Economies : pas pour tout le monde !

Dans le même temps où on explique aux Aubagnais que la commune n'a pas les moyens financiers de satisfaire leurs demandes, on annonce le recrutement de cadres pour couvrir des emplois dont on peut douter de l'intérêt.

On ne fera que rappeler la prestation mensuelle de 5000€ pour la "commissaire de MP2015", quasiment invisible à Aubagne, le double poste de directeur des services techniques (certains disent le triple, faisant de Mattéi le "vrai patron" des techniques), la présence de deux responsables du PLU, un responsable "du protocole" pour une ville de 40 000 habitants (!), un double salaire pour le DGA affaires sociales, culture, sport (puisqu'on va continuer à payer l'ancien et qu'on en recrute un nouveau)... et quasiment tous les services pourraient citer ce type de gâchis.

Mais ce n'est pas fini, le site de la ville vient de publier un avis de recrutement d'un "chargé de mission auprès de la direction générale des services". Il va aider à "une approche transversale des politiques publiques", "assurer l'interface entre les élus, les services et la population", "organiser la représentation du maire par les élus", "participer à l'élaboration de la stratégie municipale", " superviser la rédaction des outils de communication", "avoir un intérêt fort pour l'action politique", etc (voir : Panne d'essence).

Un nouveau directeur de cabinet ?

De deux choses l'une, ou c'est un ami politique qu'on veut caser avec un salaire mensuel de 4 ou 5000€ pour un poste qui ne va servir à rien, ou c'est LE directeur de cabinet.

Mais, comme on ne veut pas vexer Madame Ciseaux-Mansion ni, sans doute, le député de la 9e dont elle était l'attachée parlementaire, là aussi, on double le poste.

Il faut reconnaître, cependant, que nombreux sont celles et ceux qui constatent qu'elle est dépassée et qu'elle n'a pas les compétences pour cette responsabilité. Le maire,lui-même, l'a confié à des membres de la Direction Générale.

Et l'ex-DRH, elle fait quoi maintenant ? Et l'attachée de cabinet responsable de MP2015 ? On peut s'interroger.

D'autant plus qu'à la prochaine réunion du conseil municipal, on rajoute 56 000€ de plus que prévu pour les salaires du personnel alors qu'il n'y a eu aucune augmentation des rémunérations, le licenciement de 8 cadres, la réduction, voire la disparition, des heures supplémentaires, la réduction très sensible du personnel saisonnier, de nombreux non renouvellement de départs en retraite, etc, etc.

Cherchez l'erreur !

Antoine Monticellu