Réforme des rythmes scolaires : les parents s’organisent aux côtés du personnel communal

Loin de s’essouffler, le mouvement de contestation des modalités de mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires choisies par la municipalité, s’élargit aux parents d’élèves dans de nombreuses écoles. Pétition et appel à un large rassemblement ce samedi 18 octobre à 10 h sur le Cours Foch.

 

Après les enseignants qui se mobilisent (lire notre article), les parents d’élèves FCPE d’Antide-Boyer font activement signer une pétition adressée au Maire dans laquelle ils : « constatent une situation de blocage entre la Mairie et le personnel municipal autour des activités du vendredi après-midi depuis la rentrée. » Ils reviennent sur la place des Atsem « le bien-être et la sécurité de nos enfants vont de pair avec des conditions de travail décentes des adultes qui les encadrent. Des adultes pas assez nombreux, surmenés, fatigués ne peuvent pas encadrer correctement des enfants. » Enfin, pour sortir de ce conflit, ils proposent « la mise en place d'une table ronde entre la Mairie, le personnel municipal, les parents d'élèves et des professeurs des écoles. »

Autre mobilisation celle sur Facebook du groupe « Parents d'élèves d'Aubagne en colère! » qui compte déjà plus de 130 membres. Un collectif qui a participé à la mobilisation vendredi dernier. Un compte rendu de la journée d’action est disponible sur le groupe signé de « Petite Plume », pseudo Facebook de la porte-parole de ces parents.

Petite Plume raconte « suite à une heure de blocage devant le pôle [Enfance NDLR], nous nous sommes dirigés en masse (dommage nous étions trop peu) vers la mairie de la ville. Donc nous avons déambulé dans la ville en faisant du bruit. Arrivés devant la mairie nous avons fait du bruit, tentant d'avoir une réaction de notre maire, mais étant présente, je peux vous certifier que même le rideau n’a pas bougé ! Nous sommes restés plus de deux heures devant le bureau de monsieur Le Maire. A 11h30 quelques enseignants [une vingtaine NDLR] nous ont rejoint pour montrer aussi leur soutien à nos ATSEM et agents territoriaux qui s'occupent du périscolaire. »

Elle poursuit le récit de sa matinée : « Les agents grévistes ont joué la transparence en m'invitant à leur assemblée générale et je les en remercie, j'en ressors informée réellement de ce qu'il se passe dans nos écoles. » et d’égrener les revendications des salariés qu’elle partage pour conclure : « je suis maman en colère avec aucune étiquette, mais j'ai vu et entendu ce qu'il fallait pour vous dire qu'il faut absolument aider nos agents dans leur combat, car celui-ci est juste et concerne en premier plan nos enfants ! »

Une mobilisation qui porte ses fruits puisque Petite Plume a obtenu un rendez-vous avec Gérard Gazay ce lundi après-midi. Sur Facebook, elle regrette juste que le Maire ait donné « le rendez vous au dernier moment pour justement éviter que j'organise ma rencontre avec plusieurs mamans. Diviser pour mieux régner … »

Des modes d’actions différents, grève, pétition, mobilisation électronique qui convergeront ce samedi 18 octobre à partir de 10 h sur le Cours Foch en espérant que cela suffira pour que la municipalité ouvre enfin des négociations sérieuses et transparentes.

 

Gabi MONNIER

Articles récents

  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • 1