Quartier d'Aubagne #5 - Éoures, les pieds dans le Garlaban


quartiers eoures garlaban

Travailler à la Défense, vivre à Montparnasse, à Paris, il y a pire. Mais dès qu’il le peut, Paul descend dans le Sud. Il a un copain qui habite Aubagne, quelle aubaine !

Paul a été conquis par notre coin de Provence : Le Garlaban, la lumière, l’odeur et le silence des collines… et les noms de toutes ces petites routes… chemin de la Gastaude, boulevard des Grands Cerisiers, chemin de la croix du Garlaban, chemin du Bec Cornu, chemin de la Font de Mai, chemin du Ruissatel, route de la Louve, chemin des Cardalines, carreirade d’Allauch, un plaisir pour l’oreille, pour la promenade aussi.

Et nous voilà parti, en ce bel automne, à la redécouverte de lieux qu’il croit bien connaitre.

Route d’Eoures, collège Nathalie Sarraute, les enfants descendent à pied vers Aubagne, une belle réussite. Passage devant la Morochita, Paul l’a déjà visitée, un jour de portes ouvertes, je lui apprends que la nouvelle équipe municipale a décidé de dépecer le domaine et de le livrer (avec le bassin de la gare) aux promoteurs. Il n’en croit pas ses oreilles !

Direction la Font de Mai, Paul est un amoureux de ces 98 hectares, de cette magnifique bâtisse achetés, pour presque rien, il y a 17 ans, par la communauté d’agglomération. Je lui explique que tout va changer, on va y construire un musée, y réaliser une salle pour séminaires, des logements pour artistes, aménager un théâtre de verdure pour y donner des concerts. Finies la tranquillité des lieux, la splendeur des crépuscules et des petits matins. C’est la consternation chez mon copain : «  Mais ils ont la folie des grandeurs, qui va payer tout cela » ça, c’est du Paul tout craché, mais il n’a pas fini d’être surpris…

Crochet par la route de la Louve avant d’aller faire un tour au pied du Garlaban. Petit arrêt devant un chemin qui conduit à une chênaie qui va disparaitre : construction de 40 habitations et on reprend la route, un panneau saute aux yeux : réalisation d’un lotissement de prestige, 38 villas entre 500 000 et 1,2 millions l’unité. Paul ne comprend pas « Mais on défigure le paysage, le béton avale la colline, ce sont les promoteurs qui vont se goinfrer ».

J’aurais du répondre mais je ne le fais pas et l’on tente de s’engager dans la carreirade d’Allauch.

C’est l’heure de pointe !

Le chemin est saturé, on l’emprunte pour éviter le centre ville, c’est l’inextricable, chacun y met du sien, on essaie d’avancer, « tu devrais t’acheter une petite voiture, tu pourrais peut être te faufiler… et plutôt un petit 4x4 vu l’état de la chaussée ! », décidément mon copain ne manque pas d’à propos.

On s’extirpe et montons par le chemin de la croix du Garlaban, les grands espaces, l’air pur nous sont promis. Dans un virage, 5 bouteilles de gaz, posées à coté d’un container à ordures,  nous attendent. C’est pour Paul un point positif « Ici, au moins on n’est pas inquiété par Vigipirate ! ».

Paul est amer, il souffre pour son coin de Provence, mais il a Aubagne à cœur et quand les dernières fleurs de genêt rencontreront les premières cigales, Paul reviendra, j’en suis sûr.

 Jean Descollines

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Les Veuves +

    Elles sont quatre et viennent de perdre leurs maris dans un braquage. Elles deviennent à leur tour « braqueuses » et prennent leurs avenirs en main. Dans l’Amérique d’aujourd’hui, Steve Mac Queen nous entraine dans une folle équipée. La corruption des Politiques y est dénoncée, la Femme, face à son destin, magnifiée Lire la suite
  • La Librairie du Lycée fermée définitivement +

    Ce matin, 7 décembre, la patronne de l'établissement l'a confirmé à un rédacteur de Mèfi : "La Librairie du Lycée est fermée définitivement". Lire la suite
  • Gazay habillé pour plusieurs hivers +

    Les élections professionnelles de la fonction publique ont eu lieu ce jeudi 6 décembre dans toute la France, et en mairie d'Aubagne. Les résultats, ici, sont sans équivoque, c'est un triomphe pour la CGT. Nous y rajoutons que c'est, aussi, un véritable camouflet pour Gazay qui en créant un syndicat Lire la suite
  • Santons : la mise à mort ? +

    Les 1er et 2 décembre a eu lieu la traditionnelle biennale de l'Art Santonnier à Aubagne. Hélas, la foule n'était pas au rendez-vous. Les photos qui illustrent cet article ont été prises à 11h15 le dimanche, un des moments qui fait habituellement partie des pics de fréquentation de cette manifestation. Lire la suite
  • L'OM n'y arrive plus +

    En Ligue 1, Saint-Etienne cartonne contre Nantes (3 à 0), Lyon arrache le nul à Lille (2 à 2) et Montpellier enfonce Monaco (1 à 2). L'OM sans aucune imagination offensive et toujours sans avant-centre doit se contenter du match nul face à Reims (0 à 0). Montpellier se retrouve Lire la suite
  • "Aubagne la commune"... je partage +

    Début avril, une trentaine de citoyen.ne.s Aubagnai.se.s lançaient un appel pour imaginer un futur à Aubagne sans Gazay. Une première réunion de plus de cent personnes se tenait le 7 avril au Cercle de l'Harmonie. Depuis plus de 500 Aubagnai.se.s ont signé l'appel, de nombreuses autres réunions publiques ont eu Lire la suite
  • Charrel : Aubagne la commune... au contact. +

    Les militants d'Aubagne la commune ont décidé d'aller à la rencontre des habitants des quartiers d'Aubagne. Ils organisaient jeudi 29 novembre à 17h un goûter au Charrel. Lire la suite
  • 1