Engagements pris, engagements hélas tenus...


bilan gazay 06

Aujourd'hui  notre analyse et nos commentaires sur la brochure d'autosatisfaction distribuée par la ville et que nous avons renommée "Engagements pris, engagements non tenus". S'attachera pour changer un peu, à un engagement hélas tenu.

Concernant la politique des transports, et de la mobilité, alors que c'est un point important de la vie des habitants, très peu de mesures.
Nous avons pris le temps de retirer de la liste des réalisations ce qui était de l'ordre du mensonge, ce qui était de l'ordre de la vie quotidienne de la cité, ce qui existait déjà, ce qui ne dépend pas de la ville, les réalisations qui apparaissent plusieurs fois et ce qui ne fait pas parti du bilan mais de projets qui aboutiront ou pas. Bilan puisqu'il est temps de le faire, il ne reste plus grand chose.

Quelques exemples : La gratuité Mr Gazay, vous n'y êtes pour rien, le Chronobus et le Val Tram  Mr Gazay vous n'y êtes pour rien car ils dépendent maintenant de la métropole. L'ouverture de parkings relais eux dépendent du Val Tram et de plus ne sont pas sur la commune, Mr Gazay vous n'y êtes pour rien.

Reconnaissons la bonne idée de la 1ère heure de gratuité, hélas elle est contre balancée par des places de stationnement en zone bleue positionnées à l'emporte pièce et qui étouffent la circulation en centre ville. Une véritable réflexion sur les zones bleues est nécessaire.

Mais venons-en a l'engagement pris et hélas tenu.

Cet engagement tenu à des conséquences importantes sur la ville.

L'engagement pris et tenu conjointement par Mr Gazay et Mme Barthélémy, c'est l'arrêt du Tram. Le Tram est actuellement une véritable réussite. En termes de service rendu à la population, de rénovation urbaine et environnementale.

Quelle bêtise que d'avoir arrêté une telle réalisation. Sa réalisation jusqu'aux Paluds aurait eu un succès de fréquentation immense, il aurait permis la rénovation et la redynamisation du centre ville sans peser sur l'impôt des ménages.

A la place de cette perspective, c’est la galère pour les habitants qui doivent quitter le Tram et prendre un bus pour aller dans la zone industrielle, c’est une rénovation et une redynamisation du centre ville à minima. Cet engagement là, hélas a donc été tenu.

Une brochure donc, bien déconnectée des engagements de campagne de l'équipe de Mr Gazay.

D'une part elle lui attribue beaucoup d'engagements alors qu'il n'y est pour rien. Par contre silence total sur les engagements qui s'avèrent néfastes pour les Aubagnais.

Nous ne parlerons pas des engagements qui n'étaient pas pris, qui ont voulu être réalisés et qui heureusement n'ont pas abouti tels que les déménagements des Resto du cœur, du Secours Populaire ou de la Bourse du travail.

Le Marmot

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Mâcon / Aubagne : les citoyen·ne·s au cœur des municipales +

      A l'heure où le mouvement "Aubagne la commune" se positionne comme une vraie force alternative face à Gazay et son équipe pour les prochaines municipales, l'exemple de Mâcon n'est pas sans intérêt. Lire la suite
  • Restaurant brésilien à Aubagne +

    Le nom du restaurant ne peut pas vous tromper sur la cuisine que vous allez découvrir dans ce restaurant : "Les Brésiliens". Ouvert depuis moins de trois mois, vous le trouverez au 15 boulevard Jean Jaurès. Lire la suite
  • Le RCA dominateur, l'AFC défait ... et une 3ème victoire pour l'OM. +

    En cyclisme, après la victoire au sprint de John Degenkolb dans la dernière étape, l'Espagnol Gorka Izaguirre a remporté le Tour de La Provence. L'Australien Simon Clarke et le Français Tony Gallopin complètent le podium, dans la même seconde. Lire la suite
  • Conseil municipal de Cuges : un huis clos pour rire +

      Jeudi 7 février, le conseil municipal s’est réuni avec un huis clos demandé pour 2 délibérations concernant la demande de retrait du titre d’adjoint de Jean Claude Sabetta, 2ème adjoint au maire. La semaine précédente, le maire lui avait retiré toutes ses délégations. Lire la suite
  • Hôpital d'Aubagne : le syndicat Sud Santé Solidaires dénonce +

    Le syndicat Sud Santé Solidaires dans un communiqué de presse dénonce la gouvernance de l'hôpital d'Aubagne. Nous portons à la connaissance de l'ensemble de nos lectrices et de nos lecteurs l'intégralité de cette publication, en précisant qu'elle appartient en totalité à ce seul syndicat, majoritaire à l'hôpital d'Aubagne. Voici le Lire la suite
  • Se rassembler contre la dérive autoritaire ? +

    Après la présentation de la loi "anticasseurs" qu'il serait plus juste d'appeler loi "antimanifestants", après la légitimation des violences policières contre les gilets jaunes suivies ou précédées par des arrestations "préventives", de multiples condamnations en comparution immédiate (alors que Alexandre Benalla continue de se promener à sa guise), des perquisitions Lire la suite
  • Une intime conviction +

    Loin des traditionnelles plaidoiries à l’américaine, "Une intime conviction", un vrai procès made in France, ou comment on veut condamner avec une enquête à charge, des témoignages sans valeurs ; comment on peut bafouer la présomption d’innocence et comment, aussi, on peut se battre pour innocenter sans pour cela être accusateur Lire la suite
  • 1