Cuges c'est vous : le souffle du renouveau

 

Vendredi 28 février, les candidats de l’équipe « Cuges c’est vous » se sont présentés à la population du village. Près de 250 personnes avaient répondu à leur invitation, sans « renfort » des communes alentours noteront certains participants.  Une soirée de présentation des candidats donc, mais aussi  de débat autour des principaux axes du programme qui sera présenté dans le détail  vendredi 6 mars.

Avant que chaque candidat prenne la parole pour se présenter, Fabienne Barthélémy (en 2ème position sur la liste), est revenue sur les valeurs  dégagées lors de réunions citoyennes et autour desquelles la liste s’est construite.
Celle-ci est représentative de la population cugeoise, alliant « vieilles familles » et nouveaux habitants, faisant la part belle à la jeune génération et mêlant les catégories socioprofessionnelles.

Des citoyens engagés autour de valeurs partagées : transparence, service public, solidarité, bien vivre ensemble... Une liste sans conflit d’intérêt possible et sans lobby : il est exclu d’avoir à l’intérieur du conseil municipal des élus qui ne défendent pas l’intérêt de la commune ou qui privilégient l’intérêt privé. On pense par exemple aux futures rencontres avec le circuit Paul Ricard au sujet des nuisances induites par le circuit : circulation, aéroport... (ndlr : sur la liste du maire sortant Bernard Destrost figure en position éligible l’épouse du directeur du circuit Paul Ricard au Castellet).

Une équipe citoyenne, adoubée par aucun parti politique (ndlr : la présentation des candidats de Bernard Destrost, écharpe bleue sur les épaules, s’est faite sous le contrôle du député Bernard Deflesselles, responsable Les Républicains du secteur).

Une équipe dont le leader Gérald Fasolino,  ne sera certainement pas un homme providentiel qui fait et décide de tout dans le secret de son bureau : l’information, la transparence des décisions et la démocratie participative sont les «étendards» de l’équipe.

Eric Remen est revenu sur les enjeux de l’élection : « le 15 mars, ce ne sera pas liste contre liste, mais projet contre projet » :

* le devenir de l’école « Chouquet », et la volonté d’en faire un lieu de vie convivial, destiné aux associations et au service public, à l’opposé du projet du maire sortant de vendre l’école à un promoteur pour construire des logements ;

* l’avenir de la plaine agricole, classée en Zone Agricole Protégée mais pour laquelle aucun projet concret n’est sorti en 6 ans.

Elodie Marquet a rapporté pour sa part les déconvenues des habitants de la ZAC des Vigneaux, avec un montage vidéo montrant l’entière responsabilité du maire actuel, de l’évolution du projet à la signature des permis de construire ;

En conclusion, Gérald Fasolino a ébauché les principales lignes du programme qui sera développé le 6 mars :

  • Créer un lieu de vie dans l’école Chouquet, sans aucun logement pour ne pas engorger davantage le centre du village ;
  • construire un projet agricole pour pérenniser la zone agricole protégée ;
  • développer l’écotourisme et les capacités d’accueil de la commune ;
  • retourner à une gestion publique de la restauration scolaire ;
  • créer des comités de quartiers pour écouter les habitants et gérer la commune au plus près de leurs besoins.

Gérald Fasolino a conclu en présentant deux projets structurants qui seront mis en débat le 6 mars :

  • travailler avec la Métropole à la réalisation d’un parking à l’intérieur de la coopérative pour offrir du stationnement en centre village ;
  • sur le foncier de la ZAC des Vigneaux réservé initialement à un hôtel, développer un pôle santé pour éviter que le village ne devienne un désert médical et installer une nouvelle crèche, le nombre de places en accueil collectif (16) étant très insuffisant pour un village de 5000 habitants.

Rendez-vous le 6 mars à 19h aux Arcades pour la présentation du programme de la liste « Cuges c’est vous » !

Diego de la Vega

 

 

Articles récents

  • Casier judiciaire : les candidats doivent s'engager ! +

    La confiance dans les élu-e-s est de plus en plus mise à mal. Depuis plus d'une décennie, les "affaires" qui ont défrayées la chronique des faits divers et qui impliquaient un élu-e n'ont pas cessé d'augmenter. Même si cela n'en concerne qu'une minorité, cela suffit à jeter le doute et Lire la suite
  • Mélin attaque Gazay +

    La député européenne RN Joëlle Mélin publie un communiqué où elle attaque la "gestion Gazay" sans ménagement. Lire la suite
  • Confirmation : Schipani est de retour +

    De temps en temps il arrive à Gérard Gazay de s'oublier et puis soudain de se dévoiler. Sa page Facebook, était ainsi particulièrement silencieuse depuis le début de la distribution des masques de la "famille Pretot". Soudain ce matin une vidéo publiée nous apporte son lot d'informations. Lire la suite
  • Gazay n'avance plus masqué : il ose tout... et Christine Pretot se réjouit +

    Gérard Gazay a sans doute cru, après le désastreux « masque-chaussette », que la commande des 50.000 masques réutilisables allait se dérouler sans vagues et redorer son blason. C’était sans compter sur la méfiance qui entoure ses actes. Il a tellement menti depuis 6 ans que tout ce qu’il fait, ou touche, Lire la suite
  • Insuffisances du maire d'Aubagne : les élus de gauche communiquent +

    Suite aux demandes avortées d'un véritable travail commun de tous les élus municipaux face à la crise sanitaire, les groupes de gauche au conseil municipal nous ont fait parvenir le communiqué ci-dessous. De leurs côtés, Sylvia Barthélémy pour le groupe UDI et Joëlle Mélin pour le RN ont fait parvenir Lire la suite
  • Aubagne : enfin, les "vrais" masquent arrivent +

    Huit jours après le déconfinement, la ville d'Aubagne va, enfin, du mardi 19 mai au samedi 23, distribuer un masque aux normes pour chaque Aubagnaise et chaque Aubagnais. Vous trouverez ci-dessous toutes les modalités de retrait. Lire la suite
  • Alinéa Aubagne en cessation de paiement +

    Rien à voir avec le coronavirus, même si la crise sanitaire n'a fait qu'aggraver la situation, Alinéa, siège social Aubagne a été déclaré en cessation de paiement au Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • 1