accès à l'eau potable.

Ne faudrait-il pas avoir la même démarche pour l'assainissement collectif ? Plutôt que d'accorder des autorisations pour des solutions d'assainissement individuel comme l'a décidé Gazay pour le PLU d'Aubagne alors que l'Agence Régionale de Santé a émis un avis défavorable.

Sans doute cela pourrait éviter ou réduire considérablement, les constructions et le bétonnage des zones naturelles.

Dans tous les cas, si on peut faire quelques "cadeaux" de raccordement d'eau à quelques propriétaires, on doit pouvoir trouver les moyens de baisser considérablement le prix du mètre cube d'eau pour tous.

Voire le rendre gratuit pour les premiers 20 ou 30 mètres cubes.

Bob Acad

 

 

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Gazay refuse le multiplexe à Aubagne +

    En rejetant l'aménagement des Gargues (rappelons que les autorités environnementales avaient classé le projet dans les priorités pour le label "écoquartier"), le maire d'Aubagne a aussi rejeté la construction d'un complexe cinématographique à Aubagne. Lire la suite
  • Aubagne : des caméras factices ? +

    Dans un article précédent, Mèfi vous avait relaté les raisons d'une panne internet à La Pérussonne qui nous avait fait découvrir, qu'en fait, faute de budget, la caméra qui trône au-dessus de l'école ne fonctionne pas. Notre cellule d'investigation a poursuivi son enquête et nous avons découvert que ce n'était Lire la suite
  • Les services financiers de la ville en attestent : Mèfi a raison ! +

    Le 28 juin aura lieu la prochaine réunion du conseil municipal d'Aubagne qui doit adopter son "budget supplémentaire". C'est l'occasion de lire les documents officiels sur l'état financier de la municipalité. Lire la suite
  • Étude pagnolesque +

    La Provence du 14 juin, nous propose un article ayant pour titre Retour sur 50 ans d'histoire de la zone des Paluds. Petit coup de pub pour le livre (qui paraitra en fin d'année) de Gilbert Orsi, président honoraire de la Zone des Paluds à Aubagne. Et il la connait Lire la suite
  • Panne d'internet à la Perussonne : la faute à Gazay ? +

    Mèfi! fait encore du GazayBashing penseront certains. Auxquels nous répondrons : la panne d'internet à La Perussonne, très localisée somme toute, n'est pas la faute du maire d'Aubagne... quoique... Lire la suite
  • Ecole de céramique : le conseil régional confirme +

      Après notre article sur l'école de céramique implantée à Aubagne depuis 1989, le conseil régional s'est fendu d'un communiqué qui confirme les nuages noirs qui s'accumulent sur la structure. Lire la suite
  • La Marseillaise a les boules +

    Cette année, le Mondial La Marseillaise à Pétanque aura lieu du 1er au 5 juillet. Après les épreuves difficiles que vient de traverser ce quotidien et la décision du Tribunal de Commerce d'approuver le plan de poursuite de l'activité, plus que jamais c'est une nouvelle occasion pour toutes et tous Lire la suite
  • 1