Une liste qui nous ressemble et qui nous rassemble

une liste qui nous ressemble et qui nous rassemble 4

La sinistre parenthèse Gazay touche à sa fin. Dans un peu plus d’un mois, les Aubagnaises et les Aubagnais pourront, par les urnes, manifester leur besoin de changement et de renouveau dans une Ville qui n’a cessé, depuis bientôt six ans, de décliner et de se replier sur elle-même.

Redonner à Aubagne le rayonnement qui était le sien, ouvrir de nouvelles perspectives dans les domaines de l’environnement, des solidarités, de la culture ou du vivre ensemble, mettre le citoyen au cœur du projet de Ville sont les moteurs de la liste « Rassemblé·e·s Pour Aubagne » (pour décourvrir la liste, cliquer sur le lien) dont la composition et le projet ont été présentés ce lundi 10 février.

Nous reviendrons en détails, dans nos prochaines publications, sur le contenu d’un projet résolument ambitieux. Mais arrêtons-nous un instant sur celles et ceux qui auront la lourde et passionnante mission de lui donner vie.

La liste « Rassemblé·e·s Pour Aubagne » est une liste citoyenne, une liste engagée pour sa Ville, une liste profondément marquée par le renouvellement. Une liste citoyenne car 50% des candidat·e·s qui la composent ne sont membres d’aucune organisation politique. L’ensemble des mouvements de gauche sont naturellement représentés et rassemblés dans ce projet fédérateur mais le parti commun à tous ces candidat·e·s, c’est d’abord et avant tout, le parti d’Aubagne.

une liste qui nous ressemble et qui nous rassemble 3

Une liste engagée car il ne s’agit pas ici de nier ou de cacher un socle commun résolument progressiste. Mettre l’humain au centre de tout projet, combattre les inégalités et les discriminations, redonner des moyens au service public municipal, inventer de nouveaux possibles, voilà ce qui animent ces candidat·e·s.

Cet engagement, il se manifeste aussi dans la Charte éthique que tous les candidat·e·s ont signé. Cette Charte précise notamment qu’« être élu·e ne saurait être une profession : chaque candidat·e justifie avant son mandat d’une activité non liée à une engagement politique de long terme ». Servir les autres et ne pas se servir soi-même, cela tranche avec les pratiques de la majorité municipale sortante.

Une liste marquée par le renouvellement car sur les 45 candidat·e·s, seul·e·s 6 ont déjà exercé la fonction d’élu et la très grande majorité de la liste est composée de citoyen·ne·s qui se présentent pour la première fois aux suffrages des électeurs.

Magali Giovannangeli, tête de liste de de ce beau rassemblement l’a annoncé lors de la réunion de présentation du 10 février : « la diversité n’est pas un problème mais une solution ». Cette diversité, nous la retrouvons dans les parcours et profils de celles et ceux qui portent le projet du renouveau d’Aubagne.

Une agricultrice, des enseignants, des commerçants, des artisans, des médecins, des travailleurs sociaux, un colonel des pompiers, un ingénieur EDF, un cheminot, des formateurs, des infirmières, des retraités du secteur public et privé, des fonctionnaires territoriaux ou d’Etat, un chef d’entreprise, une hôtesse de caisse, un auto-entrepreneur, une auxiliaire de vie sociale, une secrétaire, une aide à la personne, une docteure en chimie : ils sont les candidats qui nous ressemblent et les candidats qui nous rassemblent.

A Aubagne, l’espoir porte désormais 45 noms.

Pierre Robes