Témoignage d'Edmée Laïk, militante associative

temoignage d edmee laik

Pour moi, Magali, ce sont des souvenirs, des images et une personnalité forte au service de projets pour sa ville. Je l’ai découverte lors de son premier mandat, au sein de la majorité municipale où siégeait mon mari. Enthousiaste et déterminée, elle était la plus jeune élue. Enthousiaste et déterminée, elle l’est toujours, fidèle à ses idées, fidèle à cette ville qu’elle aime et qu’elle connait si bien, toujours à l’écoute des remarques et besoins des Aubagnais-es.

Magali, c’est aussi une femme de lutte et de tous les combats : je la revois, entre autres, portant fièrement, sourire aux lèvres, la magnifique banderole de « Femmes en Marche » lors d’une manifestation à Marseille pour la défense des retraites. Chantal, Sophie, Yvonne et bien d’autres, s’y reconnaîtront… « Femmes en Marche », voilà un collectif d’associations et de citoyen-ne-s qui illustre à merveille la volonté, le dynamisme, l’esprit solidaire et le travail en équipe de Magali. Tant de belles réalisations portées par cette énergie : journée de lutte pour le droit des Femmes, lutte contre les violences faites aux Femmes, libération de la parole grâce au Théâtre-Forum animé par des artistes locaux…

Magali, c’est enfin un ensemble de réalisations et de projets pour Aubagne, en accord avec mes convictions politiques : gratuité des transports, eau des collines, défense du service public actuellement si menacé dans cette ville, défense de l’hôpital Edmond Garcin dès les premières attaques, soutien aux associations œuvrant pour une culture solidaire, une culture pour tous... Bref, Magali, c’est la résistance à la politique menée par l’ensemble de l’équipe Gazay et c’est également le courage face aux nombreuses attaques qu’elle a subi et qu’elle subit encore. 

« Que cette ville recommence à vivre !». Une devise que je fais mienne. Magali, je te fais pleinement confiance pour porter cette renaissance. 

Edmée Laïk