Gérard Gazay débarque Philippe Meyer


Philippe Meyer, Directeur général adjoint des services de la Ville d’Aubagne vient d’être débarqué de ses fonctions.

Sans doute jugé trop proche de l’ancienne majorité municipale celui qui dirigeait l’action sociale, le sport, la jeunesse, la culture, la vie des quartiers… l’a appris de la bouche de Gérard Gazay, lundi 20 avril en fin d’après-midi. Selon plusieurs sources internes à la Ville, un problème de « confiance » serait à l’origine de cette sanction.

Le même Gérard Gazay qui lors de son investiture comme Maire déclarait « Il n’y aura donc ni chasse aux sorcières, ni je ne sais quelle cabale à l’encontre de qui que ce soit comme j’ai pu l’entendre ces dernières semaines ici ou là ». Au final, en un an, une vingtaine d’agents et cadres communaux ont été débarqués ou mutés d’office dans un autre service.

 

[Edit du 22 avril : ajout du communiqué de presse des élus d'opposition]

Le groupe des élus d'opposition au Conseil municipal Aubagne alternative citoyenne et écologique nous fait parvenir ce communiqué de presse en réaction à la sanction dont a été victime Philippe Meyer, directeur général adjoint des services de la Ville d'Aubagne. Un des principaux cadre aubagnais débarqué de ses fonctions par Gérard Gazay comme nous l'annoncions hier en avant-première.

A noter que, pour l'instant, le groupe socialiste des élus d'opposition n'a pas souhaité s'associer à ce communiqué.

 

La goutte d’eau !

Nous apprenons que Philippe Meyer est « débarqué » de sa fonction  de directeur général adjoint  par le Maire. C’est une situation inédite et révoltante dans cette ville !

Depuis un an, alors que le premier magistrat avait déclaré qu’il n’y aurait pas de chasse aux sorcières, c’est plus de 20 agents et cadres du service public qui se sont vus mutés, déplacés ou mis au placard !

 La liste s’allongera-elle encore ?

Nous tenons publiquement à marquer notre indignation devant ces décisions abusivement autoritaires, à dénoncer le mépris affiché contre les femmes et les hommes qui assurent et assument quotidiennement des services rendus à nos concitoyen/ne/s !

Il est probable que les agents, les cadres et les organisations syndicales ne tarderont pas à réagir et, solidaires, nous leur faisons savoir que nous sommes à leurs côtés, à leur écoute et à leur service pour toute initiative qu’ils souhaiteraient prendre ! 

Aubagne alternative citoyenne et écologique

Magali Giovannangeli et Denis Grandjean, co-présidents, N'Djima Aït Abbas, Daniel Fontaine et Hélène Lunetta