Une économie aubagnaise pour toutes et tous, chiche !

une économie aubagnaise pour toutes et tous 

Qu'est-ce qui fait l'économie d'une commune, à Aubagne en particulier ? A l'heure de la mondialisation libérale, on est tenté de penser que la seule économie qui compte c'est celle qui génère les profits des très grandes entreprises et les dividendes des actionnaires. Mais nous pensons, qu'entre la bourse et la vie, on doit choisir la vie ! Et l'économie locale, c'est la vie. Comme pour l'urbanisme, il faut penser toutes ses dimensions.

C'est à dire penser à la fois : commerce, artisanat, agriculture, travaux dans la ville, services publics, petites et moyennes entreprises de nos zones industrielles...

Et croiser cela avec l'urgence écologique et l'urgence sociale, en s'appuyant sur l'existant et en créant de nouvelles filières, de nouveaux métiers, de nouveaux défis en somme !
Comme celui de soutenir les acteurs locaux de l’économie sociale et solidaire sur un territoire qui a vu la lutte sociale emblématique des ex-Fralib se transformer en innovation économique par la création de Scop Ti.

De son histoire contemporaine, Aubagne a gardé un équilibre entre les zones agricoles, les zones industrielles et commerciales. La filière argile promotrice d'économie, de formation et d'emploi mérite une nouvelle dynamique et les commerces de centre ville, des innovations. Les circuits locaux au-delà de l'agriculture peuvent être des vecteurs de créativité économique en liant tous les secteurs.

Par exemple, une rue dédiée aux artisans dont les céramistes, en agissant pour revendiquer des moyens pour l'école de Céramique… Des aménagements de verdure devant les commerces du centre ville, que les citoyen-ne-s pourraient entretenir avec le service public des espaces verts…
Afin de revitaliser le commerce en ville, accompagner l'installation des nouveaux commerçants avec un budget pour contribuer aux dépenses de loyer et de charges de manière progressive jusqu'à la stabilisation économique des boutiques ainsi ouvertes...

Quant à l'emploi proprement dit, il en découle et se pense avec les gens d'ici ! Y compris pour des dispositifs préexistants qui ont disparu, par exemple les clauses d'insertion, à remettre en place en lien avec une mission locale redynamisée. En pensant aussi les formations et le travail à égalité entre les hommes et les femmes.

Tant de choses à imaginer aujourd'hui pour les réaliser demain, mais jamais sans les habitant-e-s d'Aubagne et les professionnels. Jamais non plus comme des recettes clé en mains déjà ficelées !

Aubagne pourra ainsi (re)trouver sa place aux portes de Marseille, maîtresse de son destin.

Magali Giovannangeli

 

Articles récents

  • Sondage : Joëlle Mélin arrive ! +

    Un sondage qui vient de nous parvenir confirme, après l'élection présidentielle de 2017 et les européennes de 2019, la place prépondérante du Rassemblement National à Aubagne. Lire la suite
  • Enfin un point d'accord avec la Macronie ! +

    Interview politique sur LCI du 12/02/20, invitée  : Amélie de Montchalin, secrétaire d'Etat aux Affaires Européennes. Sujet : En France, les Municipales des 15 et 22 Mars 2020. Lire la suite
  • Sylvia Barthélémy n'est pas une visionnaire +

    La vie politique de Sylvia Barthélémy à Aubagne est caractérisée par deux traits essentiels : elle perd tout le temps et elle se trompe avec la même régularité. Nous avons extrait quelques-unes de ses prises de position qui marquent son absence totale de vision stratégique sur des questions essentielles du territoire. Lire la suite
  • Gazay va-il oser ? +

    Entre les claquements de portes, les mises à l'écart, les menaces de "révélations" et les tentatives de débauchages ratées, on sait que l'élaboration de la liste de Gazay pour les prochaines municipales s'est construite dans la douleur. Lire la suite
  • Aubagne 2020 : la délinquance explose +

    Nous avons déjà fait état de la vingtaine de cambriolages subis par des foyers aubagnais depuis le début janvier 2020. Cela correspond à un record national au regard de la taille de la commune, mais, depuis, d'autres chiffres viennent encore aggraver ce premier constat. Lire la suite
  • Localisation méphitique #dehorsGazay +

    Le local de campagne de "l’élu sortant" est situé au 17 rue de la République, derrière les photos géantes de son sourire, dans l’ancienne parfumerie qui a été obligée de déguerpir…  Lire la suite
  • La seule liste capable de battre Gazay et le RN +

    Plus de 400 personnes pour la soirée de présentation de la liste, plus de 100 militants mobilisés pour distribuer les documents de campagne dans les 20 000 boîtes aux lettres d'Aubagne, plus de cinquante présents deux ou trois fois par semaine pour aller frapper à toutes les portes dans tous Lire la suite
  • 1