Jean-Marie Orihuel, Modem Aubagne, annonce sa liste pour les municipales

"Agir pour Aubagne", c'est le nom que Jean-Marie Orihuel a choisi pour la liste qu'il conduira le 15 mars 2020 pour les prochaines élections municipales. Il espère un score compris entre 5 et 8% et ainsi peser au deuxième tour avec un espoir de fusion.

Cela fait donc la 4ème liste en lice pour la droite, après Gazay pour "Les Républicains", Barthélémy pour le parti de Macron et la liste du Rassemblement National probablement conduite par Joëlle Mélin.

Voici le communiqué de presse que nous a fait parvenir le Modem Aubagne :

"Nous sommes quarante-trois citoyennes et citoyens aubagnais humanistes, modérés, solidaires, respectueux des différences et déterminés à ce que nos volontés et nos engagements se traduisent dans notre commune par des actions qui l’épanouissent. Nous ne voulons pas que notre ville que nous aimons soit gérée par de la politique politicienne.

Nous voulons pour elle le mieux qu’ensemble nous pourrons réaliser. Notre projet est bâti par des femmes et hommes, qui aiment notre ville et veulent d’avantage s’y investir.

Il tient compte des réalités financières de notre commune et des avis éclairés d’un grand nombre d’habitants que nous avons écoutés en nous rendant chez eux. Il n’est pas partisan et tente de réconcilier les aubagnais avec la politique au sens noble du terme : rendre la vie plus agréable dans notre cité et dépasser les clivages politiques. Nous voulons un mieux vivre ensemble et davantage de citoyenneté.

Habitant dans tous les quartiers de notre ville, ayant toutes sortes de professions, de tous âges (18 à 80 ans), nous voulons vous rassembler autour de nous, pour agir ensemble au mieux pour Aubagne en rejetant les idéologies et la politique partisane et politicienne."
                                  

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR

Articles récents

  • Les maires de Roquevaire et de La Bouilladisse aux côtés de Magali Giovannangeli +

    De 2011 à 2014, les maires de La Bouilladisse et de Roquevaire étaient les vice-présidents de Magali Giovannangeli, alors présidente de la communauté d'agglomération du Pays d'Aubagne et de l'Etoile. Lire la suite
  • Le RCA fait match nul chez le leader, l'OM qualifié pour les 1/8ème +

    En foot, week-end Coupe de France, l'OM se qualifie pour les 1/8ème de finale en battant Granville (0 à 3), Nice, Lille, Saint Etienne, Strasbourg, Lyon, Montpellier, Angers, Rennes, Dijon et le QSG sont les autres équipes de Ligue 1 qui restent dans la compétition. Lire la suite
  • Gazay : des voeux de fin de règne +

    Moins de 400 personnes aux vœux de Gazay ce vendredi 17 janvier. Jamais depuis 40 ans une cérémonie de voeux d'un maire d'Aubagne n'avait vu aussi peu de monde. Pire, seulement 22 conseillers municipaux de la majorité présents sur les 32 élus. Bien sûr absence de Barthélémy, mais aussi disparition Lire la suite
  • Barthélémy rate ses vœux +

    A peine 80 personnes, ce jeudi 16 janvier, devant le local de campagne, pour les vœux de Sylvia Barthélémy, la candidate de La République En Marche. La dynamique de la victoire ne semble pas être dans ce camp. Lire la suite
  • Barthélémy : mensonges et omissions +

    Sur un tract distribué par les militants de Sylvia Barthélémy nous trouvons au recto une critique de tout ce qu'elle a cautionné avec Gazay (lire "Barthélémy dézingue Gazay") et au verso tout ce qu'elle a réalisé ... mais c'est truffé de mensonges et d'omissions. Lire la suite
  • Le RCA gagne encore, match nul pour l'AFC, l'OM creuse l'écart +

    En Ligue 1, avec un peu de réussite, l'OM s'impose à Rennes (0 à 1), Lyon bat Bordeaux (1 à 2), Angers fait match nul face à Nice (1 à 1), Montpellier fait une bonne affaire à Amiens (1 à 2). Nantes se déplace à Saint-Etienne pour gagner (0 à Lire la suite
  • Barthélémy dézingue Gazay +

    Dans un tract distribué cette semaine, Barthélémy, la candidate de Macron et de La République En Marche, reprend tout ce qu'affirme Mèfi depuis 6 ans pour conclure : "M. le Maire (NDLR : il s'agit de Gazay) le compte n'y est pas". Lire la suite
  • 1