Culture de Paix : les candidats aux municipales sont presque tous sourds

culture de paix

L’association aubagnaise «Pouce la paix !» a décidé de s’adresser à l’ensemble des candidates et candidats aux prochaines élections municipales. Elle a souhaité savoir dans quelle mesure elles et ils veulent s'engager à développer une culture de la Paix et de la non-violence dans leurs actions futures. Bien peu ont répondu.

Magali Giovannangeli et Jean-Marie Orihuel sont les seuls candidats à avoir répondu. Pour l'une, Magali Giovannangeli pour Rassemblé·e·s pour Aubagne, c'est visiblement un thème important. Sa réponse, que vous trouverez ci-dessous, affirme tout son intérêt pour cette démarche et tout ce que celle-ci peut amener aux Aubagnaises et aux Aubagnais dans la vie de tous les jours. Loin d'être une cerise sur le gâteau, la culture de paix a été portée pendant des dizaines d'années sur Aubagne et elle doit permettre de créer du lien dans une société en pleine incertitude. 

Quant à la seconde réponse, nous pouvons vous la communiquer tout entière. Elle tient en une phrase et émane de la tête de liste de Agir pour Aubagne, Jean-Marie Orihuel : "La liste "agir pour Aubagne" est favorable évidemment à promouvoir à Aubagne la culture de paix." Dont acte.

Les 5 autres listes n'ont visiblement pas de temps à acorder à cette précieuse démarche qui, pourtant, peut apporter beaucoup de quiétude aux Aubagnais·es. C'est leur choix. Faites bien le vôtre dimanche.

La Rédaction

________________________

LA RÉPONSE DE MAGALI GIOVANNANGELI :

"Madame la Présidente, monsieur le Vice Président,

Vous m’interpellez en tant que tête de la liste Rassemblé·e·s pour Aubagne sur l’engagement qui sera le notre, si nous sommes élus, à développer une culture de la Paix et de la Non Violence, dans notre action future.

La ville d’Aubagne, avec les équipes municipales qui se sont succédées de 1965 à 2014, a inlassablement porté les valeurs de Paix et du Vivre ensemble. La culture de paix à, jusqu’en mars 2014 fait partie du patrimoine culturel de notre ville. Par son adhésion à Mayor’s for Peace France, par sa présence aux commémorations des explosions atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki, aux manifestations de l’ONU autour du Traité de Non Prolifération des armes nucléaires, par l’organisation à Aubagne des rencontres des villes méditerranéennes de Paix, Aubagne s’est inscrite dans une démarche internationale pour la promotion des actions menées par les villes sur les questions de Paix et de culture de Paix.

Les associations de Paix de notre ville ont su montrer durant ces 6 dernières années de disette  leurs capacités  de résistance et de création. Elles ont aussi joué un rôle indispensable dans le rassemblement de toutes et tous, autour de ces valeurs. La fête de la Paix et sa course à la Colombe en sont un exemple remarquable. 

Nous nous engageons donc, si nos concitoyens nous donnent les faveurs de leurs votes, à redonner couleurs à toutes ces actions et à répondre aux attentes du monde associatif dans le respect des initiatives dont il sera porteur.

La défense des Droits de l’Homme et des Droits de l’Enfant seront au cœur de nos actions. La réflexion autour de l’accueil  des personnes dont la vie est mise en danger en raison de guerre devra, devant l’urgence de la question, être mise en chantier avec les nombreuses associations de solidarité internationale de notre commune.

C’est pour toutes ces raisons que la liste que j’ai l’honneur de conduire a mis dans son programme son engagement à « promouvoir une culture de Paix et ses expressions : fête, course à la Colombe, rencontres, débats. »

Si nous n’avons pas répondu à vos attentes, sachez que nous sommes prêts à vous rencontrer, afin de débattre sur ces questions fondamentales.

Recevez Madame la Présidente, Monsieur le Vice Président toutes nos cordiales salutations.

Magali Giovannangeli

Tête de liste de Rassemblé·e·s pour Aubagne"

 

 

 

Articles récents

  • Covid-19 : pour un "groupe de vigilance et d'actions" à Aubagne +

    Au moment où on nous annonce un deuxième décès dû au covid-19 à Aubagne, il est temps de rassembler toutes les forces, sans exclusive, pour faire face à la crise sanitaire qui est encore devant nous. Lire la suite
  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • 1