Gazay privatise tout… jusqu’à sa campagne électorale !

Depuis 2014, on sait  la mission que s’est assignée le maire LR d’Aubagne : livrer aux intérêts privés les terrains arborés, le patrimoine et les services publics de la ville. Nul besoin d'être "Medium" pour savoir ce qu'il fera si, par malheur, il est réélu.

La plus emblématique privatisation de son mandat est celle de la restauration scolaire, nullement annoncée dans son programme. Mais la Sogeres, filiale de Sodexo, avait sûrement des arguments irrésistibles pour le maire d’Aubagne. Au fait, la Sodexo, vous connaissez, non ? C’est cette multinationale qui s’est illustrée dans la gestion des cantines marseillaises et qui reverse chaque année plus de 400 millions d’euros de dividendes à ses actionnaires.

Il y a d’autres intérêts privés que Gazay a choyés durant son mandat, ce sont ceux des promoteurs immobiliers à qui il a livré et continue de livrer (terrain Berlioux : voir notre article) la moindre parcelle arborée d’Aubagne. On se souvient que sans l’action déterminée des riverains (voir notre article) ce sont plus de 50 logements dans 4 bâtiments de 2 et 3 étages qui auraient vu le jour en face de la médiathèque, privant le centre d’un des ses poumons verts et aggravant, par l’artificialisation des sols, les risques d’inondations comme celle qui a transformé  la rue de la République en rivière le 9 août 2018 (voir la vidéo).

Dans le domaine de la culture, il n’a certes pas encore privatisé le théâtre Comoedia mais nul doute que, comme tant de villes voisines dirigées par la droite, il le fera si l’occasion d’effectuer un 2mandat lui est donnée. Néanmoins, en versant 120 000 euros chaque année à deux associations opaques dont on ne connaît ni les objectifs précis, ni les réalisations concrètes, ni le budget détaillé alors qu’il a diminué les subventions des associations culturelles aubagnaises reconnues pour leurs actions et leur engagement dans la ville, il a montré sa vision de la culture : un simple supplément d’âme… payant.

Aujourd’hui, alors qu’il est en campagne, il affiche ostensiblement sur son site web sa subordination aux entreprises privées. L’adresse officielle de sa campagne est "medium.com/gerard-gazay-2020".

Sur le bandeau de sa page d’accueil, il vous est proposé de vous inscrire (en anglais !) sur le site de… Medium. C’est qui Medium ? Une plateforme web créée par les fondateurs américains de Twitter, basée à… San Francisco. Gazay et son équipe ne savent-ils pas qu’il existe des outils informatiques dits « open source » (code source ouvert) et même des logiciels libres ?

Ou trouvent-ils simplement naturel, là aussi, de faire porter leur vision d’Aubagne par le privé ?

Après la start-up nation de Macron, voilà l’Aubagne rêvé de Gazay : « A Medium Corporation » ! 

Redha Romani

 

Articles récents

  • Covid-19 : pour un "groupe de vigilance et d'actions" à Aubagne +

    Au moment où on nous annonce un deuxième décès dû au covid-19 à Aubagne, il est temps de rassembler toutes les forces, sans exclusive, pour faire face à la crise sanitaire qui est encore devant nous. Lire la suite
  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • 1