Gérard Gazay, ce Maire qui n’aime pas… Gérard Gazay

Vous l’avez constaté, fidèles lecteurs de Mèfi !, une nouvelle chronique vous est proposée depuis quelques semaines en référence aux amours contrariés de notre nouveau Maire.

Nous avons ainsi pu constater que Gérard Gazay n’aimait pas les Aubagnais, qu’il n’aimait pas non plus les personnes handicapées et, plus récemment, que le Charrel ne trouvait pas non plus grâce à ses yeux.

Cette attitude qui semble tendre vers une misanthropie certaine ne s’arrête pas là. Au regard des déclarations du premier magistrat de notre ville, il apparaît également que les actes de Gérard Gazay sont souvent en contradiction avec les paroles (souvent péremptoires) qu’il a pu exprimer. Gérard Gazay qui n’aime pas Gérard Gazay ? Vous en doutez ? Jugez plutôt :

Il a dit: « Liberté de pensée, liberté de parole et liberté d’action font partie intégrante de mes valeurs. Il n’y aura donc ni chasse aux sorcières, ni je ne sais quelle cabale à l’encontre de qui que ce soit comme j’ai pu l’entendre ces dernières semaines ici ou là ». Gérard GAZAY (Conseil Municipal du 5 avril 2014).

Il a fait : près d’une vingtaine d’agents et cadres communaux débarqués ou mutés d’office dans un autre service en moins d’un an.

Il a dit : « Pour désigner les représentants du Conseil Municipal dans les entités qui sont à la fois internes ou externes, nous avons souhaité prendre une règle qui sera valable pour tous ces éléments et toutes ces entités qui est celle de prendre le principe du nombre de représentants à la proportionnelle au plus fort reste. Avec cette règle que j’applique partout, l’opposition de manière partielle ou complète sera représentée partout ». Gérard GAZAY (Conseil Municipal du 28 avril 2014).

Il a fait: Lors du Conseil Municipal du 10 février 2015, Gérard GAZAY refuse d’appliquer la règle de la représentation proportionnelle pour désigner les représentants de la Ville au sein du Comité d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail. Les 5 représentants de la Ville et leurs 5 suppléants seront donc des élus UMP-UDI. A l’opposition de gauche étonnée de cette pratique, il réplique « Si vous n’êtes pas contents, attaquez la délibération ! ».

Il a dit: « Nous sommes passés d’un effectif de la Police Municipale de 23 à 33 ». Gérard GAZAY (Conseil Municipal du 2 décembre 2014)

Il a fait : Au premier mars 2015, l’effectif réel de la Police Municipale est de 20 agents. Les trois départs enregistrés en 2014 n’ont pas été remplacés. Les seuls recrutements effectués portent sur des Agents de surveillance de la voie publique qui n’ont pas le statut ni les compétences d’un policier municipal, ne bénéficient d’aucune formation spécifique et dont la seule mission est de verbaliser le non respect des horodateurs en stationnement de surface.

A cela, il convient d'ajouter que Gérard Gazay, candidat UMP  aux élections départementales, s'autorise, sur sa page Facebook, à aimer une publication et une photo de ses concurrents de "Rassembler à Gauche".

Voilà un beau sujet de réflexion pour les psychanalystes en herbe. Quant aux (é)lecteurs, ils sont libres de juger.

 David Jame

Articles récents

  • Aubagne : encore des commerces qui ferment +

    Le 18 juin prochain, l'épicerie fine, Gastronomaniak, installée au centre-ville d'Aubagne, au début de la rue Laget fermera ses portes. Lire la suite
  • Casier judiciaire : les candidats doivent s'engager ! +

    La confiance dans les élu-e-s est de plus en plus mise à mal. Depuis plus d'une décennie, les "affaires" qui ont défrayées la chronique des faits divers et qui impliquaient un élu-e n'ont pas cessé d'augmenter. Même si cela n'en concerne qu'une minorité, cela suffit à jeter le doute et Lire la suite
  • Mélin attaque Gazay +

    La député européenne RN Joëlle Mélin publie un communiqué où elle attaque la "gestion Gazay" sans ménagement. Lire la suite
  • Confirmation : Schipani est de retour +

    De temps en temps il arrive à Gérard Gazay de s'oublier et puis soudain de se dévoiler. Sa page Facebook, était ainsi particulièrement silencieuse depuis le début de la distribution des masques de la "famille Pretot". Soudain ce matin une vidéo publiée nous apporte son lot d'informations. Lire la suite
  • Gazay n'avance plus masqué : il ose tout... et Christine Pretot se réjouit +

    Gérard Gazay a sans doute cru, après le désastreux « masque-chaussette », que la commande des 50.000 masques réutilisables allait se dérouler sans vagues et redorer son blason. C’était sans compter sur la méfiance qui entoure ses actes. Il a tellement menti depuis 6 ans que tout ce qu’il fait, ou touche, Lire la suite
  • Insuffisances du maire d'Aubagne : les élus de gauche communiquent +

    Suite aux demandes avortées d'un véritable travail commun de tous les élus municipaux face à la crise sanitaire, les groupes de gauche au conseil municipal nous ont fait parvenir le communiqué ci-dessous. De leurs côtés, Sylvia Barthélémy pour le groupe UDI et Joëlle Mélin pour le RN ont fait parvenir Lire la suite
  • Aubagne : enfin, les "vrais" masquent arrivent +

    Huit jours après le déconfinement, la ville d'Aubagne va, enfin, du mardi 19 mai au samedi 23, distribuer un masque aux normes pour chaque Aubagnaise et chaque Aubagnais. Vous trouverez ci-dessous toutes les modalités de retrait. Lire la suite
  • 1