Métropole : grève reconductible à compter du 5 décembre


L'intersyndicale (hors FO) du personnel de la métropole Aix-Marseille-Provence a déposé un préavis de grève, reconductible, pour ce mardi 5 décembre à compter de 0 heure.

Les organisations syndicales, FSU, CGT, UNSA, CFE-CGC, FNACT-CFTC, Fédération Autonome, CFDT, dénoncent un "dialogue social ayant tourné au dialogue de sourd".

Depuis deux ans et la création de la métropole les 7400 agents concernés travaillent avec une grande constance et une belle efficacité pour dispenser les services attendus par la population de tous les territoires. 

Dans le même temps, l'administration centrale ne cesse d'en demander toujours plus avec des consignes souvent contradictoires et avec des élus qui n'ont plus aucun pouvoir de décision face au maire de Marseille et ses collaborateurs.

Dans les instances paritaires, les décisions sont prises au pas de charge sans tenir compte des observations et propositions du personnel et de leurs représentants.

Devant une situation bloquée, l'absence de perspectives positives, le refus des élus et du président d'engager un vrai dialogue social, l'intersyndicale (sans FO) a décidé d'engager une action importante et d'appeler à la grève à compter du 5 décembre, jour de la réunion du Comité Technique. Des rassemblements et manifestations accompagneront cette journée. Sans réponse, la grève pourrait être reconduite les jours suivants.

L'intersyndicale n'accepte pas un Comité Technique où sont prévus 29 points à l'ordre du jour (dossier de 200 pages, reçu par les élus du personnel 8 jours avant) à traiter en 2h30 !

Elle revendique une réduction du temps de travail, alors qu'il est proposé "une augmentation considérable des rythmes et des cadences de travail, l'augmentation du temps de travail et la perte de jours de congés".

Elle refuse l'extension du Comité d'Actions Sociales de Marseille et exige la création d'une nouvelle structure métropolitaine avec des représentants élus par le personnel.

Elle demande que "deux agents ayant le même cadre d'emploi, la même fonction et travaillant côte à côte aient le même salaire", alors qu'il est proposé d'installer des différences de traitements suivant le parcours des agents.

Elle souhaite, ce qui se fait dans toutes les institutions publiques, être associée, avec toutes les organisations syndicales, et pas seulement FO, à l'élaboration des choix pour les critères d'avancement de la Commission Administrative Paritaire.

Elle fait observer que le manque crucial de médecins du travail engendre des situations dramatiques. Certains agents reprennent le travail sans visite médicale de reprise pour ne pas voir leur traitement amputé.

En résumé, l'intersyndicale demande que le personnel soit associé aux propositions et à leur mise en oeuvre.

Souhaitons toutes et tous que les organisations syndicales soient entendues et écoutées avant que nos poubelles débordent et que les services publics de l'ensemble de la métropole ne soient plus assurés.

Bob Acad

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Voie de Valdonne : rencontre en préfecture +

    Les représentants du collectif "Voie de Valdonne" (V2V) donnaient une conférence de presse lundi 13 août pour rendre compte de la réunion tenue en préfecture le 7 août dernier avec Madame Charbonneau, secrétaire générale depuis avril 2018. La Provence et Mèfi étaient là. Lire la suite
  • Après la pluie et la grêle à Aubagne +

    Le jeudi 9 août dernier, de violentes précipitations se sont abattues sur Aubagne en tout début d'après midi. Une impressionnante pluie de grêlons a occasionné de nombreux dégâts. En moins de deux heures, 64 mm d'eau par m² (autant que pour 15 jours du mois d'avril) tombaient sur Aubagne. Lire la suite
  • Gazay : le choix de déserter le centre ville +

    Les soirées d'animation de l'été sur Voltaire, Foch ou Rau ont été quasiment supprimées par la ville. L'activité autour des restaurants, bars, salon de thé et la dynamique de centre ville en général en souffrent profondément. Lire la suite
  • La vitrine de la céramique et du santon +

    Le 21 juillet, le maire d'Aubagne et la présidente du territoire ont inauguré la 50ème foire à la céramique et au santon, sur le cours Foch, à Aubagne. Il y a huit artisans de moins que l'an dernier. Pourtant, le site de la ville qui utilise beaucoup le "copier-coller" n'a Lire la suite
  • Rencontre avec le Préfet : le collectif Voie de Valdonne précise +

    Suite à notre article "Le Préfet reçoit le collectif Voie de Valdonne", les porte-parole du collectif ont souhaité apporter un certain nombre de précisions sur le but de cette rencontre, précisions que nous publions bien volontiers ci-dessous. Nous joignons aussi à leur demande le courrier qu'ils ont adressé au Préfet Lire la suite
  • Mépris du personnel communal : de pire en pire +

    Le 13 juillet, une réunion du Comité Technique de la ville a eu lieu. Il a marqué une nouvelle étape dans le mépris affiché par Gazay et sa "haute" administration pour les agents communaux. Les Comités Techniques des collectivités, composés d'élus et de représentants élus du personnel, sont des instances Lire la suite
  • Re-dynamisation du Centre-Ville +

    La redynamisation du centre ville aubagnais c'est un peu comme le monstre du Loch Ness. On en parle beaucoup mais nous arrivons tout juste à en voir le bout de la queue. Mais nos yeux sont-ils bien fiables ? Lire la suite
  • 1