Gazay va-il oser ?

gazay va t il oser

Entre les claquements de portes, les mises à l'écart, les menaces de "révélations" et les tentatives de débauchages ratées, on sait que l'élaboration de la liste de Gazay pour les prochaines municipales s'est construite dans la douleur.

L'adjoint à la formation et à l'éducation ainsi que celui à la santé et à l'humanitaire sont partis vers Marseille en claquant la porte. Ils jugent le bilan trop négatif et le fonctionnement du maire trop "personnel".

Sylvia Barthélémy, Christine Rampal, Alain Grégoire, Laurent Colombani ont décidé de se présenter sur une liste "contre" Gazay en relevant qu'aucune promesse de 2014 n'avaient été tenues et que sa politique financière était une véritable faillite puisque Aubagne est passée de la 5ème place en 2014 à la 2ème en 2019 des villes les plus endettées de France.

L'adjoint à la jeunesse, après un rappel à la loi suite à une accusation d'agression sexuelle, et l'élue déléguée au tourisme, après des révélations de la presse sur la location sans bail d'un logement indécent de 18 m² pour 400€ mensuel, ont été "mis à l'écart", sans aucune déclaration du maire pour juger ces actes.

L'élu délégué à la sécurité civile et routière qui était, aussi, administrateur de la SPL "L'eau des Collines" a quitté la route en cours de mandat sans qu'aucune raison ne soit révélée.

Trois élus majeurs du mandat 2014-2020 et de la victoire de 2014 ont été relégués en trentième, trente et unième et trente deuxième positions. La tentative de débauchage de personnalités "de gauche" a lamentablement échoué... sauf à considérer que la présence de Stéphanie Harkane dont les symboles sont la veste et la gamelle, est une réussite.

Mais tout cela est-il bien fini ? Dés la publication de la liste Gazay, le 15 février, nous avons pointé la présence d'un huissier de justice qui était l'un des quatre associés d'une étude condamnée en juin dernier par le Tribunal des Prud'hommes. Une condamnation pour non respect du code du travail qui a valu une requalification d'un CDD en CDI, le remboursement des salaires et surtout une accusation de "violation de l'obligation de sécurité manifeste constatée par l'inspection de travail".

Certes, il y a appel du jugement, mais, à ce jour, la condamnation est bien effective et personne ne peut prévoir le dénouement des prochaines comparutions.

Gazay va-t-il s'entêter ? Peut-on faire confiance à un futur élu, censé représenter la loi, qui a été condamné par la justice prud'homale. La clôture du dépôt des listes a été fixée au 27 février à 18h, Gazay a encore le temps d'éviter que les électeurs qui lui restent ne le sanctionnent dans les urnes.

A suivre ...

Bob Acad

 

Articles récents

  • Covid-19 : pour un "groupe de vigilance et d'actions" à Aubagne +

    Au moment où on nous annonce un deuxième décès dû au covid-19 à Aubagne, il est temps de rassembler toutes les forces, sans exclusive, pour faire face à la crise sanitaire qui est encore devant nous. Lire la suite
  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • 1