Font de Mai : le prefet retoque Barthélémy


fond de mai

On se souvient que Barthélémy avait annoncé la construction d'une salle de conférence, d'un parking et d'un amphithéâtre à la Font de Mai.

Le Préfet s'y oppose. Il donne raison aux riverains qui avaient pétitionné : les risques d'incendie sont trop grands.

On dit que Gaudin est soulagé. Il n'aura pas à refuser un nouveau financement à "son amie Sylvia". Le maire d'Aubagne se frotte les mains. Non pas parce qu'on ne bétonnera pas cet espace naturel (il fait construire partout ailleurs au pied du Garlaban), mais parce que c'est un nouvel échec pour "son amie de 6 ans".

Antoine Monticellu