Bilan de l'école excellente : #zéropartout

bilan gazay ecole 

Le bilan sur l’excellence de l’école pour tous… est un très mauvais devoir. Opposons nous au redoublement du mauvais élève Gazay ! Un devoir bourré de promesses non tenues, de baratin et de mensonges. Entre bilan et programme à venir, on ne peut pas croire en sa bonne foi. Impossible. Cet élu fait de la pub… Et nous prend pour des gogos.

Trois points passés en revue dans son programme bilan illustré : Pour les tout petits ; pour les plus grands ; la modernisation de nos écoles.

Plus, un bonus l’écologie positive – comment peut elle être positive ? Ou même négative ? Il s’agit d’équilibres entre les systèmes des êtres vivants et de leur milieu, en particulier au sein de la chaine alimentaire, à minima. Pour lui, c’est une rengaine dénuée de sens.

  • Des bornes de tri : Sylvia Barthélémy sera ravie d'apprendre que c’est une compétence de la Ville. D'autant que ça ne sert à rien, car tout fini dans le même endroit...
  • Les aliments en circuit court, ne sont pas du tout cultivés autour d'Aubagne, ils prennent les camions comme les autres... Les circuits courts sont ceux sans intermédiaires, cela n'a rien à voir avec leur qualité, ni le fait qu'ils soient bio ou locaux !
  • 40% de produits bio, c'est uniquement le pain et les yaourts. Quant aux contenants bio dégradables, c'est zéro !
  • Des diagnostics de qualité de l’air. Dont personne n’a jamais vu l’ombre d’un appareil, ni d’un résultat.
  • Une meilleure isolation thermique. Ça fait longtemps, qu’il n’y est pas allé dans les écoles… Sinon il ne le dirait pas.

Pour l’augmentation des places en crèches : Il doit sans la nommer, parler de la crèche privée, financée par la Sodexo où les agents municipaux doivent impérativement mettre leurs bébés. Quant à la nouvelle formule du forum sur les bébés, extra d’avoir été élu six ans, pour changer de formule !! Zéro !

Pour le dédoublement des classes dans les REP : Il a simplement obéi à une directive d’Etat. Il ne pouvait pas faire autrement. Il a longuement refusé de rémunérer la bonification aux agents qui travaillaient sur ces zones d’éducation prioritaire.

Pour les tablettes numériques distribuées à la Tourtelle et le Pin vert … On lui conseille de visiter les autres quartiers et de lutter contre sa propension à l’iniquité. Zéro !

La réorganisation des accueils et du périscolaire, est externalisée et confiée à un association. Zéro !

Le dispositif d’aides aux devoirs existe au moins depuis 20 ans. Zéro !

Quant à la « concertation » pour le futur pôle éducatif des Passons... Six ans de concertation ? Une génération scolaire ... Zéro !

Les selfs-services ont été payés par l’Etat, c’est lisible, sur les panneaux de réalisation.

Les repas « cuisinés », congelés, stockés et servis par la Sodexo ne sont pas du tout, du tout au goût des enfants.

Et les adultes n’aiment ni leur goût, ni les quantités ! Ni bien sûr leur qualité absente.

Impossible que ce soit ça, des « repas maison sains et équilibrés » . Zéro !

Quand à la non-augmentation des tarifs de cantine, il s’agit en fait, de la disparition des paiements en fonction des quotas familiaux. Zéro !

La rénovation des systèmes sanitaires, qui devaient moderniser les écoles n’empêchent pas les odeurs d’égouts de remonter, ni les toilettes bouchées d’attendre les interventions techniques pendant de longues semaines … Zéro !

L'installation des climatiseurs, concerne une seule pièce rafraichie par établissement, quelque soit le nombre d’enfants !!!

Les caméras vidéo, ben… Zéro !

Le parking de Beaudinard a été goudronné, ce doit être de l’écologie positive…

Les autres parkings sont au programme !!! Non Gazay. ça suffit. Tu as zéro !!!

Dans le domaine éducatif, Gazay est un bonimenteur. Un cancre qui mérite le bonnet d’âne.

Françoise Meunier

 

 

 

Articles récents

  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • 1