Le Valtram vu par la Provence

Le vendredi 15 mai, le journal La Provence rend compte d'une conférence de presse des élus de la majorité de l'Agglo, sur le projet Val'tram.

Quelques jours après l'annonce du Préfet de Région sur la fin de la gratuité des transports et le doute sérieux émis par le Préfet Théry, chargé par le gouvernement des projets de l'agglomération Aix-Marseille-Provence, sur la faisabilité d'un tramway sur Valdonne, on pouvait s'attendre à une pluie de questions des journalistes sur ces déclarations.

Rien de tout cela. Le journal La Provence indique, sans nuance, reprenant mot à mot les propos de Sylvia Barthélémy : " La réouverture de la voie ferrée de Valdonne permettra d'ici 2020 de desservir le nord du territoire ". Mais bien sûr !

On nous précise le tracé La Bouilladisse - Aubagne, par Campagne Valérie-Les Défensions-Voltaire-Gare. Il n'y avait pas eu des oppositions des élus aubagnais ? Tout le tracé se trouve sur des terrains publics ? L'enquête publique, c'est pour quand ?

On cite de nouveau la Présidente : "...laissée dans les cartons par nos prédécesseurs...", sans que ceux-ci puissent répondre pour simplement rappeler que la réalisation était en cours, que le Préfet avait, déjà, donné son accord pour le train/tram et que tout était lancé pour démarrer avant le 1er janvier 2016, soit avant que la Métropole décide.

Le retard pris, pour des raisons purement idéologiques, risque au contraire de tout remettre en cause. C'est ce qui a été pointé par les services compétents de la Préfecture, en affirmant que rien n'était prêt et que les élus métropolitains auront bien du mal, vu de Marseille, à en voir l'intérêt.

Tout cela aurait mérité de la prudence, des questions précises, une enquête auprès des services concernés de l'état, des avis des associations de transports et/ou d'environnement. Rien. Une nouvelle fois, le quotidien a préféré croire sur paroles les élus de droite.

Joseph Lèsperd

 

Articles récents

  • Ecologie : plus personne ne peut l'éviter +

    Le dérèglement climatique et les nombreux appels de scientifiques du monde entier imposent la question de l'écologie dans le débat politique planétaire. Les élections municipales à Aubagne ne font pas exception à la règle. Lire la suite
  • Des initiatives à ne pas manquer +

    La campagne électorale des élections municipales arrive dans les deux dernières semaines avant le premier tour, le 15 mars. La dynamique autour de la liste "Rassemblé·e·s pour Aubagne" ne cesse de grandir, les soutiens se multiplient, les rencontres aussi, partout, dans tous les quartiers. Dans les prochains jours, quatre temps Lire la suite
  • Un condamné sur la liste à Gazay ? +

      Dans quelques heures maintenant, on saura si Gazay a décidé de présenter à l'élection municipale un candidat condamné par la justice prud'homale. Le 27 février à 18h le dépôt des listes sera définitivement clos. Lire la suite
  • Finances et fiscalité : que nous propose-t-on ? +

    Magali Giovannangeli le 10 février, puis Sylvia Barthélémy le 13 février et enfin Gérard Gazay le 20, ont présenté leurs programmes électoraux. Nous pouvons maintenant comparer. C'est ce que nous allons faire dans le domaine des finances et de la fiscalité. Lire la suite
  • Sécurité : ce que proposent Gazay / Barthélémy / Giovannangeli +

    Avec la propreté, la sécurité serait, d'après une enquête d'opinion d'une radio, un des éléments prioritaires du choix des électrices et des électeurs d'Aubagne pour les élections municipales des 15 et 22 mars. Pour mieux éclairer votre décision, nous avons essayé de mettre l'accent sur les propositions essentielles dans ce Lire la suite
  • Soirée Papa Noël de Gazay : morceaux choisis +

    Mèfi a rendu compte de la soirée du 20 février où le maire nous a (re)sorti de sa hotte de Père Noël toutes les promesses de 2014 dont aucune n'a été tenue. Revenons sur quelques moments, pour en rire ... ou en pleurer. Lire la suite
  • Les crèches Sodexo +

    Dans son catalogue 2020 des promesses électorales, Gazay nous informe qu'il va créer 3 nouvelles crèches, une halte garderie... Après 6 ans de diète, la ville va-t-elle se préoccuper de la petite enfance ? Non bien sûr, il ne s'agit pas de cela. Lire la suite
  • 1