Le climat social continue de se dégrader à la mairie d’Aubagne

Le parvis de l’Hôtel de Ville avait des petits airs de Hong-Kong ce matin. C’est abrités sous une multitude de parapluies, pluie battante oblige, qu’environ 150 employés municipaux, Atsems en tête, manifestaient, à l’appel de la CGT, pendant le Comité Technique Paritaire. Un CTP qui débattait notamment de la réorganisation administrative et de la suppression du colis de fin d’année aux retraités.

C’est dans un contexte social très tendu, mouvement de grève des personnels municipaux des écoles, tract du Maire comparant les grévistes à des "preneurs d’otage" distribué dans les écoles, disparition de services municipaux et mutations forcées que se tenait le premier CTP de l’ère Gazay. Et c’est sous les huées des manifestants que Gérard Gazay et Alain Rousset, son premier adjoint, traversaient le boulevard Jean-Jaurès pour rejoindre la mairie annexe.

Un CTP visiblement houleux, puisque deux heures plus tard, Daniel Fontaine, représentant avec Patrick Arnoux l’opposition municipale, annonçait que « les élus d’opposition avaient joint leurs voix à celle des représentants du personnel pour refuser les propositions qui étaient débattues ». L’ancien Maire dénonçait « l’absence totale de concertation avec le personnel sur la réorganisation administrative » et affirmait ses « craintes pour le service public aubagnais ».

Les représentants du personnel appelaient quant à eux « à une poursuite des mobilisations, notamment à travers la tenue d’assemblées générales du personnel dans les jours qui viennent » et souhaitaient « une forte mobilisation pour la journée nationale d’action prévue le jeudi 16 octobre. »
En attendant le préavis de grève pour le vendredi 10 octobre est maintenu, de nouvelles perturbations sont à prévoir dans les écoles, en espérant cette fois que la mairie n’attende pas le dernier moment pour prévenir les parents et que Gérard Gazay fasse preuve d’un peu plus de retenue dans sa communication.

Gabi MONNIER

Articles récents

  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • 1