Maire d'Aubagne : la guerre de succession est engagée


 schipani calife

Dans 22 mois, il y aura les prochaines élections municipales en France... et à Aubagne. Sans doute l'opposition s'y prépare, on peut l'espérer, mais c'est dans la majorité que c'est le plus visible.

On sait déjà qu'un duel interne oppose les deux meilleurs ennemis du monde, Gazay et Barthélémy. Le dernier épisode ayant eu lieu le soir du bilan de la présidente du Conseil Départemental (lire ici).

Nous avions déjà relaté quelques épisodes, apparemment avortés pour l'instant, de volonté de mise à l'écart d'Alain Rousset, le 1er adjoint.

Mais, aujourd'hui, l'adjoint à la jeunesse, Giovanni Schipani ne doute de rien et se présente auprès des divers groupes de jeunes qui l'entourent comme LE successeur. Il promet tout ! La même méthode que celui dont il veut prendre la place.

Faites vos jeux !

Antoine Monticellu