Humanité Solidarité Gratuité, une devise pour Aubagne ?

humanite solidarite gratuité

Réveiller l'Humanité !

La priorité doit être l'humain, tout ce qui est fait pour la vie. En d'autres mots, créer de nouveaux rapports sociaux. Penser les droits (logement, alimentation, éducation...). Les droits comme un fondement dont la commune doit s'emparer loin de l'argent roi qui considère que les gens coûtent, en imaginant qu'ils doivent rapporter. Promouvoir des rencontres qui refont société sur l'espace public avec de la culture, du sport, de l'échange, du partage, des relations de convivialité et d'entraide, un champ ouvert qu'Aubagne possède en elle, mais endormi depuis 2014.

Cela ne va pas sans...

Déployer la Solidarité

C'est redonner du sens à la redistribution des richesses au niveau de la commune qui doit faire preuve d'innovation. Un exemple : plus de moyens, plus de présence dans les quartiers pour le CCAS.

C'est faire un état des lieux de l'urgence sociale avec les associations humanitaires, caritatives, de coopération et de solidarité. Elles ont su créer superbement, toujours sur la brèche et avec moins de moyens, des rencontres, des initiatives, des repas, des abris, de l'aide et de l'accès favorisé aux plus démunis. Décidons ensemble de ce budget !

Solidifier et régénérer la Gratuité

Celle des transports, bien sûr, qui doit non seulement trouver des citoyens et des élus prêts à la défendre vis à vis de la métropole, mais aussi à l'étendre au sein de celle-ci.

Regarder tout ce qui jusqu'en 2014 était gratuit : les activités des maisons de quartier, l'essentiel de la culture, et globalement les activités municipales. Et s'agissant de l'alimentation, faisons la gratuité de la cantine !

Permettre à tous les enfants d'Aubagne, qu'ils soient « fils de César ou fils de rien » (Jacques Brel) de manger sainement à la même table sans différence !

Penser cette devise et les actions réelles qui en découlent pour une Aubagne du bien vivre, c'est travailler aux moyens pour y parvenir, et ça, ça fait envie politique !

 

Magali Giovannangeli
Aubagne La Commune