Arrêt du Val'Tram : ça coûte cher !


 

La métropole de Gaudin/Gazay/Barthélémy a décidé "par souci d'économie" de faire une croix sur le projet Val'Tram qui devait relier la gare d'Aubagne à La Bouilladisse. Mais cela coûte très cher aux contribuables.

Ils ont déjà stoppé le Tram, la Chambre Régionale des Comptes avait chiffré le coût de cet arrêt à environ 50 millions d'euros.

Ils ont stoppé l'aménagement de l'écoquartier des Gargues, le montant des pertes potentielles pour Aubagne et la métropole est d'environ 500 millions d'euros.

Ils ont stoppé le Val'Tram, et au-delà des pertes économiques et environnementales, la métropole a déjà mis un trait de plume sur plus de 10 millions de frais d'études déjà payées.

Une note supplémentaire s'y est rajoutée, c'est l'indemnité due au groupement Systra-Gautier-Conquet et Associés pour faire accepter la résiliation du marché de maîtrise d'œuvre.

Ce "groupement" vient d'encaisser plus de 4 millions hors taxe (4 012 446,02 €) soit près de 5 millions TTC pour ne pas faire le Val'Tram.

Tout le monde n'y perd pas dans cette affaire !

Les contribuables, eux, auront à payer plusieurs millions d'euros et en plus ils n'auront pas le service en échange.

C'est ce que Gaudin/Gazay/Barthélémy appellent "de la bonne gestion" : les uns paient et n'ont rien ; les autres ne font rien et encaissent.

Joseph Lèsperd

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Aubagne : 6 nouvelles embauches de cadres en 1 mois ? +

      Le 13 novembre, le conseil municipal va voter une DM (Décision Modificative : un ajustement du budget en fin d'année) où on nous annonce une économie sur les charges salariales pour 2018 par rapport à ce qui avait été prévu. Un artifice budgétaire ? Lire la suite
  • Les CIQ, vous connaissez ? +

      CIQ c'est l'abréviation de Comité d’Intérêts de Quartier, des comités qui se revendiquent bien souvent apolitiques et indépendants. Celui du centre ville d’Aubagne est présidé par Stéphane Cantarini qui, vous pouvez en être certain, n’est ni de gauche ni de… gauche. Lire la suite
  • Théâtre au Cercle de l'Harmonie +

      Le Cercle de l'Harmonie accueillera les Marseillais·es de la troupe de l'Atelier des Compteurs pour leur première représentation de Délires en vrac le samedi 17 novembre à 20h.   Lire la suite
  • Le RCA plane, l'OM vainqueur +

    En Ligue 1, Lille est accroché par Strasbourg pourtant largement dominé (0 à 0). Lyon de nouveau vainqueur contre Guingamp (2 à 4) se rapproche de Lille. Montpellier est battu à Angers (1 à 0), Saint Etienne engrange une nouvelle victoire face à Reims (2 à 0). L'OM parvient, péniblement, Lire la suite
  • Aubagne : peut-on réparer le monument aux morts ? +

      Depuis trois ou quatre ans, le monument aux morts sur le cours Foch à Aubagne a été détérioré. La main de La Victoire ailée est cassée. Lire la suite
  • Gazay ne sait pas où sont les Arpèges +

    Lors du conseil de quartier de La Tourtelle, à une question d’une habitante lui demandant d’intervenir sur un dysfonctionnement dans la cité des Arpèges, Gérard Gazay lui demande en retour quelle est la société qui gère les Arpèges. Lire la suite
  • Football : délires et rigolade +

      Fidèle lecteur de Mèfi, votre dernier « Mèfi Sports » m'amène à réagir et à vous proposer quelques uns de mes délires. Lire la suite
  • 1