Gratuité des transports : se donner les moyens de la conserver

se donner les moyens de conserver la gratuite

En 2009, la majorité de la communauté d'agglomération du Pays d'Aubagne et de l'Etoile votait l'extension à tout le territoire de la gratuité des transports que le maire d'Aubagne avait décidé pour sa commune.

Dès 2011, Magali Giovannangeli, alors présidente de l'institution territoriale, écrivait un livre "Voyageurs sans ticket" qui défendait la gratuité et portait cet exemple partout en France et en Europe.

A Dunkerque qui depuis a mis en place la gratuité, à Tallin, capitale de l'Estonie, qui a non seulement adoptée la même mesure mais l'a étendue à tout le Pays, elle a su convaincre et le succès a été total. Dernièrement le Luxembourg tout entier s'est converti à la gratuité des transports.

Aujourd'hui, Gazay nous en parle comme d'une "spécificité aubagnaise" qu'il faudrait conserver. Les Bretons auraient "leurs chapeaux ronds" et les Aubagnais "leur gratuité". Il oublie de préciser qu'en septembre 2019 quand la question de la gratuité s'est posée pour la métropole, il ne l'a pas votée en se pliant à la volonté de ses amis politiques de Marseille.

Barthélémy, elle, se présente comme une convertie. Alors qu'en 2009, elle a refusé de voter la mesure prétextant le coût et les dégradations éventuelles du matériel roulant. Sa position au sein de la métropole est plus que fragile. Elle annonce elle-même la difficulté "après les municipales, ce sera très dur ...".

La gratuité est donc bel et bien menacée et on peut être sûr qu'avec Gazay et Barthélémy, un coup de vent la verra s'envoler.

Parce qu'à terme, cette réponse ne peut être préservée ici que si elle est étendue à tout le territoire et c'est ce que nous propose la liste "Rassemblé·e·s pour Aubagne" dans son programme, par étape et étalée dans le temps.

Parce que des forces politiques, le Printemps Marseillais dans la Capitale phocéenne, à Martigues, Gardanne, Arles et même à Aix, qui ont vocation à devenir majoritaire dans ces communes et qui, dans tous les cas, vont, demain, peser très lourd dans la métropole, se sont, elles aussi prononcées pour des transports gratuits dans l'Aire Marseillaise.

On peut raisonnablement penser que Magali Giovannangeli, maire d'Aubagne, porte à l'échelle de la métropole une autre vision des transports. Des transports publics gratuits, pratiques, accessibles partout et avec une fréquence répondant, enfin, aux besoins des usagers.

Cela ferait respirer nos poumons et notre pouvoir d'achat en même temps que cela donnerait plus d'espace à nos temps de loisirs.

Joseph Lèsperd

 

Articles récents

  • Covid-19 : pour un "groupe de vigilance et d'actions" à Aubagne +

    Au moment où on nous annonce un deuxième décès dû au covid-19 à Aubagne, il est temps de rassembler toutes les forces, sans exclusive, pour faire face à la crise sanitaire qui est encore devant nous. Lire la suite
  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • 1