Joëlle Mélin (RN) candidate au poste de maire

Fin du suspens, c'est bien Joëlle Mélin qui conduira la liste du Rassemblement National pour les prochaines élections municipales à Aubagne.

Elle fait le choix d'abandonner son mandat de députée européenne acquis depuis 2014 pour viser le poste de maire d'Aubagne à la tête d'une liste de "rassemblement avec la droite populaire et probablement d'autres" insiste-t-elle.

Le titre de la liste est déjà décliné sur des affiches qui commencent à fleurir dans Aubagne "Pour faire renaître Aubagne".

Elle condamne toutes les équipes municipales passées : "Ni les socialo-communistes, ni les frères-soeurs Gazay-Barthélémy n'ont réussi. Ils ont trahi les Aubagnais".

Tous les thèmes de l'extrême droite sont repris. Elle dénonce l'insécurité grandissante à Aubagne, "les chiffres de la délinquance sont plus élevés dans notre ville que dans les autres communes de même grandeur".

Gazay et son équipe "ont laissé la dette à la même hauteur qu'avec Fontaine. Les Taux des impôts locaux sont supérieurs de 30 à 150% à ceux des communes identiques. La Pauvreté s'étend dans la ville, plus de la moitié des ménages ne paient pas d'impôts. On ne distribue que des appartements pour des familles nombreuses".

Elle rajoute la patte supplémentaire bien ancrée ex-FN : "Il faut respecter les coutumes d'ici". Une promesse (avec le RN la démagogie n'a pas de limite), elle ne sacrifiera pas les employés communaux et elle rappelle que, pendant le conflit de la cuisine centrale, elle s'était prononcée contre la privatisation.

Après ses 35% à Aubagne aux dernières élections européennes, le Rassemblement National montre les dents pour l'échéance municipale.

La dispersion des voix à droite (4 listes) comme à gauche (3 listes) peut faire rêver Joëlle Mélin du fauteuil de maire.

Antoine Monticellu

Articles récents

  • Artistes assignés à résidence +

    La longue période de confinement dont nous sortons peu à peu, a sans doute permis de démontrer une capacité de résistance des artistes et de la création, pour conserver le lien social et continuer à inventer des formes d’expression dépassant les contraintes imposées.  Lire la suite
  • Raymond Lloret : battre la droite et l'extrême droite +

    A quatre semaines du 2ème tour des élections municipales qui aura lieu le 28 juin, il est nécessaire de "faire le tour" des prises de positions des divers candidats du 1er tour. Lire la suite
  • Floryse Grimaud vote Magali Giovannangeli +

      Dans un communiqué de presse qu'elle nous a fait parvenir, Floryse Grimaud, amie d'enfance de Barthélémy, présidente de son comité de soutien, regrette le retrait de la liste "Pour Aubagne" et nous annonce son choix : elle votera Magali Giovannangeli. Lire la suite
  • Sylvia Barthélémy se retire et condamne la politique menée par Gazay depuis 6 ans. +

    Dans un communiqué de presse, Sylvia Barthélémy, Présidente du Conseil de Territoire du Pays d'Aubagne et de l'Etoile, explique les raisons de son retrait pour ce deuxième tour des élections municipales prévu le 28 juin. Cette déclaration est un hymne à Aubagne et au respect du travail commun en même Lire la suite
  • Visioconférence : Rassemblé-e-s pour Aubagne et EE-LV, c'est parti +

    Les restrictions imposées par la crise sanitaire n'ont pas que des côtés négatifs. Mercredi 27 mai, la liste "Rassemblé-e-s pour Aubagne" et  Europe Ecologie - Les Verts qui composent aujourd'hui plus qu'un seule liste organisaient une visioconférence pour leur premier acte public de cette campagne électorale. Lire la suite
  • Rassemblé-e-s pour Aubagne et Aubagne Toujours (Europe Ecologie - Les Verts) fusionnent +

    Leur union, ils ne l’avaient pas encore officiellement annoncée… Partis de gauche, écologistes, citoyens conviaient les journalistes à leur première conférence de presse commune. Lire la suite
  • Aubagne : encore des commerces qui ferment +

    Le 18 juin prochain, l'épicerie fine, Gastronomaniak, installée au centre-ville d'Aubagne, au début de la rue Laget fermera ses portes. Lire la suite
  • 1