Le quotidien La Provence roule-t-il exclusivement pour Gazay ?

la provence vote gazay

En une semaine, nous avons eu droit à une série d'articles pour défendre le bilan de Gazay dans La Provence. Ce quotidien est-il devenu un complément de la propagande électorale du maire d'Aubagne ?

Le 28 janvier, suite à la déclaration de candidature de Gazay, La Provence publiait un compte-rendu de la réunion sous la signature de la chef de l'agence locale qui avait trouvé le maire "déterminé", qui faisait une entrée en campagne "sur les chapeaux de roue" et qui avait "étrillé ses adversaires".

Des mots très proches de la communication électorale du candidat et accompagnés d'un bilan municipal uniquement positif alors que Gazay lui-même l'avait largement nuancé.

Trois jours après, une nouvelle pleine page sur ... "le bilan de Gazay". Suivi deux jours après d'un interview de la commissaire de police qui reprenait le refrain sur la baisse de la délinquance. Notons cependant que la fonctionnaire du ministre de l'intérieur, sans doute tenue par un minimum de crédibilité, parlait d'un chiffre "qui a faibli de 4%", assez loin des 35% de l'annonce farfelue du maire d'Aubagne.

On peut y rajouter, entre temps, une pleine page pour la petite quarantaine de personnes venues aux voeux de Lloret (dont Gazay avait salué la démarche pensant qu'il "piquerait" des voix à Giovannangeli) par la responsable de l'agence en personne. Et la confirmation de la présence de 300 invités à l'inauguration de la permanence de Gazay, alors qu'en forçant énormément on pouvait à peine en compter une centaine.

Par contre, le dimanche 2 février, alors que plus de 150 personnes d'un même quartier, La Tourtelle, accueillaient Magali Giovannangeli, pas une seule photo, pas une seule ligne. Même pas une brève de comptoir. Rien. Personne ne s'est même déplacé.

Que La Provence et sa chef d'agence choisissent le camp du maire d'Aubagne n'est pas un crime. Il suffit de le dire clairement. 

Pour Mèfi, il n'y a aucune ambiguïté : c'est "Rassemblé·e·s pour Aubagne", pour un vrai changement.

Bob Acad

 

Articles récents

  • Le Garage Burger +

    Le restaurant "Le Garage Burger" est un établissement de restauration rapide que vous devez absolument connaître. Situé à la sortie d'Aubagne, sur la droite en allant vers Napollon au 610 sur la D96, si vous êtes d'Aubagne ou des alentours, il faut vous offrir un déjeuner dans cet endroit au Lire la suite
  • Gazay refait les mêmes promesses qu'en 2014 +

    Pas loin de 500 personnes ce jeudi 20 février à l'Espace des Libertés pour écouter le maire et son équipe nous présenter ce qu'ils appellent un "projet de ville" et qui n'est rien d'autres que la reprise des promesses du candidat Gazay que le maire Gazay n'a pas tenues. Lire la suite
  • Gazay privatise tout… jusqu’à sa campagne électorale ! +

    Depuis 2014, on sait  la mission que s’est assignée le maire LR d’Aubagne : livrer aux intérêts privés les terrains arborés, le patrimoine et les services publics de la ville. Nul besoin d'être "Medium" pour savoir ce qu'il fera si, par malheur, il est réélu. Lire la suite
  • Sondage : Joëlle Mélin arrive ! +

    Un sondage qui vient de nous parvenir confirme, après l'élection présidentielle de 2017 et les européennes de 2019, la place prépondérante du Rassemblement National à Aubagne. Lire la suite
  • Enfin un point d'accord avec la Macronie ! +

    Interview politique sur LCI du 12/02/20, invitée  : Amélie de Montchalin, secrétaire d'Etat aux Affaires Européennes. Sujet : En France, les Municipales des 15 et 22 Mars 2020. Lire la suite
  • Sylvia Barthélémy n'est pas une visionnaire +

    La vie politique de Sylvia Barthélémy à Aubagne est caractérisée par deux traits essentiels : elle perd tout le temps et elle se trompe avec la même régularité. Nous avons extrait quelques-unes de ses prises de position qui marquent son absence totale de vision stratégique sur des questions essentielles du territoire. Lire la suite
  • Gazay va-il oser ? +

    Entre les claquements de portes, les mises à l'écart, les menaces de "révélations" et les tentatives de débauchages ratées, on sait que l'élaboration de la liste de Gazay pour les prochaines municipales s'est construite dans la douleur. Lire la suite
  • 1