Le tract de Gérard Gazay provoque la colère des enseignants et une réprimande de l’Inspecteur

Nous vous l’annoncions hier, en fin d’après-midi, sur la page Facebook de Mèfi!, de nombreux enseignants ont refusé de distribuer le « communiqué de Presse » de Gérard Gazay au nom de la neutralité de l’école. Rappelons que le maire d’Aubagne comparait les Atsems à des preneuses d’otages.

 
Plusieurs directeurs d’école ont interrogé l’inspecteur de l’Education Nationale (IEN) quand à l’attitude à adopter face à ce qui constituait à leurs yeux une première : l’utilisation par la Mairie des moyens de l’Education Nationale pour distribuer à l’ensemble des élèves une charge contre une partie du personnel communal et leur organisation syndicale. (Lire à ce sujet notre article).

La réponse ne s’est pas fait attendre et elle est particulièrement sévère pour le maire d’Aubagne. La rédaction de Mèfi ! s’est procurée une copie du mail adressé par l’IEN à l’ensemble des directeurs d’écoles aubagnaises, et vous en livre de larges extraits.

« Aussi pour l’information factuelle aux familles (pas de cantine pas de garderie…) cela doit être transmis dans les meilleurs délais. Par contre, un communiqué de presse est par nature propre à “impliquer” directement les communicants (celles et ceux qui communiquent). Celui qui vous a été remis est de fait “à charge” par le ton et la désignation d’une organisation syndicale. L’école et ses personnels n’étant pas les moyens d’une tribune politique il convenait de ne pas transmettre ce document dans le temps scolaire.  Dans de tels cas (nature du document) il appartient à la collectivité et à ses services de l’adresser par leurs moyens hors temps scolaire (distribution en fin de journée) et hors locaux scolaires (affichage en dehors des locaux scolaires.) »

Le message a le mérite de la clarté, le maire d’Aubagne a franchi la ligne jaune en oubliant les principes de neutralité de l’École et en cherchant à transformer les écoliers aubagnais de la maternelle au primaire en porteurs de tract. Décidément les couacs sont nombreux en cette rentrée et Gérard Gazay semble avoir du mal à endosser les habits de Maire, préférant garder son costume de candidat UMP.

Alexandre Moreau

Articles récents

  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • 1