Cuges : Bonnet d'âne à Jean-Claude Sabetta

sabetta cuges

Non seulement le nouveau directeur général des services de la mairie de Cuges va devoir apprendre à compter aux élus (voir notre précédent article), mais il va devoir aussi leur apprendre à écrire… et sans doute aussi à rester à leur place.

Parmi les cancres de l’équipe municipale, Jean-Claude Sabetta, adjoint délégué au personnel et à l’administration générale, a rédigé le 25 avril dernier une remarquable note de service relative aux ponts et jours fériés à l’intention du personnel communal (voir le document ci-dessous).

Dans un étonnant charabia, digne du livre des records, l’élu écrit notamment : « les ponts seront à prendre au titre des droits aux congés, au RTT ou sur depuis le compte épargne temps » puis plus loin : « le vendredi 26 et le samedi 27 seront pris au titre les ponts seront à prendre au titre des droits à congés, au RTT ou sur depuis le compte épargne temps ». Vous l’avez compris, M. Sabetta a du mal avec les prépositions. Sur ou depuis ? Fromage ou dessert ? Dans le doute, M. Sabetta prend le fromage et le dessert et cela donne ce surprenant « sur depuis ». Mais ce n’est pas fini.

M. Sabetta, par deux fois, fait référence « au » RTT, réduction du temps de travail. On parle donc de jours de RTT ou de droits à RTT, sauf M. Sabetta, qui écrit « au RTT » comme on va « au » coiffeur ou « au » vétérinaire.

Enfin, que dire de cette invraisemblable formulation sinon qu’elle mérite bien le bonnet d’âne « seront pris au titre les ponts seront à prendre » ? Dorénavant M. Sabetta, laissez le responsable de l’administration, à savoir le directeur général des services, faire son travail et édicter les notes de service qui lui incombent. A chacun sa place. Pour l’heure, la vôtre est au piquet !

 Fraize Débois

 

sabetta cuges circulaire

Articles récents

  • Gazay privatise tout… jusqu’à sa campagne électorale ! +

    Depuis 2014, on sait  la mission que s’est assignée le maire LR d’Aubagne : livrer aux intérêts privés les terrains arborés, le patrimoine et les services publics de la ville. Nul besoin d'être "Medium" pour savoir ce qu'il fera si, par malheur, il est réélu. Lire la suite
  • Sondage : Joëlle Mélin arrive ! +

    Un sondage qui vient de nous parvenir confirme, après l'élection présidentielle de 2017 et les européennes de 2019, la place prépondérante du Rassemblement National à Aubagne. Lire la suite
  • Enfin un point d'accord avec la Macronie ! +

    Interview politique sur LCI du 12/02/20, invitée  : Amélie de Montchalin, secrétaire d'Etat aux Affaires Européennes. Sujet : En France, les Municipales des 15 et 22 Mars 2020. Lire la suite
  • Sylvia Barthélémy n'est pas une visionnaire +

    La vie politique de Sylvia Barthélémy à Aubagne est caractérisée par deux traits essentiels : elle perd tout le temps et elle se trompe avec la même régularité. Nous avons extrait quelques-unes de ses prises de position qui marquent son absence totale de vision stratégique sur des questions essentielles du territoire. Lire la suite
  • Gazay va-il oser ? +

    Entre les claquements de portes, les mises à l'écart, les menaces de "révélations" et les tentatives de débauchages ratées, on sait que l'élaboration de la liste de Gazay pour les prochaines municipales s'est construite dans la douleur. Lire la suite
  • Aubagne 2020 : la délinquance explose +

    Nous avons déjà fait état de la vingtaine de cambriolages subis par des foyers aubagnais depuis le début janvier 2020. Cela correspond à un record national au regard de la taille de la commune, mais, depuis, d'autres chiffres viennent encore aggraver ce premier constat. Lire la suite
  • Localisation méphitique #dehorsGazay +

    Le local de campagne de "l’élu sortant" est situé au 17 rue de la République, derrière les photos géantes de son sourire, dans l’ancienne parfumerie qui a été obligée de déguerpir…  Lire la suite
  • 1