Du social, c'est urgent !

du social c'est urgent

Entre un gouvernement qui fait la part belle aux plus riches et une municipalité qui détruit les remparts et les protections construites ici pendant des décennies, nos concitoyens, qui ont besoin de vraies politiques sociales, subissent une double peine.

Le constat, on le connaît : des quartiers abandonnés, des espaces publics désertés, un accompagnement dégradé des familles les plus en difficulté, l'exclusion de la cantine pour ceux qui ne peuvent plus payer, des activités payantes dans les maisons de quartier et par conséquent excluantes, une politique municipale qui sacrifie le logement social...

Et je suis sûre que beaucoup pourront, hélas, en ajouter à cette liste déjà si longue. 

À Aubagne, depuis 2014, on compte avant de penser la vie des habitantes et des habitants !

C'est la vie qui doit primer sur toutes les contingences, et ces années de difficultés pour les habitant·e·s de notre ville nous obligent à réinventer des solidarités, à faire briller les regards et à remettre des sourires sur les visages.

Outre une cantine gratuite et saine (proposée dans nos ateliers sur le programme et plébiscitée lors des rencontres avec la population), nous ferons un état des lieux du CCAS et des dispositifs existants ou disparus.

Nous voulons changer les réalités de demain : réorganiser le dispositif de demande de logement social ; offrir des moyens conséquents dans les quartiers afin que les gens décident et construisent les activités et les dispositifs dont ils ont besoin ; permettre au service public de proposer des initiatives nouvelles à partir d’un terrain qu’il connait mieux que quiconque ; ouvrir un lieu d'hébergement pour les sans-abris qui manque cruellement aujourd'hui et (re)créer un centre ville accessible à toutes et tous avec des événements culturels sportifs ou éducatifs qui rassemblent et font société.

Hospitalité plutôt qu'hostilité, voilà ce qu'il faut aux Aubagnaises et aux Aubagnais ! Tout cela, sans laisser personne sur le bas-côté.

La politique à l'endroit, celle qui fait du bien à celles et ceux qui vivent mal, ça profite à tout le monde et c'est urgent. Nous nous devons de créer l'envie et l'espoir !

Magali Giovannangeli

Articles récents

  • Bilan Gazay le scandale de la dette +

    La messe était dite : Gérard Gazay avait promis de montrer sa capacité à gérer les finances de la Ville. Lire la suite
  • Bilan Gazay : Aubagne sur le podium des villes sales +

    Il suffit de se balader en centre-ville, dans les quartiers ou en zone industrielle, Aubagne est devenue une ville où la propreté fait défaut : pas de doute le modèle c’est Marseille - Le dispositif inventé par Gazay, la Frap, est inefficace... - Les mauvaises relations avec la métropole conduisent à un ramassage Lire la suite
  • Bilan Gazay : Aubagne a perdu sa place +

    Avec Gazay, Aubagne est devenue la 6ème ville du département, désormais dépassée par Salon-de-Provence. Lire la suite
  • Bilan Gazay : on liquide le service public +

    Avec Gazay, nous avons vécu la destruction du Service Public en direct. Privatisation de la Cuisine Centrale, fermeture de la piscine du Bras d’Or et de la MJC, diminution des effectifs, interventions grandissantes des entreprises privées en tant que prestataire de la ville dans tous les domaines, diminution drastique des moyens Lire la suite
  • Bilan Gazay : du béton partout +

    Il disait vouloir garder son âme à Aubagne mais il a montré son vrai visage rapidement. Du bêton partout, sous toutes ses formes. Entre 2014 et 2020 ce sont plus de 600 permis de construire individuels qui ont été instruits (facile à savoir quand on suit l’affichage réglementaire )… Plus de 50 Lire la suite
  • Entretien avec Magali Giovannangeli : quelles seront vos premières mesures en tant que Maire +

    Tous les mardis et vendredis, Magali Giovannangeli, tête de liste de "Rassemblé-e-s pour Aubagne" répond aux questions de Mèfi. Premier entretien : quelles seront les premières mesures lorsque elle sera maire d'Aubagne. Lire la suite
  • Bilan Gazay : priorité Marseille +

    Pas de doute le système Gaudin/Vassal s’est installé à Aubagne. Lire la suite
  • 1