Plan Local d'Urbanisme d'Aubagne : modifications annoncées

PLU d'Aubagne : modifications annoncées

Le 12 juillet 2017, au milieu de l'été, le maire d'Aubagne ordonnait l'ouverture d'une enquête publique pour obtenir une première modification du Plan Local d'Urbanisme. Rappelons que ce document a été approuvé par l'équipe municipale lors du conseil municipal du 22 novembre 2016, il y a moins d'un an.

L'enquête aura lieu dans les locaux des services techniques du 13 septembre au 13 octobre. Le projet de modification semble anodin : "évolution de l'écriture du règlement et des planches graphiques de mise en oeuvre du PLU" et "prise en compte des risques inondations et incendie".

Quand nous aurons accès à tous les documents de l'enquête, nous reviendrons dans le détail sur toutes les modifications proposées et, éventuellement, tout ce que cela cache. Mais, dès aujourd'hui, fidèle à notre rôle de "lanceur d'alerte" et sur la base de ce que nous avons pu déjà connaître, nous voulons souligner deux aspects.

Le premier concerne l'activité commerciale de centre ville. Le rapport explique que "l'offre commerciale et artisanale qui se maintient globalement sur la commune tend à s'affaiblir en centre ville en raison de la multiplication des suppressions définitives, la hausse de la vacance et la disparition de certaines activités". 

Pour la première fois, la ville elle-même reconnaît ce que nous disons et montrons photos à l'appui, presque quotidiennement : les commerces qui ferment en centre ville sont beaucoup plus nombreux que ceux qui ouvrent.

Contrairement aux engagements de campagne de Gazay. Contrairement aux affirmations de madame Pellen, l'élue aux commerçants, et au fan club du maire qui tente sur notre page facebook de nier cette réalité.

Rajoutons un élément savoureux, il est proposé "un plan de redynamisation" qui aura pour objectif "de repositionner quantitativement et qualitativement l'offre commerciale le long du tracé du tramway".

Une jolie manière de souligner que le tramway est un élément essentiel de la dynamique commerciale de centre ville.

Mais il y a d'autres aspects moins amusants. Nous en prendrons un seul pour l'instant : on va réduire de 15,9 hectares (159 000 m²) les zones AUM (réserve foncière à vocation activités + habitat) pour augmenter d'autant les zones UD (zone immédiatement constructible avec de l'habitat pavillonnaire).

Et pas n'importe quelles zones. Il s'agit d'abord de celle de Camp Major sur 14,5 ha et La Morochita sur 1,4 ha. Dans ce dernier secteur on conserve seulement l'espace autour de la bâtisse et on rend constructible le bassin de la gare. Ce que nous avions annoncé il y a plus d'un an. Il ne restera plus qu'à vendre La Morochita !

Tout cela, bien sûr, mérite d'être précisé et complété à la lecture des documents officiels. Nous nous efforcerons de les décrypter pour votre service et celui d'Aubagne.

Antoine Monticellu

 

Articles récents

  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • Menteurs ! +

    Depuis le début de la crise sanitaire, on nous appelle à l'union nationale pour combattre le virus. Cet appel est juste et justifié. Le combat pour la vie, pour la santé de toutes et tous passe au-dessus de toutes les autres contingences, de toutes les divergences et oppositions, même les Lire la suite
  • Covid-19 : et si on en profitait pour échanger et confronter ? +

    Un grand nombre de voix (trop peu à mon sens) s’élèvent depuis de nombreuses années pour déclarer, à juste titre, que le capitalisme est en crise. Ce qui essentiel, c'est de bien comprendre la signification profonde de ce diagnostic. Lire la suite
  • Covid-19 : lettre ouverte au maire d'Aubagne +

    Magali Giovannangeli, au nom de la liste, "Rassemblé·e·s pour Aubagne", a fait parvenir aux médias locaux une lettre ouverte au maire d'Aubagne et à son équipe. Vous pouvez en trouver le texte intégral ci-dessous. Lire la suite
  • Covid-19 : sans polémique, de nouvelles propositions pour Aubagne +

    Nous sommes tous aujourd’hui confrontés à nos obligations de confinement, mais aussi aux besoins d’informations permettant de sortir de cet isolement et de l’état d’anxiété dans lesquels nous sommes plongés. La transparence doit être désormais le maître-mot de toute gestion publique. La nécessité du rassemblement de la nation, ne doit Lire la suite
  • 1