Agglo : les réponses de la présidente et décodage

Nous vous avions annoncé une rencontre entre l’intersyndicale de l’agglo (FSU, CGT, FO) et la présidente le vendredi 2/10. Les syndicats avaient, en amont de cette réunion, posé leurs questions par écrit et publiquement ( voir « fortes inquiétudes du personnel de l’agglo » ).

Nous nous devons aujourd’hui, fidèles à nos engagements de vérité, de vous communiquer les réponses apportées :

- concernant les promotions de la CAP du 13/11, l’engagement est pris qu’elles seront validées et appliquées avant le 1/1/2016 et l’arrivée de la Métropole.

- pour la stagiarisation dans la fonction publique des emplois d’avenir et des CDD qui remplissent les critères administratifs, la présidente indique que les postes seront ouverts au conseil communautaire du 26/10 et que les stagiarisations seront effectives à compter du 1/11/2015.

- tous les CDD ont été ou vont être renouvelés.

- une réunion de travail est prévue pour le règlement intérieur et l’organigramme fonctionnel pour que les arrêtés partent en préfecture au plus tard le 1/11/2015.

- une convention est prévue avec le CNAS pour remplacer le CLAM.

- il n’y aura pas d’augmentation de salaires, ni avec le régime indemnitaire, ni avec la prévoyance.

Si on prend l’ensemble de ces premières réponses, on peut souligner que la mobilisation conjointe des syndicats, la teneur publique de leurs revendications et leurs relais par les élus d’opposition au Conseil Communautaire ont permis une série d’avancées très notables. Encore faudra-t-il que les actes suivent les paroles. Sylvia Barthélémy nous a souvent habitués à des engagements non tenus.

On peut se dire que si la même démarche avait eu lieu à la ville, il n’y aurait peut-être pas eu le licenciement de 8 CDD. Peut-être ?

A noter cependant que la présidente juge prudent, pour le salaire de janvier, que les agents avertissent leurs banques d'un retard très possible. Dès son existence la Métropole risque de montrer, dans ce domaine aussi, son incapacité à être à l'heure des réponses attendues par tous les habitants du département.

Mais il y avait d’autres questions plus « politiques » :

- Sylvia Barthélémy affirme que, contrairement à la demande du maire d’Aubagne, les compétences resteront au Conseil de Territoire, c’est quasi certain pour l’UTL et Agora, moins sûr pour les ATN et les SPL « Façonéo » et « L’eau des collines ».

- La présidente de l'Agglo et les maires hors Aubagne s’opposent  à la proposition de Gazay demandant la mutualisation de DGS avec la Ville d’Aubagne. Raffin va devoir se contenter de 8000 euros par mois ?

- Sylvia Barthélémy sera candidate à l’élection de présidente du Conseil de Territoire et entend bien être élue. Il semble, en effet, que Gazay risque d’être mis en échec. Jean-Claude Gaudin ne veut pas de vague avant son élection à la présidence de la Métropole et Estrosi n’en veut pas non plus à quelques encablures des élections régionales.

Il ne faut pas oublier que la liste de droite pour les élections régionales est une liste d’union entre « les Républicains » de Gazay, « L’UDI » de Barthélémy et le Modem… d’Orihuel. Au fait, il va faire quoi « l’apparenté » socialiste : Castaner ? Au risque de se faire exclure du Modem. Estrosi ? Au risque de se voir accuser de refuser l'union puisque ne soutenant pas la politique des socialistes.

Voilà des réponses qui suscitent d’autres questions. Nous ne manquerons pas d’alimenter le débat.

 

Antoine Monticellu

Articles récents

  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • 1