Humanité Solidarité Gratuité, une devise pour Aubagne ?


humanite solidarite gratuité

Réveiller l'Humanité !

La priorité doit être l'humain, tout ce qui est fait pour la vie. En d'autres mots, créer de nouveaux rapports sociaux. Penser les droits (logement, alimentation, éducation...). Les droits comme un fondement dont la commune doit s'emparer loin de l'argent roi qui considère que les gens coûtent, en imaginant qu'ils doivent rapporter. Promouvoir des rencontres qui refont société sur l'espace public avec de la culture, du sport, de l'échange, du partage, des relations de convivialité et d'entraide, un champ ouvert qu'Aubagne possède en elle, mais endormi depuis 2014.

Cela ne va pas sans...

Déployer la Solidarité

C'est redonner du sens à la redistribution des richesses au niveau de la commune qui doit faire preuve d'innovation. Un exemple : plus de moyens, plus de présence dans les quartiers pour le CCAS.

C'est faire un état des lieux de l'urgence sociale avec les associations humanitaires, caritatives, de coopération et de solidarité. Elles ont su créer superbement, toujours sur la brèche et avec moins de moyens, des rencontres, des initiatives, des repas, des abris, de l'aide et de l'accès favorisé aux plus démunis. Décidons ensemble de ce budget !

Solidifier et régénérer la Gratuité

Celle des transports, bien sûr, qui doit non seulement trouver des citoyens et des élus prêts à la défendre vis à vis de la métropole, mais aussi à l'étendre au sein de celle-ci.

Regarder tout ce qui jusqu'en 2014 était gratuit : les activités des maisons de quartier, l'essentiel de la culture, et globalement les activités municipales. Et s'agissant de l'alimentation, faisons la gratuité de la cantine !

Permettre à tous les enfants d'Aubagne, qu'ils soient « fils de César ou fils de rien » (Jacques Brel) de manger sainement à la même table sans différence !

Penser cette devise et les actions réelles qui en découlent pour une Aubagne du bien vivre, c'est travailler aux moyens pour y parvenir, et ça, ça fait envie politique !

 

Magali Giovannangeli
Aubagne La Commune

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR

Articles récents

  • Hôpital d'Aubagne : le syndicat Sud Santé dénonce la souffrance du personnel +

    Le Syndicat Sud Santé Sociaux Solidaires dénonce le mal-être grandissant au Centre Hospitalier d’Aubagne sans oublier notre Maison du Parc. Lire la suite
  • Conseil de territoire : le clap de fin ! +

    Jeudi 12 décembre s’est tenu le dernier conseil de territoire de cette mandature. Ordre du jour : le budget 2020 et le moins que l’on puisse dire est qu’il n’a pas mobilisé les foules. Lire la suite
  • Théâtre au Cercle : Grand Manège de Stéphane Jaubertie +

    Rares sont les ateliers théâtre qui choisissent de mettre en scène des textes d’auteurs contemporains, qui s’engagent dans un travail collectif et exigeant où les choix de formes de mise en scène révèlent la volonté d’identifier un vrai projet de groupe. L’atelier Zone&Cie dirigé par Frédéric Recanzone qui pérennise d’année Lire la suite
  • Misère de l'oubli +

    Lorsqu'on nous oublie, on ferait tout pour que cela ne soit plus le cas, quitte à créer l'illusion que l'on a réussi à retrouver le devant de la scène. Quitte à taper sur son propre camp, quitte à revêtir la toge blanche de la pureté face aux guenilles du camp des Lire la suite
  • Mes 30 minutes à la réunion CIQ du Centre-Ville +

    Le 27 novembre, réunion du CIQ du Centre-ville à la salle de la Résidence des Potiers. Plantons le décor, il y avait du monde : M. Gazay et sa cour du conseil municipal, une délégation importante de la future liste de la gauche rassemblée, beaucoup de gens en colère en raison Lire la suite
  • L'AFC encore vainqueur, le RCA marque des points, 6ème victoire consécutive pour l'OM +

    En Ligue 1, Lyon se déchaîne à Nîmes (0 à 4), Lille bat Brest (1 à 0), le QSG règle le sort de Montpellier en quelques minutes (1 à 3), Nice écrase Metz (4 à 1), Monaco retrouve du souffle face à Amiens (3 à 0) et Rennes défait Angers Lire la suite
  • Gloria Mundi de Guédiguian +

    Guédiguian a besoin de mélodrame pour nous interpeler sur les dérives dramatiques de la société. Le cadre : Marseille. La ville se prête à merveille comme décor, quartier populaire (la rue d’Aix), quartiers d’affaires (les Terrasses du Port). Les acteurs : des femmes et des hommes que l’on rencontre tous les jours Lire la suite
  • 1