Bâtiment CAMI : des précisions

ex batimentCAMI que fait on 2

Suite à notre article "Ex-bâtiment CAMI : que fait-on ?", nous souhaitons apporter quelques précisions et rectifications.

L'espace de restauration rapide prévu au rez-de-chaussée du bâtiment ne sera pas occupé par Mac Do mais par Quick. Mac Donald's implanté au Bras d'or a décliné l'offre. La gérance a obtenu la construction d'un nouvel établissement route de Gémenos pour bénéficier des salariés et des clients de la zone économique et commerciale. Un condition, bien sûr, acceptée pour obtenir leur déménagement du centre ville. pour laisser la place aux aménagement prévu par Gazay : un centre d'affaires (comme si Aubagne se prenait pour La Défense ou pour Aix... en Provence) et des constructions de logements de standing.

Précisons, puisqu'un certain nombre de nos lectrices et lecteurs ont posé la question, que la piscine du Bras d'Or était ouverte à l'été 2013 et que c'est Gazay à l'été 2014 qui a scellé sa fermeture définitive. En prenant prétexte du coût des travaux, alors que cela représentait à peine la moitié de l'investissement pour construire le club housse du rugby.

Nous profitons de ces rectifications pour vous donner une information supplémentaire : l'épouse du directeur de la société SPORTIMMO est adjointe à la sécurité à la mairie de Marseille. Décidément, maintenant, à Aubagne, Marseille est partout.

Antoine Monticellu

Articles récents

  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • Menteurs ! +

    Depuis le début de la crise sanitaire, on nous appelle à l'union nationale pour combattre le virus. Cet appel est juste et justifié. Le combat pour la vie, pour la santé de toutes et tous passe au-dessus de toutes les autres contingences, de toutes les divergences et oppositions, même les Lire la suite
  • Covid-19 : et si on en profitait pour échanger et confronter ? +

    Un grand nombre de voix (trop peu à mon sens) s’élèvent depuis de nombreuses années pour déclarer, à juste titre, que le capitalisme est en crise. Ce qui essentiel, c'est de bien comprendre la signification profonde de ce diagnostic. Lire la suite
  • Covid-19 : lettre ouverte au maire d'Aubagne +

    Magali Giovannangeli, au nom de la liste, "Rassemblé·e·s pour Aubagne", a fait parvenir aux médias locaux une lettre ouverte au maire d'Aubagne et à son équipe. Vous pouvez en trouver le texte intégral ci-dessous. Lire la suite
  • 1