La Commission Écologie de "Rassemblé·e·s pour Aubagne"animée par Alexandre Latz

alexandre latz animateur de la commission ecologie de rassemble e s pour aubagne

Jeudi 23 janvier, la Commission Écologie de la liste "Rassemblé·e·s pour Aubagne" se réunissait au Cercle de l'Harmonie. Une volonté de construire ensemble, une forte envie de changement pour le printemps prochain !

Alexandre Latz anime le groupe de travail d’une vingtaine de personnes, qui va durer un peu moins de deux heures. Les participants ont reçu le compte-rendu de la dernière rencontre, il est du reste affiché à l’écran, ce soir. 

Alexandre anime le collectif calmement en souriant. Il note les nouvelles idées ou les questions, relatives aux déchets et à la démocratie. Il fait le lien avec d'autres propositions -Les collectifs se complètent- et explique le processus de validation. 

Celui ci vous intéresse ? Venez au prochain "Collectif de campagne, le jeudi 30 janvier au Cercle de L'harmonie !!! 

Ce travail est un projet, une direction, un champ de travail pas une construction.
"Est-ce que nous y sommes favorables ?" et "Est-ce applicable ?".
Alexandre encourage à s’appuyer sur les réussites des autres villes et à valoriser les comportements individuels et collectifs.

Il semble qu’il ait toujours travaillé en groupe... Mais, ce n’est pas si évident. Il a grandi dans un domaine agricole labellisé bio, dans le premier village bio de France. Ingénieur agronome, il a été  consultant agricole pour la Banque Mondiale en Afrique. Il dirige actuellement une PME de 40 salariés dans le secteur viticole. Son entreprise a rejoint le réseau "Solidarité Climatique" pour faire son bilan carbone et s'auto améliorer, d'année en année : 100% d’énergie renouvelable et utilisation d'une police de caractère pour économiser les encres... 

Il a toujours été sensible à la question du climat qui change. Il est certain que cette rupture non prévue et sûrement pas projetée, est la cause de bien de nos tristesses : les phénomènes de migration, la disparition des espèces, notre santé mentale avec son cortège d’angoisses est en jeu.

Sa définition de l’écologie : "Avec la crise climatique, l'écologie c'est désormais plus que protéger l'environnement. C'est prendre conscience que toutes nos richesses ne viennent que de la planète, que nous n'en avons qu'une seule, et que nous devons désormais changer nos modes de vie pour respecter notre maison. Sinon, la nature, les habitants et la façon de vivre ensemble, seront détruits ".

Il est sûr que l’engagement individuel est une bonne chose bien sûr mais il représente seulement 20% des choses à faire. Le système économique et politique quant à lui, a 80% de responsabilités. 

C’est la raison pour laquelle, il s’est engagé en politique. D’abord avec Place publique qui définit quatre urgences : climatique, sociale, démocratique et européenne pour que l’échelle soit au moins européenne et donc significative.

Aujourd'hui, il s'est totalement investi pour sa ville, Aubagne. 

Définition de l'écologie : "les humains doivent vivre en respectant leur maison"

"C’est un enjeu politique de s’adapter au changement climatique". Les sociétés qui s’adaptent ont toutes des systèmes collectifs comme dans les pays du nord de l’Europe.

Contre le froid, s’en sortir tout seul ? 

Il est nécessaire de changer de voilure : de partager l’urgence, de démocratiser l’écologie. Comment rester insensible aux passoires énergétiques, aux bâtiments mal isolés et à la précarité énergétique ? Comment ignorer les dégâts de l’agriculture extensive qui pollue atrocement et qui torture les animaux ? 

La commission est destinée à s’élargir, l’écologie est l’affaire de tous. C’est la première campagne électorale municipale qui fait son bilan carbone. Alexandre l'a proposé à la liste conduite par Magali Giovannangeli et cela a été validé avec enthousiasme. C'est un organisme indépendant, le GERES, qui est en charge de suivre cet engagement.

Pas la peine d’aggraver encore le carbone embarqué, la déforestation, le réchauffement climatique...

Les participants interviennent ce soir, sur les collectes de déchets, l’ATOMI, les jardins partagés autour de lieux de compost collectifs, sur les métiers verts, sur la coopération inter-générationnelle, la méthanisation des déchets, sur le remplacement des arbres coupés par des arbres fruitiers dans la ville…

Mais aussi sur la création d’une Maison de l’écologie, lieu ressources, d’infos, d’activités, de rencontres avec les partenaires experts, lieu de propositions et d’actions.

"Pour gagner les élections, il faut gagner avec tout le monde. Les citoyens, les associations, les partis, les anciens, les nouveaux, ... Une diversité dans la ville et dans  l’équipe !" nous dit l'animateur de la réunion, "c'est aussi une dimension écologique". 

Françoise Meunier
 
 
 
 
 

Articles récents

  • Covid-19 : pour un "groupe de vigilance et d'actions" à Aubagne +

    Au moment où on nous annonce un deuxième décès dû au covid-19 à Aubagne, il est temps de rassembler toutes les forces, sans exclusive, pour faire face à la crise sanitaire qui est encore devant nous. Lire la suite
  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • 1