Une économie aubagnaise pour toutes et tous, chiche !


une économie aubagnaise pour toutes et tous 

Qu'est-ce qui fait l'économie d'une commune, à Aubagne en particulier ? A l'heure de la mondialisation libérale, on est tenté de penser que la seule économie qui compte c'est celle qui génère les profits des très grandes entreprises et les dividendes des actionnaires. Mais nous pensons, qu'entre la bourse et la vie, on doit choisir la vie ! Et l'économie locale, c'est la vie. Comme pour l'urbanisme, il faut penser toutes ses dimensions.

C'est à dire penser à la fois : commerce, artisanat, agriculture, travaux dans la ville, services publics, petites et moyennes entreprises de nos zones industrielles...

Et croiser cela avec l'urgence écologique et l'urgence sociale, en s'appuyant sur l'existant et en créant de nouvelles filières, de nouveaux métiers, de nouveaux défis en somme !
Comme celui de soutenir les acteurs locaux de l’économie sociale et solidaire sur un territoire qui a vu la lutte sociale emblématique des ex-Fralib se transformer en innovation économique par la création de Scop Ti.

De son histoire contemporaine, Aubagne a gardé un équilibre entre les zones agricoles, les zones industrielles et commerciales. La filière argile promotrice d'économie, de formation et d'emploi mérite une nouvelle dynamique et les commerces de centre ville, des innovations. Les circuits locaux au-delà de l'agriculture peuvent être des vecteurs de créativité économique en liant tous les secteurs.

Par exemple, une rue dédiée aux artisans dont les céramistes, en agissant pour revendiquer des moyens pour l'école de Céramique… Des aménagements de verdure devant les commerces du centre ville, que les citoyen-ne-s pourraient entretenir avec le service public des espaces verts…
Afin de revitaliser le commerce en ville, accompagner l'installation des nouveaux commerçants avec un budget pour contribuer aux dépenses de loyer et de charges de manière progressive jusqu'à la stabilisation économique des boutiques ainsi ouvertes...

Quant à l'emploi proprement dit, il en découle et se pense avec les gens d'ici ! Y compris pour des dispositifs préexistants qui ont disparu, par exemple les clauses d'insertion, à remettre en place en lien avec une mission locale redynamisée. En pensant aussi les formations et le travail à égalité entre les hommes et les femmes.

Tant de choses à imaginer aujourd'hui pour les réaliser demain, mais jamais sans les habitant-e-s d'Aubagne et les professionnels. Jamais non plus comme des recettes clé en mains déjà ficelées !

Aubagne pourra ainsi (re)trouver sa place aux portes de Marseille, maîtresse de son destin.

Magali Giovannangeli

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR

Articles récents

  • Hôpital d'Aubagne : le syndicat Sud Santé dénonce la souffrance du personnel +

    Le Syndicat Sud Santé Sociaux Solidaires dénonce le mal-être grandissant au Centre Hospitalier d’Aubagne sans oublier notre Maison du Parc. Lire la suite
  • Conseil de territoire : le clap de fin ! +

    Jeudi 12 décembre s’est tenu le dernier conseil de territoire de cette mandature. Ordre du jour : le budget 2020 et le moins que l’on puisse dire est qu’il n’a pas mobilisé les foules. Lire la suite
  • Théâtre au Cercle : Grand Manège de Stéphane Jaubertie +

    Rares sont les ateliers théâtre qui choisissent de mettre en scène des textes d’auteurs contemporains, qui s’engagent dans un travail collectif et exigeant où les choix de formes de mise en scène révèlent la volonté d’identifier un vrai projet de groupe. L’atelier Zone&Cie dirigé par Frédéric Recanzone qui pérennise d’année Lire la suite
  • Misère de l'oubli +

    Lorsqu'on nous oublie, on ferait tout pour que cela ne soit plus le cas, quitte à créer l'illusion que l'on a réussi à retrouver le devant de la scène. Quitte à taper sur son propre camp, quitte à revêtir la toge blanche de la pureté face aux guenilles du camp des Lire la suite
  • Mes 30 minutes à la réunion CIQ du Centre-Ville +

    Le 27 novembre, réunion du CIQ du Centre-ville à la salle de la Résidence des Potiers. Plantons le décor, il y avait du monde : M. Gazay et sa cour du conseil municipal, une délégation importante de la future liste de la gauche rassemblée, beaucoup de gens en colère en raison Lire la suite
  • L'AFC encore vainqueur, le RCA marque des points, 6ème victoire consécutive pour l'OM +

    En Ligue 1, Lyon se déchaîne à Nîmes (0 à 4), Lille bat Brest (1 à 0), le QSG règle le sort de Montpellier en quelques minutes (1 à 3), Nice écrase Metz (4 à 1), Monaco retrouve du souffle face à Amiens (3 à 0) et Rennes défait Angers Lire la suite
  • Gloria Mundi de Guédiguian +

    Guédiguian a besoin de mélodrame pour nous interpeler sur les dérives dramatiques de la société. Le cadre : Marseille. La ville se prête à merveille comme décor, quartier populaire (la rue d’Aix), quartiers d’affaires (les Terrasses du Port). Les acteurs : des femmes et des hommes que l’on rencontre tous les jours Lire la suite
  • 1