Insécurité à Aubagne

Insécurité à Aubagne

Le 26 septembre, en début d'après midi, la Police Municipale a coupé la circulation rue Jeu de Ballon pour permettre aux pompiers de mettre en sécurité le toit d'une maison où des tuile sont tombées.

Circulation interdite aux automobilistes comme aux piétons. Les pompiers précisaient même "C'est d'autant plus dangereux qu'il y a de nombreuses mamans qui passent dans cette rue avec des poussettes".

Pourtant alors qu'effectivement de nombreux enfants et de mamans passent par là, rien n'a été ramassé. Le trottoir est resté en l’état, comme le montre la photo ci-dessus.

L'insalubrité et la dangerosité des bâtiments, y compris appartenant à des propriétaires privés, mais aussi la sécurité sur les chaussées sont de la responsabilité du maire. L'arrêt des aides financières par la métropole et la ville pour les petits propriétaires du vieil Aubagne a pour conséquence de réduire les travaux d'entretien pourtant nécessaires.

Il faut aussi prendre des mesures coercitives pour "les marchands de sommeil". Pendant que la ville déroule le tapis rouge pour les "grands" promoteurs immobiliers, en particulier au pied du Garlaban, rien de sérieux n'est fait pour une vraie réhabilitation du centre ancien. A part les 70 mètres de pavés à la rue Moussard.

Antoine Monticellu

 

 

Articles récents

  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • Menteurs ! +

    Depuis le début de la crise sanitaire, on nous appelle à l'union nationale pour combattre le virus. Cet appel est juste et justifié. Le combat pour la vie, pour la santé de toutes et tous passe au-dessus de toutes les autres contingences, de toutes les divergences et oppositions, même les Lire la suite
  • Covid-19 : et si on en profitait pour échanger et confronter ? +

    Un grand nombre de voix (trop peu à mon sens) s’élèvent depuis de nombreuses années pour déclarer, à juste titre, que le capitalisme est en crise. Ce qui essentiel, c'est de bien comprendre la signification profonde de ce diagnostic. Lire la suite
  • Covid-19 : lettre ouverte au maire d'Aubagne +

    Magali Giovannangeli, au nom de la liste, "Rassemblé·e·s pour Aubagne", a fait parvenir aux médias locaux une lettre ouverte au maire d'Aubagne et à son équipe. Vous pouvez en trouver le texte intégral ci-dessous. Lire la suite
  • Covid-19 : sans polémique, de nouvelles propositions pour Aubagne +

    Nous sommes tous aujourd’hui confrontés à nos obligations de confinement, mais aussi aux besoins d’informations permettant de sortir de cet isolement et de l’état d’anxiété dans lesquels nous sommes plongés. La transparence doit être désormais le maître-mot de toute gestion publique. La nécessité du rassemblement de la nation, ne doit Lire la suite
  • 1