Hôpital d’Aubagne : le temps des actes


Hôpital d'Aubagne non à la fermeture du service réanimation

Passée la campagne électorale, que reste-t-il des engagements des candidats ? Le conseil municipal d’Aubagne du 29 juin en permettra une intéressante vérification avec la fermeture annoncée du service réanimation du centre hospitalier Edmond-Garcin.

Aubagne est-elle encore capable de rassembler acteurs et usagers de son hôpital public, avec l’ensemble des communes concernées, pour empêcher le transfert du service réanimation vers la clinique La Casamance ? Rassembler sans exclusive ni a priori idéologique comme elle a su le faire, il y a quelques années, pour l’obtention de l’IRM ?

Ses élus sont-ils prêts, dans leur diversité politique, comme ils l’ont affirmé aux agents hospitaliers et à leurs organisations syndicales, à les soutenir pour faire prévaloir l’intérêt général sur le choix des intérêts privés porté par l’Agence Régionale de Santé ?

On le saura vite. La motion dont les élu(e)s  du groupe « Aubagne alternative citoyenne et écologique » ont demandé l’inscription à l’ordre du jour du conseil municipal du 29 juin prochain offre en effet aux uns et aux autres l’occasion de concrétiser par un acte fort les déclarations qui ont suivi l’annonce de la fermeture du service réanimation : la création d’un comité de défense de l’hôpital, tel que souhaité par l’intersyndicale des personnels.

Vers un comité de défense de l’hôpital ?

Dans leur motion, Magali Giovannangeli, Denis Grandjean, Daniel Fontaine, Hélène Lunetta et le docteur Ait Abbas soulignent l’exigence de transparence que requiert nécessairement une décision aussi grave pour la santé de toute une population. Le texte soumis à l’assemblée communale « demande que les décisions de l’ARS concernant l’hôpital d’Aubagne soient rendues publiques et fassent l’objet d’un débat avec la population et les professionnels de santé. »

« Le débat sur l’avenir du Centre hospitalier Edmond-Garcin doit être mené au grand jour et les positions de chacun doivent être connues » insistent les élu(e)s d’opposition.

Que propose Gérard Gazay qui, durant la campagne électorale, s’est déclaré contre le transfert des lits du service réanimation vers La Casamance, transfert qu’« (il) ne comprend pas » ? Quel soutien les personnels peuvent-ils maintenant attendre du député Deflesselles réélu dimanche, lui qui affirmait (plus prudemment) aux représentants syndicaux : « Aubagne, l’Est marseillais se doit d’avoir sur son territoire un hôpital de qualité, de plein exercice et indépendant de l’APHM »?

Quel plaidoyer auprès du gouvernement Macron peut-on espérer de la candidate de La France En Marche Sylvie Brunet également solidaire de l’hôpital menacé ? Quel appui de la présidente de l’Agglo Sylvia Barthélémy dans cette bataille qui concerne tout le territoire du Pays d’Aubagne et au-delà ?

Nul doute que les Aubagnais seront nombreux, le 29 juin, pour avoir une première réponse. La crédibilité et la sincérité des représentants politiques, c’est dans ces moments-là qu’on en prend l’exacte mesure.

Dominique Palmi 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR

Articles récents

  • Théâtre au Cercle : Grand Manège de Stéphane Jaubertie +

    Rares sont les ateliers théâtre qui choisissent de mettre en scène des textes d’auteurs contemporains, qui s’engagent dans un travail collectif et exigeant où les choix de formes de mise en scène révèlent la volonté d’identifier un vrai projet de groupe. L’atelier Zone&Cie dirigé par Frédéric Recanzone qui pérennise d’année Lire la suite
  • Misère de l'oubli +

    Lorsqu'on nous oublie, on ferait tout pour que cela ne soit plus le cas, quitte à créer l'illusion que l'on a réussi à retrouver le devant de la scène. Quitte à taper sur son propre camp, quitte à revêtir la toge blanche de la pureté face aux guenilles du camp des Lire la suite
  • Mes 30 minutes à la réunion CIQ du Centre-Ville +

    Le 27 novembre, réunion du CIQ du Centre-ville à la salle de la Résidence des Potiers. Plantons le décor, il y avait du monde : M. Gazay et sa cour du conseil municipal, une délégation importante de la future liste de la gauche rassemblée, beaucoup de gens en colère en raison Lire la suite
  • L'AFC encore vainqueur, le RCA marque des points, 6ème victoire consécutive pour l'OM +

    En Ligue 1, Lyon se déchaîne à Nîmes (0 à 4), Lille bat Brest (1 à 0), le QSG règle le sort de Montpellier en quelques minutes (1 à 3), Nice écrase Metz (4 à 1), Monaco retrouve du souffle face à Amiens (3 à 0) et Rennes défait Angers Lire la suite
  • Gloria Mundi de Guédiguian +

    Guédiguian a besoin de mélodrame pour nous interpeler sur les dérives dramatiques de la société. Le cadre : Marseille. La ville se prête à merveille comme décor, quartier populaire (la rue d’Aix), quartiers d’affaires (les Terrasses du Port). Les acteurs : des femmes et des hommes que l’on rencontre tous les jours Lire la suite
  • Du social, c'est urgent ! +

    Entre un gouvernement qui fait la part belle aux plus riches et une municipalité qui détruit les remparts et les protections construites ici pendant des décennies, nos concitoyens, qui ont besoin de vraies politiques sociales, subissent une double peine. Lire la suite
  • Rassemblé·e·s pour Aubagne +

    Lundi 2 décembre dans l'ancienne salle de la Bourse du Travail, un petit peu plus d'une centaine de personnes ont tenu l'Assemblée Constituante de la liste qui devrait s'intituler, si on a bien compris, "Rassemblé·e·s pour Aubagne" et qui sera conduite par Magali Giovannangeli. Lire la suite
  • 1