Panique et copinage en mairie d'Aubagne !

panique et copinage en mairie d aubagne

En pleine crise sanitaire, alors que l'action et l'attention du maire d'Aubagne (et de son équipe) sont parait-il entièrement tournées dans la lutte contre le Covid-19, on apprend ce mardi 21 avril, par un mail envoyé au personnel et aux élus, que le Directeur Général des Services de la Ville, "commandant en chef " du service public communal, jette l'éponge.

La raison invoquée c’est-à-dire son départ à la retraite ne tient pas la route. Cela sonne avant tout comme un alibi. Il faut bien trouver une explication.

Si on peut comprendre le légitime souhait de M. Raffin de faire valoir ses droits après l'échéance municipale prévue initialement pour le 22 mars, on ne fera croire à personne qu'un départ en pleine crise sanitaire, économique et sociale, et après un scrutin municipal reporté, est un signe de vitalité démocratique, de responsabilité et de sens du service public.

C'est un peu comme si le secrétaire général du gouvernement s’en allait maintenant (quel que soit l'appréciation que l'on peut porter sur l'action des politiques menées).

Mais ce qui peut faire frémir c'est le nom de sa remplaçante: l’actuelle directrice de cabinet de Gérard Gazay. Aubagne de toute évidence, n’est pas au centre de cette décision. La vision partisane l’a sans doute emportée sur l’intérêt général.

Selon nos informations, Mme Delphine Mansion n'est toujours pas habitante de notre ville.

Est-elle, toujours confinée à Roquefort-La Bédoule, où elle est élue depuis longtemps. ? Toujours adjointe du maire M. Orgeas en situation électorale périlleuse après un premier tour désastreux.

Longtemps assistante parlementaire du député Deflesselles, elle n'a pas laissé beaucoup de trace en tant que défenseur du service public ou dans la défense des "invisibles", ces petites mains qui aujourd’hui tiennent le pays debout.

Quasi inconnue du personnel communal, elle n’a pas brillé- dans sa fonction actuelle- par son sens du dialogue social. Sa nomination à la plus haute marche administrative c'est avant tout une prime à la garde rapprochée du maire. Cela rend encore plus visible l'isolement de Gérard Gazay.

C’est aussi une décision un peu « border-line » : Aubagne, aura donc une directrice des services qui n’est pas issue stricto-sensu de la fonction publique mais qui a fait une grande partie de sa carrière sur des fonctions contractuelles (c’est sans doute ce qui explique l’aval demandé au Préfet avant sa nomination – sans doute pour préserver sa rémunération qui était calée sur celle de M. Raffin).

C’est une belle illustration de ce que LR veut faire de la fonction publique …. Plus de statut, des passe-droits, une situation à l’américaine !

Et désormais une question se pose : qui pour occuper la responsabilité de directeur de cabinet (des noms circulent déjà) ? Gérard Gazay va-t-il encore désigner une personne qui n'habite pas Aubagne, et qui ne connait pas ses habitants ?

C'est hélas ce qui fonde ses choix depuis 6 ans. Il suffit de voir où réside la très grande majorité des membres de la direction générale qu'il a recrutée : Marseille, Gémenos, Cassis, Aix , Cavaillon .

Avec à la clé des hauts salaires indécents, souvent très éloignés de la pratique habituelle de la fonction publique territoriale.

Nous attendions avec impatience le printemps pour en finir avec ce système de copinage. Désormais nous attendons l'automne qui sera n'en doutons pas, vraiment le prélude à l'hiver politique de Gazay.

Benoit Eyssavel

 

 

Articles récents

  • Casier judiciaire : les candidats doivent s'engager ! +

    La confiance dans les élu-e-s est de plus en plus mise à mal. Depuis plus d'une décennie, les "affaires" qui ont défrayées la chronique des faits divers et qui impliquaient un élu-e n'ont pas cessé d'augmenter. Même si cela n'en concerne qu'une minorité, cela suffit à jeter le doute et Lire la suite
  • Mélin attaque Gazay +

    La député européenne RN Joëlle Mélin publie un communiqué où elle attaque la "gestion Gazay" sans ménagement. Lire la suite
  • Confirmation : Schipani est de retour +

    De temps en temps il arrive à Gérard Gazay de s'oublier et puis soudain de se dévoiler. Sa page Facebook, était ainsi particulièrement silencieuse depuis le début de la distribution des masques de la "famille Pretot". Soudain ce matin une vidéo publiée nous apporte son lot d'informations. Lire la suite
  • Gazay n'avance plus masqué : il ose tout... et Christine Pretot se réjouit +

    Gérard Gazay a sans doute cru, après le désastreux « masque-chaussette », que la commande des 50.000 masques réutilisables allait se dérouler sans vagues et redorer son blason. C’était sans compter sur la méfiance qui entoure ses actes. Il a tellement menti depuis 6 ans que tout ce qu’il fait, ou touche, Lire la suite
  • Insuffisances du maire d'Aubagne : les élus de gauche communiquent +

    Suite aux demandes avortées d'un véritable travail commun de tous les élus municipaux face à la crise sanitaire, les groupes de gauche au conseil municipal nous ont fait parvenir le communiqué ci-dessous. De leurs côtés, Sylvia Barthélémy pour le groupe UDI et Joëlle Mélin pour le RN ont fait parvenir Lire la suite
  • Aubagne : enfin, les "vrais" masquent arrivent +

    Huit jours après le déconfinement, la ville d'Aubagne va, enfin, du mardi 19 mai au samedi 23, distribuer un masque aux normes pour chaque Aubagnaise et chaque Aubagnais. Vous trouverez ci-dessous toutes les modalités de retrait. Lire la suite
  • Alinéa Aubagne en cessation de paiement +

    Rien à voir avec le coronavirus, même si la crise sanitaire n'a fait qu'aggraver la situation, Alinéa, siège social Aubagne a été déclaré en cessation de paiement au Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • 1