Jean-Marie Orihuel, Modem Aubagne, annonce sa liste pour les municipales

"Agir pour Aubagne", c'est le nom que Jean-Marie Orihuel a choisi pour la liste qu'il conduira le 15 mars 2020 pour les prochaines élections municipales. Il espère un score compris entre 5 et 8% et ainsi peser au deuxième tour avec un espoir de fusion.

Cela fait donc la 4ème liste en lice pour la droite, après Gazay pour "Les Républicains", Barthélémy pour le parti de Macron et la liste du Rassemblement National probablement conduite par Joëlle Mélin.

Voici le communiqué de presse que nous a fait parvenir le Modem Aubagne :

"Nous sommes quarante-trois citoyennes et citoyens aubagnais humanistes, modérés, solidaires, respectueux des différences et déterminés à ce que nos volontés et nos engagements se traduisent dans notre commune par des actions qui l’épanouissent. Nous ne voulons pas que notre ville que nous aimons soit gérée par de la politique politicienne.

Nous voulons pour elle le mieux qu’ensemble nous pourrons réaliser. Notre projet est bâti par des femmes et hommes, qui aiment notre ville et veulent d’avantage s’y investir.

Il tient compte des réalités financières de notre commune et des avis éclairés d’un grand nombre d’habitants que nous avons écoutés en nous rendant chez eux. Il n’est pas partisan et tente de réconcilier les aubagnais avec la politique au sens noble du terme : rendre la vie plus agréable dans notre cité et dépasser les clivages politiques. Nous voulons un mieux vivre ensemble et davantage de citoyenneté.

Habitant dans tous les quartiers de notre ville, ayant toutes sortes de professions, de tous âges (18 à 80 ans), nous voulons vous rassembler autour de nous, pour agir ensemble au mieux pour Aubagne en rejetant les idéologies et la politique partisane et politicienne."
                                  

Articles récents

  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • 1