Première en France : une campagne électorale neutre pour l'empreinte carbone

Ce jeudi 9 janvier, après une journée de grève et de manifestations contre la réforme des retraites, la salle Ambroise Croizat à l'Espace des Solidarités était archi-comble pour accueillir les voeux de la liste "Rassemblé·e·s pour Aubagne" conduite par Magali Giovannangeli.

Les visages, les rires et les sourires dessinaient une envie de victoire et un nouvel avenir pour Aubagne. Les nombreuses Aubagnaises et les nombreux Aubagnais (130 ? 150 ?) présent·e·s manifestaient une vraie détermination et un enthousiasme qui transpiraient dans tous les voeux que s'échangeaient les participant·e·s.

Au nom de la liste, Bernadette Saivet, France Insoumise, souhaitait la bienvenue à toutes et tous et annonçait une campagne conquérante et porteuse d'espoir pour Aubagne et "c'est ce soir que ça commence". Elle se disait convaincue que la liste conduite par Magali Giovannangeli, une tête de liste "présente dans tous les combats, les petits et les grands", était aux portes "des commandes de la ville".

Une liste qui a beaucoup travaillé et qui s'appuie sur des valeurs et des principes "l'honnêteté, l'humilité, l'humanité, la vivacité démocratique, ..." en déclinant trois axes forts "la démocratie, la solidarité, l'écologie".

A son tour, Alexandre Latz, Place Publique, qui explique son engagement récent en politique par sa volonté d'agir concrètement dans le domaine de l'écologie, affichait sa conviction d'engager "une campagne électorale dynamique, joyeuse, engagée et participative".

Une liste qui s'appuie sur des valeurs : l'honnêteté, l'humilité, l'humanité, la vivacité démocratique, ...

Une campagne électorale qui mette en pratique les valeurs annoncées. Dans le domaine de la démocratie, des commissions sont en place sur les thèmes de l'écologie, la solidarité, la démocratie et il appelle tous ceux et toutes celles qui le souhaitent, même s'ils n'ont pas encore fait leur choix pour les prochaines municipales, à rejoindre ces commissions pour faire "des propositions concrètes pour Aubagne".

Il réaffirme la volonté de construire une liste "avec plus de la moitié de citoyens non engagés dans un parti politique", représentatifs d'Aubagne et de sa diversité. Il engage les Aubagnaises et les Aubagnais à faire acte de candidature auprès d'une commission indépendante du collectif de campagne.

Enfin il annonce "une première en PACA et sans doute en France", une convention a été signée avec le GERES (Groupement pour l'Exploitation Rationnelle de l'Energie Solaire), une ONG internationale indépendante, pour "évaluer la campagne électorale avec la volonté de réduire à zéro son empreinte carbone".

"Mettre en adéquation ses actes et ses valeurs, c'est notre engagement" conclut-il.

Magali Giovannangeli prenait la parole à son tour pour présenter individuellement des voeux de "santé et de bonheur".

Puis elle déclinait ses voeux en répondant à la question "qu'est-ce qu'on veut ?".

Une campagne avec une empreinte carbone neutre

"On veut du bien à notre planète Aubagne. On veut du bien à ceux qui vivent mal, en sachant que quand on fait du bien à ceux qui vivent mal ça profite à tout le monde.

On veut retrouver de la vie dans la ville. On veut des rires et des sourires. On veut faire briller les yeux et les regards.

On veut de la solidarité, de l'hospitalité, de l'humanité. On veut remettre la ville à l'endroit parce que depuis 6 ans la ville est à l'envers".

Devant les impatiences exprimées pour engager la campagne, elle explique qu'il a fallu "prendre le temps parce que l'objectif ce n'était pas d'aller vite, mais celui d'aller loin".

Le temps de l'écriture complète du programme viendra (vite), celui de la liste aussi. Elle insiste sur les questions sociales et la proximité. Elle confirme non seulement la nécessité de conserver la gratuité des transports publics à Aubagne mais elle ajoute qu'il faudra l'étendre "d'une façon ou d'une autre" à l'ensemble de la métropole.

Elle pointe la nécessité de reconquérir une restauration publique et municipale - le contrat avec la Sogérès prend fin dans trois ans - mais aussi, "parce que l'alimentation est un droit fondamental", l'engagement de repas de qualité et gratuits.

Elle manifeste sa conviction que "nos espoirs sont à portée de nos mains" et que les "effluves de la victoire se hument dans l'ambiance et les échanges de cette soirée de voeux".

Les applaudissements chaleureux et nourris qui terminaient l'intervention de l'animatrice de la liste semblaient donner quitus à cette appréciation.

Claude Bernardi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR

Articles récents

  • Les maires de Roquevaire et de La Bouilladisse aux côtés de Magali Giovannangeli +

    De 2011 à 2014, les maires de La Bouilladisse et de Roquevaire étaient les vice-présidents de Magali Giovannangeli, alors présidente de la communauté d'agglomération du Pays d'Aubagne et de l'Etoile. Lire la suite
  • Le RCA fait match nul chez le leader, l'OM qualifié pour les 1/8ème +

    En foot, week-end Coupe de France, l'OM se qualifie pour les 1/8ème de finale en battant Granville (0 à 3), Nice, Lille, Saint Etienne, Strasbourg, Lyon, Montpellier, Angers, Rennes, Dijon et le QSG sont les autres équipes de Ligue 1 qui restent dans la compétition. Lire la suite
  • Gazay : des voeux de fin de règne +

    Moins de 400 personnes aux vœux de Gazay ce vendredi 17 janvier. Jamais depuis 40 ans une cérémonie de voeux d'un maire d'Aubagne n'avait vu aussi peu de monde. Pire, seulement 22 conseillers municipaux de la majorité présents sur les 32 élus. Bien sûr absence de Barthélémy, mais aussi disparition Lire la suite
  • Barthélémy rate ses vœux +

    A peine 80 personnes, ce jeudi 16 janvier, devant le local de campagne, pour les vœux de Sylvia Barthélémy, la candidate de La République En Marche. La dynamique de la victoire ne semble pas être dans ce camp. Lire la suite
  • Barthélémy : mensonges et omissions +

    Sur un tract distribué par les militants de Sylvia Barthélémy nous trouvons au recto une critique de tout ce qu'elle a cautionné avec Gazay (lire "Barthélémy dézingue Gazay") et au verso tout ce qu'elle a réalisé ... mais c'est truffé de mensonges et d'omissions. Lire la suite
  • Le RCA gagne encore, match nul pour l'AFC, l'OM creuse l'écart +

    En Ligue 1, avec un peu de réussite, l'OM s'impose à Rennes (0 à 1), Lyon bat Bordeaux (1 à 2), Angers fait match nul face à Nice (1 à 1), Montpellier fait une bonne affaire à Amiens (1 à 2). Nantes se déplace à Saint-Etienne pour gagner (0 à Lire la suite
  • Barthélémy dézingue Gazay +

    Dans un tract distribué cette semaine, Barthélémy, la candidate de Macron et de La République En Marche, reprend tout ce qu'affirme Mèfi depuis 6 ans pour conclure : "M. le Maire (NDLR : il s'agit de Gazay) le compte n'y est pas". Lire la suite
  • 1