Décider ensemble, il est temps !

Décider ensemble, il est temps !

Décider ensemble, il est temps ! Mais décider de quoi ? Comment ? Avec qui ?
Décider de ce qui régit notre vie quotidienne, du pas de la porte au mouvement de la société, sur un périmètre à portée de mains : la commune. Avec toutes et tous.

L'histoire de notre ville est faite de cette expérience et d'une recherche constante d'évolution bien qu'Aubagne ait connu un coup d'arrêt et sache depuis plus de cinq ans ce que veut dire subir des choix politiques opaques.

Que ce soit pour toutes les habitantes et tous les habitants, mais aussi, et les deux sont liés, pour les agents territoriaux. On connaît cette triste réalité et on veut la transformer !

D'autant que sur les grands mouvements de société, on assiste depuis plus d'un an à des mobilisations historiques (gilets jaunes, climat, droits sociaux...) qui montrent que les citoyen·ne·s veulent agir et leur exigence, c'est d'être entendu·e·s.

On appelle cela démocratie et au delà des discours, elle doit être posée en actes.

C'est un contexte nouveau qui appelle des créations démocratiques.

Qui mieux que celles et ceux qui vivent les situations peuvent décider des choix ? Pour le logement, l'école, les espaces publics, les transports, les rues ou les équipements publics, dans les commerces, pour la santé, les revenus, les jardins à partager, autant de questions et plus encore pour lesquelles j'ai été et nous avons été interpellé·e·s pendant ce mandat.

Dans tous les quartiers d'Aubagne il faut solliciter l'intervention des citoyen·ne·s, agents des services publics, associations, organisations syndicales et collectifs divers, élus. 

Et comme il y a ici comme partout plus de 50% de femmes, elles doivent avoir leur place : recréer une vraie délégation aux droits de femmes, avec un service dédié qui associerait tous les partenaires et un lieu, des dispositifs et des interventions, débats, échanges dès la petite enfance ! Toutes ces paroles et avis doivent être entendus, confrontés et les actes décidés ensemble.

Quoi de mieux en politique que des décisions partagées et un pouvoir réparti à l'échelle de la collectivité dans laquelle on agit ?

Animer cette société-là avec celles et ceux qui s'y engagent, voilà qui est motivant et rend à Aubagne et ses 47 000 habitant·e·s sa place dans la métropole !

Magali Giovannangeli
Rassemblé·e·s pour Aubagne

 

 

Articles récents

  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • Menteurs ! +

    Depuis le début de la crise sanitaire, on nous appelle à l'union nationale pour combattre le virus. Cet appel est juste et justifié. Le combat pour la vie, pour la santé de toutes et tous passe au-dessus de toutes les autres contingences, de toutes les divergences et oppositions, même les Lire la suite
  • 1