Licenciement au CCAS : l'intersyndicale dénonce !


pcf coco servicepublic 2

Dans une lettre ouverte au maire, l'intersyndicale, CGT - ICTAM/CGT - FSU, des communaux dénonce les restrictions budgétaires imposées au service social de la ville et les licenciements programmés, et en particulier celui d'une assistante sociale qui voit son contrat non renouvelé alors qu'aucun reproche professionnel ne lui est fait. Cela confirme tous les articles de Mèfi à ce sujet. Nous publions l'intégralité du courrier envoyé à Gazay.

"Monsieur le Maire,

Une fois encore, sous couvert de restrictions budgétaires et sans cacher un certain mépris pour les agents, le rouleau compresseur qui écrase le service public, vient de passer à la vitesse supérieure.

Le C.A.  du C.C.A.S., dont vous êtes le Président, s’est prononcé pour le non renouvellement du contrat d’une assistante sociale. Cette suppression de poste intervient dans un contexte difficile où le service social d’Aubagne est en souffrance depuis deux ans : délocalisation de l’épicerie sociale dans des locaux inadaptés, restriction des aides facultatives qui permettaient des réponses dans l’urgence, multiplication des procédures dans le traitement des dossiers d’aides financières, valses des locaux et des agents.

Dans l’AJJ 799 du mois d’octobre 2016, le C.C.A.S. est présenté dans la rubrique de « l’actu du mois » comme un accompagnement de proximité. Dans la réalité, dans le même mois, il est amputé d’une assistante sociale dont les compétences professionnelles n’ont pas été remises en cause. Il s’agit encore de contraintes budgétaires, qui restent le moteur irrationnel du démantèlement du service public territorial.

Aujourd’hui de grandes inquiétudes pèsent sur cet « Accompagnement de proximité » car la mise en œuvre qualitative de cet objectif, Monsieur le Maire, passe de fait par un nombre suffisant de professionnels sur le terrain et des moyens financiers en adéquation.

Qu’en sera-t-il demain des services rendus à la population qu’on réduit toujours plus ? Qu’en est-il aujourd’hui de l’ambiance de travail dans les services de la ville qui se détériore sous la pression des dictats autoritaires et parfois de l’abandon orchestré ?

Vous nous souhaitiez d’être heureux, comme mot de conclusion, lors du dernier séminaire des cadres !? Que nous reste-t-il ? Se soumettre ou se démettre sans rien dire, ou mieux encore se réfugier dans une satisfaction béate ! Telles seraient nos seules perspectives…

Et bien non, nous avons choisi de dénoncer ce qui nous semble irrecevable, antisocial, injuste.

L’intersyndicale CGT – ICTAM/CGT – FSU,

Aubagne le 14/10/16"

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Faites la Paix ! +

    Il y a des valeurs qui font partie du patrimoine culturel d’Aubagne. La Paix en est un bel exemple. La Fête de la Paix, malgré toutes les embuches dressées sur son chemin, sera à nouveau et pour la 31ème fois, l’évènement culturel, à Aubagne, ce samedi 21 Septembre. Lire la suite
  • Gelati Nino est à vendre ! +

    Si vous arrivez à vous frayer un chemin au milieu des travaux de réfection de la chaussée autour de l'Horloge, vous pouvez apercevoir sur la vitrine du glacier "Gelati Nino", une inscription "A vendre" suivie d'un numéro de téléphone. Un commerce de plus du centre-ville contraint de fermer. Lire la suite
  • Doit-on accepter la mise à l'écart de Mèfi ? +

    « … La confiance cela ne se décrète pas, cela se construit dans les pratiques… » C’est en ces termes que Denis Grandjean s’adressait à la Provence et à la Marseillaise lors d’une conférence de presse d’où il avait exclu Mèfi. Et de poursuivre « Il n’y a rien de pire que de Lire la suite
  • Municipales : le Modem Aubagne fait sa liste +

    Dans un entretien publié par Méfi le 21 août, Jean-Marie Orihuel le laissait entendre mais depuis samedi 14 septembre la décision a été prise par la section Modem d'Aubagne, cette formation politique est "en route pour la constitution d'une liste et d'un projet municipal des démocrates et des centristes pour le Lire la suite
  • Aubagne : l'urgence budgétaire relative made in Gazay +

    En 2014, Gérard Gazay et ses colistiers usaient et abusaient de l'argument budgétaire pour accéder au pouvoir. Argument maintes fois repris depuis pour justifier leurs promesses non tenues, leurs retards et leurs mensonges. Lire la suite
  • Barthélémy : "les oublis" de sa vidéo sur l'eau +

    Dans une de ses vidéos de campagne (payées par les contribuables), madame Barthélémy se vante d’avoir su continuer l’action de l’équipe précédente, conduite par Magali Giovannangeli, concernant la Société Publique Locale de l’Eau des Collines. Pourtant, la vérité c'est que trois éléments primordiaux de la gestion publique de l’Eau des Lire la suite
  • Conférence de presse : Grandjean et quelques militants LFI choisissent "leurs" médias +

    Ce soir, jeudi 12 septembre, à 18 heures, Denis Grandjean, Alain Miguel, Bernadette Saivet, et quelques militants d'Europe Ecologie-Les Verts et de La France Insoumise (en tout, un peu moins d'une quinzaine de personnes) tenaient une conférence de presse. J'y étais pour Mèfi, avec La Provence et La Marseillaise. On Lire la suite
  • 1