Un tract dans le cartable des écoliers aubagnais

Ce soir les 4000 écoliers aubagnais rentreront à la maison avec un tract dans leur cartable, un tract signé Gérard Gazay !

Le Maire d’Aubagne réagit au mouvement de grève du personnel communal des écoles, prévu ce vendredi, dans le plus pur style sarkozyste : « Il [Gérard Gazay NDLR] déplore que les enfants et les parents soient à nouveau pris en otage par une partie du personnel ».

Résumons donc la situation, les Atsems, les "Tatas" comme on continue parfois de les appeler, s’occupent des enfants les lundis, mardis, mercredis et jeudis et brutalement le vendredi elles se transformeraient en dangereuses preneuses d’otages ?

Loin d’une simple information aux familles sur le fonctionnement des écoles pendant ce mouvement de grève, dans son communiqué le Maire semble vouloir durcir le mouvement et rentrer dans une logique de bras de fer avec le personnel communal. Et pour cela il n’hésite pas, au mépris du principe de neutralité de l’École, de se servir du cartable des écoliers pour faire rentrer son tract dans la plupart des familles aubagnaises.

De plus, il cherche à se dédouaner de toute responsabilité : « La Municipalité est consciente des difficultés que pose la mise en place de la réforme des rythmes scolaires imposée par le Gouvernement »... Effectivement si l’actuel gouvernement a choisi d’imposer cette réforme, les modalités locales d’organisation restaient au choix des municipalités. 

Sans l’ombre d’une concertation réelle, la nouvelle équipe municipale a fait le choix de les concentrer sur le vendredi après-midi, accentuant le déséquilibre des rythmes biologiques de l’enfant et désorganisant le fonctionnement des écoles.

Rappelons que la précédente majorité proposait, après 18 mois de concertation avec les enseignants et les parents d’élèves, de répartir ces nouveaux temps tout au long de la semaine afin de réduire effectivement chaque journée d’écolier.

[EDIT 18 h 30] Il se confirme que dans de nombreuses écoles aubagnaises les enseignants ont refusé de distribuer le "communiqué de presse" ou plutôt le tract de Gérard Gazay, au nom de la neutralité de l'école.

Articles récents

  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • Menteurs ! +

    Depuis le début de la crise sanitaire, on nous appelle à l'union nationale pour combattre le virus. Cet appel est juste et justifié. Le combat pour la vie, pour la santé de toutes et tous passe au-dessus de toutes les autres contingences, de toutes les divergences et oppositions, même les Lire la suite
  • Covid-19 : et si on en profitait pour échanger et confronter ? +

    Un grand nombre de voix (trop peu à mon sens) s’élèvent depuis de nombreuses années pour déclarer, à juste titre, que le capitalisme est en crise. Ce qui essentiel, c'est de bien comprendre la signification profonde de ce diagnostic. Lire la suite
  • Covid-19 : lettre ouverte au maire d'Aubagne +

    Magali Giovannangeli, au nom de la liste, "Rassemblé·e·s pour Aubagne", a fait parvenir aux médias locaux une lettre ouverte au maire d'Aubagne et à son équipe. Vous pouvez en trouver le texte intégral ci-dessous. Lire la suite
  • Covid-19 : sans polémique, de nouvelles propositions pour Aubagne +

    Nous sommes tous aujourd’hui confrontés à nos obligations de confinement, mais aussi aux besoins d’informations permettant de sortir de cet isolement et de l’état d’anxiété dans lesquels nous sommes plongés. La transparence doit être désormais le maître-mot de toute gestion publique. La nécessité du rassemblement de la nation, ne doit Lire la suite
  • 1