Municipales : propositions pour l'emploi

municipales propositions pour l emploi 

L'emploi n'est pas directement une compétence municipale, mais relève bien d'une politique d'Etat. La Métropole, elle, a un rôle très actif et direct dans l'implantation et le développement des zones économiques. La volonté politique du maire et de son équipe peut cependant jouer un rôle essentiel dans ce domaine. C'est le sens par exemple de la proposition d'un "service communal pour l'emploi" qui n'a pas vocation à remplacer Pôle Emploi mais à fédérer toutes les initiatives dans la commune.

2014 : On allait voir ce qu’on allait voir ! Avec l’arrivée de Gérard Gazay, la droite néolibérale accédait aux commandes de la Ville et avec elle, les emplois devaient se multiplier comme des petits pains.

2020 : Les seuls emplois réellement créés l’ont été au bénéfice d’une poignée d’affidés recrutés à grand prix pour « tenir » les services municipaux et le développement économique promis n’a profité qu’à deux acteurs : les promoteurs immobiliers qui ont bétonné la ville et la Sogeres qui sert de la malbouffe à nos enfants.

Quelles perspectives pour l’après 2020 ? En matière de développement économique, comme dans d’autres domaines, le maire candidat recycle des promesses qu’il a été incapable de réaliser. Il s’engage à développer les zones économiques ou à promouvoir des filières d’excellence… Bref, des promesses qui n’engagent que ceux qui y croient et nous avons le sentiment qu’ils sont de moins en moins nombreux !

Son ex-meilleure amie Barthélémy reprend quasiment les mêmes projets en y ajoutant la création d’un « comité de gouvernance économique municipal » dont on peine à comprendre le rôle et les missions.

En matière économique, comme pour les autres, Gazay et Barthélémy, c’est bonnet blanc et blanc bonnet !

La liste Rassemblé·e·s pour Aubagne conduite par Magali Giovannangeli s’engage à mobiliser l’investissement public pour soutenir le développement économique local.

La création d’un service communal de l’emploi et le développement des clauses d’insertion dans les marchés publics pour favoriser l’emploi des Aubagnais illustrent cet engagement.

Il est également prévu de créer une Maison de l’innovation sociale et de l’économie. Les emplois de proximité et d’aide à la personne seront par ailleurs soutenus et les entreprises locales mieux accompagnées, notamment celles en difficulté.

Une volonté politique pour soutenir et développer l’emploi plutôt que des décisions à l’emporte-pièce pour « récompenser » ses amis, cela donne envie d’y croire !

Pierre Robès

 

Articles récents

  • Covid-19 : pour un "groupe de vigilance et d'actions" à Aubagne +

    Au moment où on nous annonce un deuxième décès dû au covid-19 à Aubagne, il est temps de rassembler toutes les forces, sans exclusive, pour faire face à la crise sanitaire qui est encore devant nous. Lire la suite
  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • 1