Nouveau licenciement en mairie !


licenciementt

Les organisations syndicales de la mairie viennent d'être saisies d'un licenciement programmé pour le 31 janvier 2018. C'est comme ça que Gazay souhaite une bonne et heureuse année aux jeunes salarié.e.s de sa commune.

En effet, en décembre 2017, après avoir subi pendant des mois des pressions permanentes, une animatrice multimédia qui avait été embauchée en 2013 dans le cadre des "emplois d'avenir", vient d'apprendre que son contrat ne serait pas renouvelé et qu'elle se retrouverait au chômage dès le 1er février.

Après 5 ans au service d'Aubagne, des Aubagnaises et des Aubagnais, "on" vient lui reprocher des faits qui semblent pour le moins infondés.

La raison qui semble être la vraie motivation : les fameuses "économies budgétaires" à faire sur le "petit personnel", surtout s'il est aubagnais.

Encore un emploi d'avenir qu'on ne titularise pas malgré les promesses du maire. Gazay, une nouvelle fois, renie sa propre parole. Encore un engagement non tenu ! 

Le mensonge et les promesses bafouées caractérisent sa politique depuis 46 mois à la tête de la municipalité.

Les syndicats n'ont pas l'intention d'en rester là. On peut parier qu'en 2020, Aubagne s'en souviendra.

Antoine Monticellu

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Les services financiers de la ville en attestent : Mèfi a raison ! +

    Le 28 juin aura lieu la prochaine réunion du conseil municipal d'Aubagne qui doit adopter son "budget supplémentaire". C'est l'occasion de lire les documents officiels sur l'état financier de la municipalité. Lire la suite
  • Étude pagnolesque +

    La Provence du 14 juin, nous propose un article ayant pour titre Retour sur 50 ans d'histoire de la zone des Paluds. Petit coup de pub pour le livre (qui paraitra en fin d'année) de Gilbert Orsi, président honoraire de la Zone des Paluds à Aubagne. Et il la connait Lire la suite
  • Panne d'internet à la Perussonne : la faute à Gazay ? +

    Mèfi! fait encore du GazayBashing penseront certains. Auxquels nous répondrons : la panne d'internet à La Perussonne, très localisée somme toute, n'est pas la faute du maire d'Aubagne... quoique... Lire la suite
  • Ecole de céramique : le conseil régional confirme +

      Après notre article sur l'école de céramique implantée à Aubagne depuis 1989, le conseil régional s'est fendu d'un communiqué qui confirme les nuages noirs qui s'accumulent sur la structure. Lire la suite
  • La Marseillaise a les boules +

    Cette année, le Mondial La Marseillaise à Pétanque aura lieu du 1er au 5 juillet. Après les épreuves difficiles que vient de traverser ce quotidien et la décision du Tribunal de Commerce d'approuver le plan de poursuite de l'activité, plus que jamais c'est une nouvelle occasion pour toutes et tous Lire la suite
  • Une métropole plus proches des habitants +

    Le maire de Martigues, vendredi 8 juin, aux Arcenaulx à Marseille a présenté 10 propositions d'urgence pour sortir la métropole de Marseille de la crise. Lire la suite
  • Trois visages +

    Jafar Panahi en est le symbole, le combat pour la liberté en Iran passe aussi par la caméra à l’épaule. Après Taxi Téhéran, Jafar Panahi, toujours assigné en résidence dans son pays, nous entraine avec Trois Visages dans un excellent road movie parcourant les archaïques régions turcophones de son pays. Lire la suite
  • 1