Gazay est-il encore maire d'Aubagne ?

gazay est il encore maire d aubagne

A ce jour, et c'est heureux, plus grand monde nous parle du futur 2ème tour des élections municipales. Pourtant, tout le monde sait que la question se reposera en son temps. L'absence d'initiatives et de décisions du maire d'Aubagne face à la crise sanitaire, économique et humaine qui nous frappe nous laisse penser que Gazay, lui, y pense et qu'il a déjà jeté l'éponge.

Il lui a fallu 5 semaines de confinement pour décider d'organiser une visioconférence avec quelques élu-e-s d'opposition pour, éventuellement, les entendre sans forcément les écouter. Dans de nombreuses communes de France, et en particulier à Marseille, des groupes d'actions, des comités contre le covid, etc... sont nés où l'on retrouve les divers groupes d'élus, des représentants des soignants, de la société civile, du monde associatif et/ou syndical. Bref une tentative d'unité d'action communale.

Même le gouvernement consulte les divers groupes du parlement et les représentants des corps constitués. L'Assemblée Nationale et le Sénat, dans des conditions adaptées aux règles "barrières", continuent leurs travaux et auditionnent les divers acteurs de la vie économique, du monde médical ou des représentants politiques.

A Aubagne, Gazay ne consulte personne d'autre que "sa" cellule de crise conduite par "son" élu à la sécurité, ce qui n'est pas excessivement rassurant. 

Dans plusieurs communes, et à Marseille, l'arrêt de la restauration scolaire a conduit les maires à demander et obtenir la poursuite de la confection de repas livrés aux plus démunis et aux personnes âgées. A Aubagne, le maire ne l'a pas décidé.

Quasiment partout, de La Bouilladisse à Marseille, les communes ont organisé des lieux spécifiques pour tester les personnes suspectées de covid-19. A Aubagne, Gazay ne réagit pas.

De nombreuses villes du département et de France, ont mis à disposition des lieux spécifiques de consultations pour le coronavirus, ce qui permet aux autres patients de ne pas craindre de fréquenter les salles d'attente de leurs médecins. A Aubagne, le 1er magistrat n'y a manifestement pas pensé.

Des maires font distribuer du matériel médical de protection (gel, masques, gants...) aux entreprises, aux commerçants, au personnel médical, aux salariés qui travaillent dans cette période de confinement. Gazay, lui, fait appel à la charité publique et "soutient" les initiatives du monde associatif.

On pourrait multiplier les exemples de cette absence d'initiatives et de propositions qui marquent profondément l'inconsistance des mesures décidées par le maire d'Aubagne qui se contente de suivre (et encore !) les discrètes dispositions gouvernementales et de faire un point vidéo par semaine d'un vide sidéral impressionnant.

Les seules choses qu'il a faites, c'est une lettre au Préfet pour lui demander l'autorisation d'un couvre-feu. Le représentant de l'Etat ne lui a même pas répondu. Une autre lettre au Préfet (il ne doit pas avoir son numéro de téléphone) pour la réouverture du marché, ce qui lui a été refusé. Et une demande à la Présidente de la Métropole pour la réouverture des déchetteries alors que celle-ci avait déjà donné son accord à la présidente du territoire.

Gazay est-il déjà dans le renoncement de son fauteuil de maire ? Sans doute a-t-il fait ses comptes : 65% des électeurs du 15 mars qui ne veulent plus de lui, la liste "Rassemblé-e-s pour Aubagne" qui a le soutien, de fait, d'au moins deux autres listes, le maintien des listes de Barhélémy et du Rassemblement National. Il arrive au même résultat que tout le monde : il sait qu'il ne sera plus maire.

Est-ce une raison pour laisser tomber les Aubagnaises et les Aubagnais ? La vie politique doit-elle s'arrêter à la conquête d'un fauteuil ? Monsieur le Maire vous devez vous reprendre et penser d'abord et avant tout à Aubagne.

Antoine Monticellu

 

Articles récents

  • Casier judiciaire : les candidats doivent s'engager ! +

    La confiance dans les élu-e-s est de plus en plus mise à mal. Depuis plus d'une décennie, les "affaires" qui ont défrayées la chronique des faits divers et qui impliquaient un élu-e n'ont pas cessé d'augmenter. Même si cela n'en concerne qu'une minorité, cela suffit à jeter le doute et Lire la suite
  • Mélin attaque Gazay +

    La député européenne RN Joëlle Mélin publie un communiqué où elle attaque la "gestion Gazay" sans ménagement. Lire la suite
  • Confirmation : Schipani est de retour +

    De temps en temps il arrive à Gérard Gazay de s'oublier et puis soudain de se dévoiler. Sa page Facebook, était ainsi particulièrement silencieuse depuis le début de la distribution des masques de la "famille Pretot". Soudain ce matin une vidéo publiée nous apporte son lot d'informations. Lire la suite
  • Gazay n'avance plus masqué : il ose tout... et Christine Pretot se réjouit +

    Gérard Gazay a sans doute cru, après le désastreux « masque-chaussette », que la commande des 50.000 masques réutilisables allait se dérouler sans vagues et redorer son blason. C’était sans compter sur la méfiance qui entoure ses actes. Il a tellement menti depuis 6 ans que tout ce qu’il fait, ou touche, Lire la suite
  • Insuffisances du maire d'Aubagne : les élus de gauche communiquent +

    Suite aux demandes avortées d'un véritable travail commun de tous les élus municipaux face à la crise sanitaire, les groupes de gauche au conseil municipal nous ont fait parvenir le communiqué ci-dessous. De leurs côtés, Sylvia Barthélémy pour le groupe UDI et Joëlle Mélin pour le RN ont fait parvenir Lire la suite
  • Aubagne : enfin, les "vrais" masquent arrivent +

    Huit jours après le déconfinement, la ville d'Aubagne va, enfin, du mardi 19 mai au samedi 23, distribuer un masque aux normes pour chaque Aubagnaise et chaque Aubagnais. Vous trouverez ci-dessous toutes les modalités de retrait. Lire la suite
  • Alinéa Aubagne en cessation de paiement +

    Rien à voir avec le coronavirus, même si la crise sanitaire n'a fait qu'aggraver la situation, Alinéa, siège social Aubagne a été déclaré en cessation de paiement au Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • 1