Travailleur détaché : conférence-débat de La France Insoumise

travailleur detaché : conférence-débat de la France Insoumise à Aubagne

Les Insoumis des groupes d'action d'Aubagne-Garlaban, Cuges, Carnoux et l'Association des Insoumis d'Ici et d'Ailleurs organisent une conférence débat sur le thème "Travail détaché, pourquoi en sortir ? Quels liens avec la Loi El Khomri et la casse du code du Travail ?", le vendredi 21 septembre à 19 heures au Restaurant/Café Le Borsalino, 3 boulevard Jean Jaurès à Aubagne.

Lire la suite : Travailleur détaché : conférence-débat de La France Insoumise

Guinness des records, Aubagne en Provence : des mensonges à répétition

En 2015, à sa soirée des voeux, le maire qui n'avait rien à annoncer, décidait de "révéler" qu'Aubagne allait s'appeler "Aubagne... en Provence". En 2017, il promettait la construction "de la plus grande crèche du monde" qui serait "répertoriée au Guinness des records". En fin 2018, qu'en est-il ?

Lire la suite : Guinness des records, Aubagne en Provence : des mensonges à répétition

Mairie d'Aubagne : dialogue rompu avec les syndicats

Mairie d'Aubagne : dialogue rompu avec les syndicats

Devant l'impossible dialogue constructif avec le maire, l'ensemble des organisations syndicales CGT (Ouvriers, employés, ingénieurs, cadres, techniciens, agents de maîtrise) ont décidé de ne pas participer aux pseudos rencontres "de concertation" organisées par le maire et sa haute administration.

Lire la suite : Mairie d'Aubagne : dialogue rompu avec les syndicats

Municipales 2020 : pour une charte des élus !

Dans moins de 20 mois maintenant, auront lieu les élections municipales. Cet article inaugure une réflexion sur ce qui pourrait bien être des points fondamentaux de la bataille des municipales à Aubagne. Evidemment les propositions et autres réflexions soulevées dans ces articles n'ont pas valeur de programme. Mèfi n'a aucune ambition électorale, seulement la volonté de participer au débat politique local en prévision de cette grande échéance, au profit des habitant.e.s de notre territoire.

Si, comme à l'accoutumée, les membres de la rédaction proposeront leurs visions sur les grands débats qui ne manqueront pas de traverser ces prochaines municipales, nos colonnes sont aussi ouvertes à toutes celles et tous ceux qui voudront contribuer à cette réflexion.

Lire la suite : Municipales 2020 : pour une charte des élus !

"Nos listes sont ouvertes, portes et fenêtres", Adrien Quatennens, député LFI

A l'occasion des AmFIs d'été de La France Insoumise qui se déroulent au Parc Chanot du 23 au 26 août, les organisateurs avaient invité la presse ce vendredi 24. Tous les médias écrits, radios, télés ont répondu à l'invitation, de BFM à TF1, de Var Matin à Sud Ouest, de RMC à RTL. Mèfi était là.

Manuel Bompart, directeur des campagnes et pressenti comme tête de liste aux européennes, Mathilde Panot, Adrien Quatennens, député.e.s, Leïla Chaïbi, animatrice de La France Insoumise ont présenté les objectifs et le contenu des "AmFIs" et répondu aux questions des journalistes.

Quelques chiffres d'abord : les AmFIs 2018, c'est 9 parcours thématiques, 77 ateliers, 53 conférences-débats, 154 intervenants extérieurs à la FI et plus de 100 du mouvement lui-même.

D'après les organisateurs les 3000 participants seront très largement dépassés, "60% de plus que l'an dernier" annoncent-ils. Toutes les générations sont représentées mais les jeunes sont massivement présents. Des militants de plusieurs décennies côtoient des militants de ces derniers mois.

154 intervenants extérieurs à La France Insoumise

Parmi les intervenants des autres forces politiques : Vallaud, Potier, Maurel (PS), Delli (EELV), Dubois, Marleix (LR), Poupin (NPA), Lallucq, Juanico (Génération.S), Peu (PCF), Collombat (DVG), Perrin-Gilbert (divers).

Pour les responsables associatifs : Pelletier (Copernic), Faron (Cimade), Toussaint (CADTM), Trouvé (ATTAC), Domergue (Fondation Abbé Pierre), ...

Des artistes et chercheurs : Stora (historien), Dahan (humoriste), Guédiguian (cinéaste), Perret (réalisateur), ...

Des invités internationaux : Martins (Portugal), Santisteve (maire de Saragosse), Hedebouw (Belgique), Belarra (député Espagne), Barnett (Angleterre), Enoksen (Danemark), ...

Quelques temps forts : vendredi 24 à 19h15, déambulation festive dans Marseille au départ de Chanot ; intervention de Jean Luc Mélenchon, samedi 25 août à 17h30 ; clôture dimanche 26 août à 10h30 avec Catarina Martins (coordinatrice du bloc de gauche - Portugal), Ione Belarra (députée Podemos - Espagne), Eva Milsted Enoksen (candidate du parti rouge-vert aux élections européennes - Danemark).

Clôture avec le Portugal, l'Espagne et le Danemark

Des conférences très diverses : fraude fiscale ; retraites ; affaire Benalla ; réforme des institutions ; animaux et lobbies ; l'europe des lobbies ; le populisme ; Alstom ; conseil de déontologie dans les médias ; l'Union européenne ...

Des ateliers, des débats, des animations, partout, dans le moindre espace de Chanot, et un village de toiles et de stands les plus divers, buvettes et restos compris, devant le Palais des Congrès.

... sans oublier le lancement du "Jeu des 7 familles" où les personnages des cartes sont des personnalités politiques au pouvoir.

Adrien Quatennens, faisant un bilan depuis les AmFIs de 2017, constate qu'aujourd'hui tout le monde est obligé de reconnaître que la France Insoumise est la première force d'opposition et qu'elle doit être prise très au sérieux. Dans le même temps, il apparaît clairement que Macron ne fait que terminer les quinquennats de Sarkozy et de Hollande.

Macron termine le travail de Sarkozy et de Hollande

Manuel Bompart met l'accent sur les élections européennes qui, selon lui, "seront un test national : Macron, stop ou encore", sans y voir un rabougrissement des enjeux européens "tant ce qui se fait en France est l'aboutissement d'une certaine conception de l'Europe". Il complète en précisant : "Nous partons dans cette élection pour gagner et terminer devant La République En Marche et le Rassemblement National".

A une question sur la présence possible d'Emmanuel Maurel (ex-candidat à la direction du PS) et de son groupe sur les listes de la France Insoumise, le directeur des campagnes a répondu "compte tenu des propositions qu'il développe, il serait mieux avec nous que sur une liste PS conduite par Moscovici". Il en profite pour souligner que la liste de la FI n'était pas bouclée et qu'un certain nombre de places étaient réservées à des personnalités, des membres du mouvement associatif ou syndical et d'autres forces politiques qui le souhaiteraient.

Pourquoi pas Emmanuel Maurel (PS) sur la liste FI ?

Tout cela sera soumis "à un vote des militants, fin octobre-début novembre".

En attendant concluait Adrien Quatennens, notre liste des européennes, comme celles des élections municipales, "sont ouvertes, portes et fenêtres", à toutes celles et ceux, y compris les forces politiques, "qui voudront continuer leur combat à nos côtés". 

A l'occasion de cette conférence de presse, la Jeune Garde de La France Insoumise, toutes et tous moins de 40 ans (Quatennens, 28 ans ; Bompart, 32 ; Chaïbi, 35 ; Panot, 29), affichait une grande confiance dans leur mouvement et une adhésion totale à sa stratégie.

Bob Acad

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Aubagne : encore de nouvelles constructions ! +

    Sur les terrains « des Lignières » de l'ex-Direction Départementale de l'Equipement du 13, promenade Pierre Blancard, de nouvelles constructions seraient envisagées. L'Etat et le Conseil Départemental, en accord avec la mairie d'Aubagne, souhaiteraient vendre leurs terrains pour laisser la place à un ensemble immobilier. Lire la suite
  • Le panache du RCA ! +

    En Ligue 1, le QSG continue de trottiner avec une nouvelle victoire (5 à 0) sur Amiens. Lille reste à la deuxième place après sa victoire à Dijon (1 à 2). Lyon se retrouve avec une nouvelle victoire contre Nîmes (2 à 0). Avec beaucoup de difficultés l'OM bat Nice Lire la suite
  • La culture de la défaite +

    Chaque jour je lis sur facebook les publications des uns et des autres concernant la politique nationale et locale. Je déplore hélas que les exemples de plusieurs pays européens ou de villes françaises ne fassent pas réfléchir certains qui donnent des leçons en permanence, se prenant pour de fins stratèges Lire la suite
  • Voie de Valdonne : une réunion bien décevante +

    L'association « Se déplacer en liberté » (ASDEL) a participé le 17 octobre à une réunion sur la voie de Valdonne à l'invitation de Sylvia Barthélémy. La présidente de l'ex-agglo y avait convié les CIQ, le Conseil de développement et les différentes associations concernées par le devenir de cette voie. L'ASDEL nous a fait Lire la suite
  • Mairie de Cuges : des certitudes qui se fissurent +

    Conseil municipal à Cuges les Pins ce mardi 16 octobre. Peu de délibérations à l’ordre du jour, mais un conseil où l’on a pu constater la fébrilité du maire et de sa première adjointe dès lors que des questions gênantes étaient abordées sur les finances communales. Lire la suite
  • Mèfi crée de l'emploi +

    Il y a quelques semaines nous avions retrouvé "LA" motocrotte d'Aubagne remisée au fond d'un garage après avoir coûté 15 000€ aux contribuables. On vous informe aujourd'hui qu'elle est de nouveau en circulation. Lire la suite
  • Impôts locaux : l'arnaque ! +

    Les uns après les autres, les foyers aubagnais qui croyaient voir leurs impôts locaux diminuer se retrouvent, le plus souvent, avec une augmentation. Double mensonge. Lire la suite
  • 1