Quartier d'Aubagne #5 - Éoures, les pieds dans le Garlaban


quartiers eoures garlaban

Travailler à la Défense, vivre à Montparnasse, à Paris, il y a pire. Mais dès qu’il le peut, Paul descend dans le Sud. Il a un copain qui habite Aubagne, quelle aubaine !

Paul a été conquis par notre coin de Provence : Le Garlaban, la lumière, l’odeur et le silence des collines… et les noms de toutes ces petites routes… chemin de la Gastaude, boulevard des Grands Cerisiers, chemin de la croix du Garlaban, chemin du Bec Cornu, chemin de la Font de Mai, chemin du Ruissatel, route de la Louve, chemin des Cardalines, carreirade d’Allauch, un plaisir pour l’oreille, pour la promenade aussi.

Et nous voilà parti, en ce bel automne, à la redécouverte de lieux qu’il croit bien connaitre.

Route d’Eoures, collège Nathalie Sarraute, les enfants descendent à pied vers Aubagne, une belle réussite. Passage devant la Morochita, Paul l’a déjà visitée, un jour de portes ouvertes, je lui apprends que la nouvelle équipe municipale a décidé de dépecer le domaine et de le livrer (avec le bassin de la gare) aux promoteurs. Il n’en croit pas ses oreilles !

Direction la Font de Mai, Paul est un amoureux de ces 98 hectares, de cette magnifique bâtisse achetés, pour presque rien, il y a 17 ans, par la communauté d’agglomération. Je lui explique que tout va changer, on va y construire un musée, y réaliser une salle pour séminaires, des logements pour artistes, aménager un théâtre de verdure pour y donner des concerts. Finies la tranquillité des lieux, la splendeur des crépuscules et des petits matins. C’est la consternation chez mon copain : «  Mais ils ont la folie des grandeurs, qui va payer tout cela » ça, c’est du Paul tout craché, mais il n’a pas fini d’être surpris…

Crochet par la route de la Louve avant d’aller faire un tour au pied du Garlaban. Petit arrêt devant un chemin qui conduit à une chênaie qui va disparaitre : construction de 40 habitations et on reprend la route, un panneau saute aux yeux : réalisation d’un lotissement de prestige, 38 villas entre 500 000 et 1,2 millions l’unité. Paul ne comprend pas « Mais on défigure le paysage, le béton avale la colline, ce sont les promoteurs qui vont se goinfrer ».

J’aurais du répondre mais je ne le fais pas et l’on tente de s’engager dans la carreirade d’Allauch.

C’est l’heure de pointe !

Le chemin est saturé, on l’emprunte pour éviter le centre ville, c’est l’inextricable, chacun y met du sien, on essaie d’avancer, « tu devrais t’acheter une petite voiture, tu pourrais peut être te faufiler… et plutôt un petit 4x4 vu l’état de la chaussée ! », décidément mon copain ne manque pas d’à propos.

On s’extirpe et montons par le chemin de la croix du Garlaban, les grands espaces, l’air pur nous sont promis. Dans un virage, 5 bouteilles de gaz, posées à coté d’un container à ordures,  nous attendent. C’est pour Paul un point positif « Ici, au moins on n’est pas inquiété par Vigipirate ! ».

Paul est amer, il souffre pour son coin de Provence, mais il a Aubagne à cœur et quand les dernières fleurs de genêt rencontreront les premières cigales, Paul reviendra, j’en suis sûr.

 Jean Descollines

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR

Articles récents

  • Mes 30 minutes à la réunion CIQ du Centre-Ville +

    Le 27 novembre, réunion du CIQ du Centre-ville à la salle de la Résidence des Potiers. Plantons le décor, il y avait du monde : M. Gazay et sa cour du conseil municipal, une délégation importante de la future liste de la gauche rassemblée, beaucoup de gens en colère en raison Lire la suite
  • L'AFC encore vainqueur, le RCA marque des points, 6ème victoire consécutive pour l'OM +

    En Ligue 1, Lyon se déchaîne à Nîmes (0 à 4), Lille bat Brest (1 à 0), le QSG règle le sort de Montpellier en quelques minutes (1 à 3), Nice écrase Metz (4 à 1), Monaco retrouve du souffle face à Amiens (3 à 0) et Rennes défait Angers Lire la suite
  • Gloria Mundi de Guédiguian +

    Guédiguian a besoin de mélodrame pour nous interpeler sur les dérives dramatiques de la société. Le cadre : Marseille. La ville se prête à merveille comme décor, quartier populaire (la rue d’Aix), quartiers d’affaires (les Terrasses du Port). Les acteurs : des femmes et des hommes que l’on rencontre tous les jours Lire la suite
  • Du social, c'est urgent ! +

    Entre un gouvernement qui fait la part belle aux plus riches et une municipalité qui détruit les remparts et les protections construites ici pendant des décennies, nos concitoyens, qui ont besoin de vraies politiques sociales, subissent une double peine. Lire la suite
  • Rassemblé·e·s pour Aubagne +

    Lundi 2 décembre dans l'ancienne salle de la Bourse du Travail, un petit peu plus d'une centaine de personnes ont tenu l'Assemblée Constituante de la liste qui devrait s'intituler, si on a bien compris, "Rassemblé·e·s pour Aubagne" et qui sera conduite par Magali Giovannangeli. Lire la suite
  • Retour aux valeurs humanistes et priorité au lien social +

    Cohabitation harmonieuse entre individus ou entre communautés, voici un principe qui doit être un préalable au sein d'une société, et qui plus est, au centre de la ville dans laquelle nous résidons. Lire la suite
  • Voix et guitare : Garance de passage au Cercle +

    On nous annonce un concert exceptionnel. Sans aucun doute. Avoir cette chance d’attraper une date de la tournée de Garance dans le cadre de Chant ‘appart - une organisation qui permet à de petits lieux, voire des particuliers d’accueillir chez eux des artistes - est une de ces opportunités devant lesquelles il Lire la suite
  • 1