Moins de fonctionnaires, plus de milliards pour les milliardaires

crieur de journaux

Le nombre de milliardaires a augmenté et leur fortune a grandi, selon le rapport annuel d'UBS et PwC. Il y aurait 1542 milliardaires (+10%) avec 1000 milliards de dollars de plus, pour un total de 6000 milliards de dollars.

C'est plus que le PIB de l'Union Européenne, avec une progression plus élevée que la croissance économique mondiale.

Ces fonctionnaires, tous des nantis. En plus, il y a des migrants qui viennent nous voler notre pain. Vous ne pensez pas qu'il faudrait réduire l'APL et supprimer l'Impôt sur la fortune ?

Une justice juste

crieur de journaux

Affaire du barrage de Sivens :

- Sur 70 opposants poursuivis en justice, 53 condamnations dont 13 à de la prison ferme.

- Après la mort de Rémy Fraisse, militant écologiste, tué par une grenade lancée par un gendarme, non lieu requis pour les représentants des forces de l'ordre et les responsables publics.

Deux poids, deux mesures ?

Macron : tout et son contraire

crieur de journaux

Macron à propos du Venezuela : "Une dictature qui tente de se survivre au prix d'une détresse humanitaire sans précédent, alors même que les ressources de ce pays sont considérables"

Macron à propos de l'Egypte : "Je crois à la souveraineté des Etats et de la même façon que je n'accepte pas qu'un dirigeant me donne des leçons sur la manière de gouverner mon pays, je n'en donne pas aux autres".

La souveraineté des états à géométrie variable ? Il aurait dit : "Le Venezuela c'est une dictature et l'Egypte une vraie démocratie", c'était plus clair.

La Cour des comptes épinglée

crieur de journaux

La Cour des comptes a, dans un de ses rapports, critiqué très violemment l'attribution d'une indemnité de technicité au personnel du Trésor.

Prime obtenue après une longue grève des agents publics en 1989.

On vient de découvrir que les magistrats de la cour des comptes et son président, Didier Migaud, socialiste Vallso-hollandais, encaissaient eux aussi ce complément de salaire, avec toutes les dérogations sur le montant des retraites qui vont avec.

Didier Migaud, c'est comme Gazay : "Economie pour tout le monde, sauf pour moi".

On a retrouvé l'ACIA

crieur de journaux

Mi-octobre, l'ACIA (Association des Contribuables de l'Intercommunalité d'Aubagne) a organisé une conférence, en présence de l'élue à la comptabilité d'Aubagne et ex-présidente de cette association.

Cette structure qui jure son "indépendance et sa neutralité" mais qu'on n'entend plus depuis 2014 va pouvoir enquêter sur les dépenses de bouche de la ville d'Aubagne (et les notes de restos) et de Façonéo, les doubles emplois à la ville, le montant des dépenses des iPhones, l'emploi de l'ancien élu de Cuges et DGS éphémère de l'agglo, etc ...

Nous sommes enfin rassurés.

Le préfet désavoue le maire de Cadolive

crieur de journaux

Serge Perottino vient de recevoir, au titre de président du SIBAM, un courrier du préfet lui confirmant la nécessité de dissoudre le Syndicat Intercommunal du Bassin Minier.

Le SIBAM, pour simplifier, c'est le service des eaux de Gréasque, Mimet, Saint Savournin, Cadolive, Peypin, La Destrousse, La Bouilladisse, Belcodène et Simiane.

La compétence "Eau et assainissement" étant transférée à la métropole, cette structure intercommunale n'a plus de raison d'être expliquent les autorités préfectorales. La seule solution aurait été d'adhérer, en son temps, à la SPL "L'eau des collines". C'était la proposition faite par l'ancienne majorité de l'agglo et qu'avait rejetée le maire de Cadolive.

Valtram : économies

crieur de journaux

Si le Valtram ne se fait pas : l'Etat économise 18 millions d'euros, le Conseil Départemental 30 et la Métropole plus de 100.

C'est ce que la droite macroniste, hollandaise et filloniste appelle une "bonne gestion de l'argent public".

La Chambre Régionale des Comptes donne raison à Mèfi

crieur de journaux

Dans son rapport définitif concernant la gestion de la communauté d'agglomération, la Chambre Régionale des Comptes écrit :

"A la date du 31 décembre 2015, la CAPAE n'avait finalement pas délégué la gestion de ses transports publics à la SPL Façonéo, la délibération du 30 novembre 2015 devant, selon les propos de Mme Barthélémy, être comprise comme un engagement politique".

En clair, cette délibération n'était qu'un coup médiatique qui n'engageait personne, sans aucune valeur légale et qui laisse la gratuité sous le seul bon vouloir de... Gaudin.

Ce que Mèfi n'a cessé d'écrire.

Marche blanche : les chiffres

crieur de journaux

Samedi matin, le comité de défense de l'hôpital public d'Aubagne a organisé une manifestation contre la liquidation du service de réanimation : une marche blanche.

La Marseillaise et Mèfi annoncent dans leurs commentaires "Près de 500 personnes". France 3, insistant sur le caractère réussi de l'initiative, souligne "Plusieurs centaines de participants". Demain Aubagne mentionne "plus de 400 participants". La Provence et la police ont compté "300 manifestants".

Interview de Deflesselles

crieur de journaux

Le vendredi 10 octobre, Bernard Deflesselles, député de la 9e circonscription des Bouches du Rhône, est interviewé par La Provence.

On y apprend, entre autre, qu'il est devenu "un élu de proximité". Mais on ne sait toujours pas le salaire de son épouse qu'il a embauchée comme assistante parlementaire pendant presque deux décennies.

On devine, par contre, pourquoi, le 9 août 2017, il a voté contre la loi "pour la confiance dans la vie publique" qui lui a interdit de renouveler cet emploi.

Articles RSS

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Rugby Club Aubagnais : c'est mal parti +

    En Ligue 1, le QSG règle le sort de Dijon par une écrasante victoire (4 à 0), Lille termine par un festival devant Angers (5 à 0), Lyon bat Caen (4 à 0), Saint Etienne fait de même devant Nice (3 à 0). Montpellier ne peut faire que match nul Lire la suite
  • La culture se porte bien… pourvu qu’on s’en occupe +

    Une trentaine de personnes se sont retrouvées mardi 30 avril dans un atelier thématique d’Aubagne la commune pour aborder la question de la culture dans l’activité municipale aujourd’hui. Faire un constat et tracer des perspectives pour retrouver du sens à ce qui s’est considérablement dégradé en cinq ans, faisaient l’objet Lire la suite
  • Les écoles Pin Vert et Hugo se mobilisent contre la faim +

    La 22e édition de la Course contre la faim aura lieu ce vendredi 17 mai. En 2018, ce sont plus de 260 000 élèves de 1 200 etablissements qui ont participé à ce projet dans plus d’une cinquantaine de villes françaises et à l’étranger. À Aubagne, les écoles du Pin Lire la suite
  • Magali Giovannangeli, candidate d'un projet collectif +

    A 23 ans, elle était la benjamine du conseil municipal d’Aubagne, lorsque Jean Tardito a succédé à Edmond Garcin. Quelques trente ans plus tard, Magali Giovannangeli sera sans doute la plus jeune candidate à conduire une liste de rassemblement contre le tandem Gazay-Barthélemy lors des élections municipales du printemps prochain. Lire la suite
  • Mais où est Denis Grandjean ? +

    Ce soir, 15 mai, le jour des 10 ans de la gratuité des transports à Aubagne, on inaugure le local de campagne de "Aubagne La Commune". 10 rue Laget entre l’épicerie gastronomique et le Baobab café. Pile en face du barber shop qui vient du désert. Le lieu est tout Lire la suite
  • Des questions après le saccage de l'école maternelle du Charrel +

    Après les dégradations dans plusieurs salles de classes de l'école maternelle du Charrel, pendant le week-end des 11 et 12 mai, de nombreuses questions (qui ? pourquoi ? comment ?...) restent posées et attendent des réponses de l'enquête en cours. Mais un article très documenté de La Provence du mardi 14 mai nous Lire la suite
  • Le Martinot, une nouvelle adresse pour les gourmets +

    Depuis quelques mois, le centre-ville d’Aubagne voit quelques épiceries fines et restaurant de qualité ouvrir leur porte dans le centre-ville d’Aubagne. C’est le cas en lieu et place de l’ancien restaurant La Farandole désormais remplacé par Le Martinot. Lire la suite
  • 1