Covid-19 : lettre ouverte au maire d'Aubagne

Magali Giovannangeli, au nom de la liste, "Rassemblé·e·s pour Aubagne", a fait parvenir aux médias locaux une lettre ouverte au maire d'Aubagne et à son équipe. Vous pouvez en trouver le texte intégral ci-dessous.

"La situation sanitaire sans précédent que nous vivons est dure pour tout le monde, mais elle est insupportable pour les plus pauvres, en particulier les sans-abris, pour qui elle relève de la survie. Partout cette question émerge et les alertes se multiplient.

Le confinement devrait durer une bonne partie du printemps.

Qu'en est-est-il sur Aubagne ?


Des structures d’accueil sont fermées, les bénévoles âgés sont très justement confinés, les dons alimentaires s'amenuisent.

L'ensemble des structures humanitaires (Secours Populaire, Restos du Cœur, Maison du Partage, Croix Rouge, Vogue la Galère, Urgences et Solidarité) sont en alerte. Elles ont pris et vont prendre encore des dispositions au fil de l'évolution de la situation.

Mais les jours passent et contrairement à de nombreuses autres communes ou collectivités, ici rien n'est prévu ni organisé à la mesure de la situation exceptionnelle que nous vivons. Si l'aide et l'accompagnement en direction des plus vulnérables existent, ce n’est qu’à minima.
 Or il faut prendre des initiatives inédites sans plus attendre !

Nous proposons aux décideurs de la commune de confiner toutes celles et tous ceux qui n'ont aucun hébergement en fonction de leurs profils : personnes seules ou pas, en famille avec ou sans enfants, avec animaux ou non... En cette période de confinement, les hôtels sont quasiment vides et les locaux vacants, scolaires ou commerciaux, ne manquent pas.

Concernant l’urgence alimentaire, il faut prendre des dispositions qui s’appuient sur la restauration scolaire inutilisée puisque les écoles sont fermées depuis déjà une semaine.

De plus, comme à Miramas et La Seyne, il faut décider très vite d'ouvrir un centre de dépistage, dans un gymnase par exemple, afin de désengorger les structures médicales sur-sollicitées en ces heures et pour un long moment.

La commune doit prendre ses responsabilités, proposer l'accompagnement et débloquer des aides matérielles et financières, et simultanément réunir le dispositif de veille sociale puisque celui-ci existe déjà.

Il est temps ! C'est urgent et indispensable, c'est affaire de volonté politique que nous, Rassemblé·e·s pour Aubagne, portons de toutes nos forces.

 

Magali Giovannangeli pour Rassemblé·e·s pour Aubagne"

Articles récents

  • Covid-19 : pour un "groupe de vigilance et d'actions" à Aubagne +

    Au moment où on nous annonce un deuxième décès dû au covid-19 à Aubagne, il est temps de rassembler toutes les forces, sans exclusive, pour faire face à la crise sanitaire qui est encore devant nous. Lire la suite
  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • 1